• Archives pour l'Étiquette Vin blanc sec
  • Vesevo Greco di Tufo DOCG 2017 (0.75L) – Campanie

    (un vin blanc sec historique d’exception)

    Provenant de l’antique cépage noble d’origine grecque, appelé Greco, cultivé sur les sols volcaniques de la zone de production Tufo et Torrioni, le domaine d’une surface de 10 hectares produit un vin vigoureux, minéral, au fruité intense et à la longue persistance aromatique.
    Il est une bonne illustration du renouveau des grands vins blancs de l’Italie méridionale, dynamiques et rafraichissants, à l’opposé des clichés que l’on pouvait avoir des vins méridionaux lourds et pâteux des années 60 et 70.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 12 %/vol

    Température de service : 10/12°C
    Idéal avec les plats à base de poisson ou viande blanche et parfait à l’apéritif.


  • R. MASI Alido Valdichiana Toscana DOC Bianco Vergine 2015 (0,75 L)

    Vin blanc sec élaboré par Renzo Masi à partir de 65% deTrebbiano Toscano, 5% de Malvasia del Chianti et 30% de Chardonnay.
    Après une macération péliculaire à froid suit une fermentation en cuve inox à la température contrôlée de 20°C.

    Le vin présente une robe paille très claire.  On remarque un côté assez complexe avec des arômes de fruits à pépins (pomme, poire…) mais aussi de fruits tropicaux. C’est plus structuré et plus subtil que le Bianco Toscano Poggerissi.
    Comme ce dernier, c’est un vin bien adapté à une longue saison d’été.

    Alcool : 12,5%/vol


  • Quinta dos Roques Colheita Blanc 2017 AOC DÃO (0,75L)

    On se souviendra de 2017 pour des conditions climatiques exceptionnelles, une des plus sèches et plus chaudes qu’on ait connues. Le temps sec permit d’éviter toute maladie sur les raisins pendant l’été mais une maturation rapide sans aucun stress « hydrique ». Les vendanges débutèrent le 22 août, un record absolu en termes de précocité. La récolte fut excellente avec des raisins très sains, un bon degré d’alcool et une acidité étonnamment élevée.

    Composé d’un assemblage de cépages autochtone comprenant 40% de Encruzado,
    25% de Malvasia Fina, 20% de Bical, 10% de Cerceal et 5% de Gouveio. Après
    fermentation à 16-18° le vin a été stocké en cuve inox avant d’être mis en
    bouteilles en janvier 2018.

    Robe claire citron, le nez est floral avec des notes citronnées et citron
    vert. En bouche, le vin présente une belle fraicheur, bien structuré avec un
    potentiel de garde de plusieurs années, en ligne avec les attentes des DAO blancs.

    Ce vin peut être dégusté dès à présent, avec une garde de 4-5 ans. Il
    doit être servi à une température de 10°, et fera un excellent apéritif ou
    accompagnera parfaitement fruits de mer et plats de poissons.


  • Hamilton Russell Chardonnay 2017 (Afrique du Sud)

    Appellation : Hemel-en-Aarde Valley
    Situé dans la fraîche vallée « Hemel-en-Aarde » à 100 km au sud est de la ville du Cap, ce vignoble de 52 ha consacré au Chardonnay et au Pinot noir, produit un des meilleurs blancs de type bourguignon de tout l’hémisphère sud.
    Crée en 1975 par Tim Hamilton Russell, ce vignoble passionnant ne cesse de nous étonner d’années en années avec un vin d’un classicisme époustouflant.

    Le millésime 2017  apparait comme un millésime revenant dans les normes, ni précoce, ni tardif.
    Le rendement a été de 27,9 hl/ha.

     Ce millésime 2017 a été fermenté pour 90% en barriques, 4% en foudres, 1% en récipient céramique, type amphore et 5% en cuves inox. L’élevage s’est poursuivi durant 9 mois avant la mise en bouteille.
    Élevage en barriques et foudres de chêne français : 31% neuf, 33% de deux ans, 33% de trois ans et 3% de quatre ans.

     Ce vin à l’attaque fraîche et « vibrante » offre une délicieuse palette aromatique « briochée » et toastée, tout en laissant percer la minéralité, gage d’un beau terroir. Belle longueur sur les agrumes frais.

