• Archives pour l'Étiquette Würzgarten
  • Trabener Würzgarten Auslese Royal Riesling Fruchtsüss 2017 (0,75L) Weingut Trossen – vendanges tardives (moelleux)

    rickelsberg-auslese2012Comme pour toutes les vendanges tardives de chez Trossen, la récolte a été faite manuellement avec plusieurs passages pour sélectionner les raisins.  Une partie des raisins avait donc commencé à sécher sur pied. Ce qui donne au vin beaucoup de corps.

    Le bouquet de ce vin particulièrement délicat et fleuri nous offre une palette raffinée de pêches mures et d’abricots.
    En bouche, ce vin nous offre une explosion aromatique au très bel équilibre, exprimant beaucoup d’énergie. La finale de grande longueur est relevée par une belle acidité naturelle et une belle minéralité liée au sous-sol d’ardoise.
    Vin de garde à coup sûr, à boire idéalement pour lui-même, à l’apéritif par exemple.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 7,5 %/vol
    Sucres résiduels : 93,9 g/L


  • ÉPUISÉ – Trabener Würzgarten Trockenbeerenauslese Riesling 2011 (0,375L) Weingut Trossen « Quintessence »

    trockenbeerenaus2011Nous touchons avec ce type de vin un certain absolu, avec des liquoreux d’une concentration extraordinaire. Ce nectar ou plutôt cette quintessence, véritable âme du cépage riesling, a été vendangé le 20 novembre 2011, pour une quantité de 50 litres environ…

    Le Riesling est LE CÉPAGE idéal à tous les niveaux pour produire dans de très rares occasions ce type de vin. Le pays idoine est sans contestation possible l’Allemagne. La région la plus appropriée est avec le Rheingau, la Moselle Centrale. C’est dans ces deux régions d’Allemagne que l’on produit les quintessences de grains nobles les plus exceptionnelles, en quantités ridiculement faibles et une fois ou deux par décade. Ces vins appartiennent à la catégorie des liquoreux les plus onéreux au monde.
    Nous avons réussi par privilège exceptionnel, à obtenir quelques bouteilles de ce divin breuvage.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 6% vol
    Sucres résiduels : 395 g/L
    Acidité fixe : 9,4‰

    La bouche de ce vin, encore très fermé et qui mettra de longues années à s’épanouir, est un véritable feu d’artifice aromatique, allant de l’abricot à l’agrume, soutenu par une remarquable acidité. La rétro-olfaction est impressionnante et la longueur du vin sans fin…
    Sa durée de vie est pratiquement illimitée, à charge pour l’amateur patient de changer le bouchon tous les 25 ans…


  • News 25 Novembre 2013 : Tour d’Europe, suite et fin par la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne.

    Orliénas, le 25 novembre 2013,

    Hongrie – Tokajhegyalja

    Le tour d’Europe s’est logiquement poursuivi par la région de Tokaj (Tokajhegyalja) où je suis resté cinq jours du 1er au 5 novembre.
    Quelques mots sur cette vendange 2013 qui a débuté pour les zones les plus précoces un peu après la mi-septembre, pour se terminer pour les plus tardives d’entre elles un peu avant la mi-novembre.
    C’est globalement une excellente année, avec une production de vins aszu importante, la plus élevée depuis 2008.
    En effet, on peut évaluer la production totale pour ce millésime à environ 10 000 hectolitres, soit deux millions de bouteilles à venir, la très grande majorité étant produite par l’ex « combinat ».
    La qualité moyenne est élevée et la notre avec Sarospatak, très élevée.