     Si vous faîtes partie des rares privilégiés à posséder quelques bouteilles de ce délicieux blanc, ne vous empressez pas de les déboucher.
    Nous évaluons la garde du millésime 2017 à une bonne dizaine d’années, dans une bonne cave bien sûr.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 13,16 %/vol
    Acidité fixe : 6,00 ‰
    pH: 3,30
    Sucres résiduels : 1,40 g/L

     A découvrir absolument !

     


  • W-V-Erbach 2016 Riesling Qualitätswein Erbacher Honigberg Alte Reben (Rheingau) (0,75L)

    Le Rheingau couvre actuellement 3150 Ha de vignobles.
    Le Rheingau est historiquement le royaume du Riesling (79%), mais aussi, ce qui est bien moins connu, celui du Pinot Noir bourguignon, appelé là-bas « Spätburgunder » (Bourguignon tardif). Il représente 12% des plantations, soit environ 380 ha.

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster (Versteigerung des Weinguts Kloster Eberbach). Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    La classification Alte Reben (vieilles vignes) concerne des vins, qui comme la classification « Prädikats Weine » sont des vins sans aucune chaptalisation.

    La robe du vin est jaune paille à reflets verdâtres.
    Le premier nez se partage entre la minéralité et les arômes de fruits blancs. On devine au premier coup d’œil, un vin dense et concentré.
    En bouche, richesse, belle acidité et complexité sont les marques dominantes de cette cuvée remarquable.

    Il est intéressant de comparer ce millésime au 2015. Les deux sont vraiment très proches, car provenant des mêmes parcelles de vieilles vignes du cru Honigberg. Le 2016 se distingue toutefois par un côté actuel plus fermé et une acidité revigorante encore plus marquée. La garde du millésime 2016 sera peut-être quelque peu plus élevée que celle du millésime 2015.
    En tout état de cause, une jolie bouteille à laisser mûrir quelques années pour jouir de toutes ses qualités.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 14 %
    Sucres résiduels : 4,9 g/l
    Acidité totale : 7,9 g/l

    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger.
    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger dans les années 70.

     


  • W-V-Erbach 2016 Erbacher Michelmark Riesling Kabinett Trocken (vin blanc sec) (Rheingau) (0,75L)

    Le Rheingau couvre actuellement 3150 Ha de vignobles.
    Le Rheingau est historiquement le royaume du Riesling (79%), mais aussi, ce qui est bien moins connu, celui du Pinot Noir bourguignon, appelé là-bas « Spätburgunder » (Bourguignon tardif). Il représente 12% des plantations, soit environ 380 ha.

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster (Versteigerung des Weinguts Kloster Eberbach). Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    En 2016, année très favorable tout comme 2015 d’ailleurs, avec peut-être un peu plus de fraîcheur aromatique que le précédent millésime, le domaine a produit un remarquable Riesling Kabinett sec issu du cru Michelmark.

    Le nez nous présente encore la caractéristique des Riesling jeunes, avec des arômes de fruits à noyau.
    En bouche, le vin a une bonne densité et une excellente acidité.

    Ce vin est encore actuellement (décembre 2017) dans sa prime jeunesse et il conviendra de l’attendre un peu (deux à trois ans) pour commencer à jouir de toutes ses qualités.
    Il évoluera favorablement entre cinq et dix années.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 12 %
    Sucres résiduels : 7,7 g/l
    Acidité totale : 7,6 g/l

    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger.
    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger dans les années 70.

  • W-V-Erbach 2017 Grauburgunder (Pinot Gris) Qualitätswein (vin blanc sec) (Rheingau) (0,75L)

    Le Rheingau couvre actuellement 3150 Ha de vignobles.
    Le Rheingau est historiquement le royaume du Riesling (79%), mais aussi, ce qui est bien moins connu, celui du Pinot Noir bourguignon, appelé là-bas « Spätburgunder » (Bourguignon tardif). Il représente 12% des plantations, soit environ 380 ha.

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster (Versteigerung des Weinguts Kloster Eberbach). Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    Le pinot gris, appelé Grauburgunder (bourguignon gris) ou Ruländer est présent dans le Rheingau depuis le XIXème siècle. Il n’a jamais représenté plus de 2% des surfaces plantées.

    Ses vins sont fins, consistants,d’un bel équilibre et avec beaucoup de fraicheur aromatique.
    Une véritable rareté, vraiment intéressante à découvrir avant que ces vins ne disparaissent complètement…

    Éléments analytiques :
    Alcool : 13,0 %
    Sucres résiduels : 6,7 g/l
    Acidité totale : 7,3 g/l

    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger.
    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger dans les années 70.

  • Trabener Riesling Kabinett Trocken 2016 Weingut Trossen 0,75L

    Image non disponible

    Après quelques années où le marketing et le packaging de l’étiquette l’ont emporté, Mark Trossen m’a fait le plaisir de revenir avec le millésime 2016 à la dénomination traditionnelle de Riesling Kabinett. La signification moderne de Kabinett est intéressante, car ce nom désigne toujours des vins absolument natures, sans aucune chaptalisation. C’est une garantie établie par la loi et en Allemagne on ne s’avise pas beaucoup de la contourner ou de la violer…

    Le millésime 2016 présente des caractéristiques exceptionnelles dans les grandes régions traditionnelles de Rhénanie et de Moselle. A la fin du mois d’avril 2016, après un début de printemps chaud, des gelées ont endommagé une grande partie du vignoble et réduit les rendements d’au moins 50%. Le mois de mai a été particulièrement pluvieux, mais un très bel été a permis de récolter dès le mois de septembre, puis tout au long du mois d’octobre de superbes raisins de belle maturité, riches en extraits et dotés d’une belle acidité.
    Il en est résulté, tout particulièrement pour la Moselle et les bons producteurs, de remarquables Riesling.

    Ce vin est bien représentatif de la région, du cru et du millésime. Fruité, digeste et équilibré, avec une grande pureté aromatique et beaucoup de délicatesse, il fera un merveilleux vin d’apéritif. Il présente toutes les caractéristiques des vins de la Moselle moyenne, entre autres une subtile minéralité due au sous-sol de schiste ardoisier, véritable marque du terroir mosellan.

    Ce vin se conservera favorablement une bonne dizaine d’années.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 11,5% / vol
    Sucres résiduels : 8,3 g/L
    Acidité totale :7,3 ‰


  • Gemischter Satz Freistadt Rust 2016 (Vin Blanc sec) (0,75 L) Bruno Landauer – Burgenland/AUTRICHE

    Ce remarquable vin blanc sec « Gemischter Satz » véritable témoin de la culture pannonienne classique (Autriche Hongrie) est issu d’un tout petit « vignoble-jardin », dans lequel Bruno a regroupé les cépages blancs les plus caractéristiques de la culture pannonienne.
    Il est issu d’un assemblage des cépages Furmint, Harslevelu, Ezerjo, Leanyka, auxquels s’ajoutent un soupçon de Muskateler et de Gewürztraminer.

    Les raisins ont été vendangés ensemble à la mi-septembre, pressurés ensemble et vinifiés ensemble, d’où le nom de Gemischter Satz qui signifie à peu près « assemblage de cépages ».

    Le millésime 2016 nous offre une très bonne synthèse de belle maturité et d’une excellente acidité.
    Il est à noter que Rust comme beaucoup de régions de l’Europe centrale (mais pas la région de Tokaj) ont été frappées par des gels de fin de printemps (fin du mois d’avril) qui ont considérablement réduit la production (-40%) mais en revanche potentialisé encore un peu plus la qualité.

    C’est un vin délicieux, complexe, typé, très sec (2,4 g de sucres résiduels par litre) et une splendide acidité de 8,5‰, au taux d’alcool de 12%.

    J’ai eu le plaisir de rapporter moi-même à Bruno, de la région de Tokaj, les 200 pieds de vigne Harslevelu, en avril 2011.


  • W-V-Erbach 2015 Erbacher Michelmark Spätlese Trocken Riesling Qualitätswein mit Prädikat (Rheingau) (0,75L)

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster. Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    On devine immédiatement que l’on a affaire à un excellent terroir sur un grand millésime. Dans ces région d’Europe et sur le cépage Riesling, la grande maturité se conjugue presque toujours avec une splendide acidité.

    Au nez, le vin laisse déjà apparaitre de fins arômes terpéniques (écorces d’agrumes). En bouche, il frappe par sa densité, sa fermeté d’acier et une acidité revigorante.
    Ce vin est encore actuellement (mars 2017) dans sa prime jeunesse et il conviendra de l’attendre un peu (deux à trois ans) pour commencer à jouir de toutes ses qualités.
    Il évoluera favorablement sur une dizaine d’années.