    Tokajhegyalja : fin de vendange dans la région de Tokaj, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : fin de vendange dans la région de Tokaj, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : coup d'oeil sur les dernières caisses de la vendange, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : coup d’oeil sur les dernières caisses de la vendange, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : technique de sélection de grains aszu, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : technique de sélection de grains aszu, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : essence pure de Tokaji 2013 ou Eszencia 2013, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : essence pure de Tokaji 2013 ou Eszencia, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : Détails de grains aszu, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : Détails de grains aszu, le 4 novembre 2013.
    Tokajhegyalja : Les dernières caisses de grains aszu de la vendange, le 4 novembre 2013,
    Tokajhegyalja : Les dernières caisses de grains aszu de la vendange, le 4 novembre 2013,

     

    Autriche

    Le tour d’Europe s’est poursuivi par Rust (Burgenland – Autriche) les 6 et 7 novembre.
    Là aussi, la qualité de la vendange 2013 est excellente, que ce soit pour les blancs secs ou les rouges.
    La dégustation des nouvelles cuvées de blancs secs 2013 de notre partenaire historique Bruno Landauer nous a donné entière satisfaction. Le Weissburgunder et le Chardonnay sont particulièrement prometteurs.

    Nous dégusterons les vins rouges au mois d’avril 2014, difficiles à juger à ce stade, car en fermentation. A première vue, la couleur et la concentration semblent bien au rendez-vous (à suivre).

    Pour ce qui concerne les moelleux et liquoreux, le gewurztraminer 2013 vendange tardive (Spätlese) est déjà tout a fait délicieux, parfaitement dans la lignée des millésimes précédents.
    De nombreux raisins, attendent encore la vendange pour produire des liquoreux de niveau auslese, beerenauslese et peut être ausbruch. J’en saurai un peu plus dans quelques jours.

    En revanche, il n’y aura pas la possibilité cette année 2013 d’élaborer un vin de glace ou eiswein. Ce n’est pas trop grave, car nous sommes assis sur un petit stock de superbes 2009 et 2012 (ce dernier, non encore mis à la vente).

    Rust (Burgenland / Autriche) : entourant Jean-François Ragot, le trio des meilleurs producteurs de Ruster Ausbruch. De gauche à droite : Peter Schandl, JF Ragot, Robert Wenzel et Bruno Landauer, le 6 novembre 2013.
    Rust (Burgenland / Autriche) : entourant Jean-François Ragot, le trio des meilleurs producteurs de Ruster Ausbruch.
    De gauche à droite : Peter Schandl, JF Ragot, Robert Wenzel et Bruno Landauer, le 6 novembre 2013.
    Rust (Burgenland / Autriche) : Le 6 novembre 2013, Jean-François Ragot et un vieux complice depuis 1985, Robert Wenzel (le Roi des Ruster Ausbruch ! ), qui a eu 81 ans le lendemain.
    Rust (Burgenland / Autriche) : Le 6 novembre 2013, Jean-François Ragot et un vieux complice depuis 1985, Robert Wenzel (le Roi des Ruster Ausbruch ! ), qui a eu 81 ans le lendemain.
    Rust (Burgenland / Autriche), Jean-François Ragot et Bruno Landauer, le 6 novembre 2013, dégustant les vins nouveaux.
    Rust (Burgenland / Autriche), Jean-François Ragot et Bruno Landauer, le 6 novembre 2013, dégustant les vins nouveaux.

     

    Allemagne

    Le voyage s’est poursuivi et terminé par l’Allemagne, avec principalement la Moselle Centrale et ses Riesling d’anthologie.
    Avec le millésime 2012, il y a à la fois une belle maturité et un équilibre acidité/matière rare.

    Dégustation chez Weingut Trossen et chez Paulinshof du remarquable millésime 2012, à l’équilibre suprême.

    A noter, chez Trossen, une rareté absolue, surtout sur le territoire de la Moselle Centrale où sont produits certainement les rieslings les plus précieux de tous :

    Trabener Würzgarten Trockenbeerenauslese riesling 2011 (0.375l)

    Ce nectar ou plutôt cette quintessence, véritable âme du cépage riesling, a été vendangé le 20 novembre 2011, pour une quantité de 50 litres environ
    Nous avons réussi par privilège exceptionnel à obtenir quelques bouteilles de ce divin breuvage qui sera vendu dans le cadre des Portes Ouvertes de Noël
    les 12, 13 et 14 décembre 2013.

    Alcool : 6% vol
    Sucres résiduels : 395 g/L
    acidité fixe : 9,4‰

    Vue des vignobles de la Moselle centrale allemande, le 11 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle centrale allemande, le 11 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle centrale allemande avec le cru Lösnicher Försterlay, le 11 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle centrale allemande avec le cru Lösnicher Försterlay, le 11 novembre 2013.
    Traben Trarbach dans la Moselle centrale allemande, le 10 novembre 2013.
    Traben Trarbach dans la Moselle centrale allemande, le 10 novembre 2013.
    Vue de la partie nord de la Moselle allemande et de son célèbre cru, le Zeller Schwarze Katz, le 10 novembre 2013.
    Vue de la partie nord de la Moselle allemande et de son célèbre cru, le Zeller Schwarze Katz, le 10 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle allemande dans sa partie nord, le 10 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle allemande dans sa partie nord, le 10 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle allemande dans sa partie nord, le 10 novembre 2013.
    Vue des vignobles de la Moselle allemande dans sa partie nord, le 10 novembre 2013.
    Vue de Cochem et de ses vignobles dans la partie  nord de la Moselle allemande, le 10 novembre 2013.
    Vue de Cochem et de ses vignobles dans la partie nord de la Moselle allemande, le 10 novembre 2013.

  • ÉPUISÉ – Trabener Würzgarten Beerenauslese Riesling 2010 (0,375L) Weingut Trossen Grains Nobles

    Il fallait vraiment du culot durant l’automne 2010 pour ne pas se précipiter et vendanger des raisins en sous-maturité. Le domaine Trossen a pris de grands risques et a produit dans ce millésime compliqué par des conditions météos estivales parfois difficiles, quelques cuvées exceptionnelles de blancs secs et une extraordinaire et hyper-limitée cuvée de vin liquoreux Beerenauslese.

    Nous approchons ici du sommet de ce qu’il est possible d’extraire du cépage Riesling issu des fameux terroirs de la Moselle Centrale (schiste ardoisier).

    Les conditions de l’automne 2010 ayant été d’une remarquable stabilité dans cette région, le domaine Trossen a pris tous les risques pour produire cette extraordinaire bouteille de Beerenauslese vendangée à la fin du mois de novembre. Le résultat est à la hauteur des espérances. Un tel vin n’avait pas été produit depuis de nombreuses années.
    Le nez du vin est tout bonnement magnifique, avec une délicatesse, un fruité et une minéralité presque irréels. En bouche, c’est une explosion aromatique, avec une grande matière, une finesse sous-tendue par une acidité hors des normes. Cette dernière, en parfait équilibre avec la richesse en sucres résiduels naturels, donne au vin une incroyable longueur.
    Très petite quantité disponible.

    Une bouteille d’anthologie.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 7,8 %/vol
    Extraits secs : 49,4 g/L
    Acidité Fixe : 13,5 ‰
    Sucres résiduels : 183,3 g/L


  • ÉPUISÉ – Trabener Würzgarten Auslese Riesling 2007 (Rickelsberg) (0,50L) Weingut Trossen – vendanges tardives (moelleux).

    TRABENER WÜRZGARTEN AUSLESE RIESLING 2007Une petite merveille qui a raflé toutes les médailles en Allemagne. Cette remarquable vendange tardive de Riesling a été vendangée mi-novembre 2007.
    Le nez particulièrement délicat et fleuri offre une palette raffinée de fruits exotiques et d’agrumes frais.
    La bouche est à la fois tendre, mais relevée vigoureusement par une fraîcheur due à une belle acidité naturelle.
    Très belle longueur sur une palette de fruits à pépins.
    Vin de garde à coup sûr.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 11 %/vol
    Sucres résiduels : 104 g/L
    Acidité totale : 7,1‰