     

    Éléments analytiques :
    Sucres résiduels : 7,9 g/l
    Acidité fixe : 7,8 ‰
    Alcool : 12,5 %

    Cliquez pour agrandir

  • W-V-Erbach 2015 Riesling Qualitätswein Erbacher Honigberg Alte Reben (Rheingau) (0,75L)

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster. Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    On devine immédiatement que l’on a affaire à un excellent terroir sur un grand millésime. Dans ces région d’Europe et sur le cépage Riesling, la grande maturité se conjugue presque toujours avec une splendide acidité.

    La classification Alte Reben (vieilles vignes) concerne des vins, qui comme la classification « Prädikats Weine » sont des vins sans aucune chaptalisation.

    La robe du vin est jaune paille à reflets verdâtres.
    Le premier nez se partage entre la minéralité et les arômes de fruits blancs. On devine au premier coup d’œil, un vin dense et concentré.
    En bouche, richesse, belle acidité et complexité sont les marques dominantes de cette cuvée remarquable.
    Le vin se termine en queue de paon.
    Jolie bouteille à laisser mûrir deux ou trois années.

    Éléments analytiques :
    Sucres résiduels : 4,5 g/l
    Acidité fixe : 7,6 ‰
    Alcool : 14%

    Cliquez pour agrandir.

  • Domdechant Werner Riesling Kabinett Trocken 2015 (0,75L) (Vin blanc sec) Rheingau

    Posté dans par admin

    DomdechantWerner-RieslingKabinettTrocken2015Excellent domaine historique géré par le très convivial et compétent Dr Michel. Nous nous trouvons ici à l’extrémité orientale du Rheingau pratiquement au confluent avec le Main.
    Le Dr Michel, âgé de 85 ans, est le descendant direct du « Domdechant » (doyen recteur) de la cathédrale de Mayence, propriétaire de ce vignoble à partir de 1780.
    Le domaine Domdechant Werner appartient à la prestigieuse association VDP (Verband Deutscher Prädikatsweingüter) crée en 1910 et qui regroupe les domaines adhérant aux plus hautes normes qualitatives.

    Ce Riesling Kabinett de haute maturité présente toutes les caractéristiques de ce que l’on attend d’un grand vin blanc sec de cette région : fraicheur aromatique, minéralité, acidité fine. Le millésime 2015 a bénéficié de conditions climatiques exceptionnelles et naturellement de rendements modérés.

    Durée de conservation : au moins une dizaine d’années.

    Excellent en apéritif ou pour accompagner un plat de poisson.

    Cliquez sur la carte pour agrandir


  • news : Portes Ouvertes 2015 : Noël mythique et légendaire chez Dionis

    Orliénas, le 7 décembre 2015,

    Portes Ouvertes : Noël mythique et légendaire chez Dionis

    portesouvertes-hiver2015_3èmeWEB

    Portes ouvertes au caveau de Dionis à 69530 Orliénas
    (sur invitation uniquement).

    les jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 décembre 2015
    de 10h à 18h30.

    La plus belle collection de vins mythologiques en France !
    Des offres promotionnelles jusqu’au samedi 12 décembre inclus (délai de rigueur) (Remises de 12% à 20%)

    Informations et invitation sur demande à info-contact@dionis-vins.fr

    Cordialement,
    L’équipe de Dionis

    Plan d'accès Dionis
    Plan d’accès Dionis

  • Salike Vermentino DOC 2016 Domaine Meloni (vin d’agriculture biologique) (0,75L) – Sardaigne

    salike2014Le cépage vermentino qui produit les meilleurs vins blancs secs de Sardaigne est également présent en Ligurie et dans le sud de la France où il est connu sous le nom de rolle.

    Vignoble : Ferme Campu Pirastu Senorbì (Cagliari)
    Terroir : Zone collinaire sablonneuse d’environ 300 m d’altitude.
    Cépage : Vermentino 100%

    Éléments analytiques :
    Alcool : 13,5%
    Acidité totale : 5,7‰
    pH : 3,40
    Sucres résiduels : 2 g/L

    Ce vin blanc aromatique, à la robe jaune paille à reflets dorés, nous offre une belle fraîcheur, grâce à une bonne acidité naturelle.
    En bouche, le vin est puissant, avec un côté floral, des arômes de pomme golden, d’agrumes et des fruits tropicaux, relevés par une légère amertume revigorante
    La minéralité du vin est marquée.

    Agréable vin découverte d’accompagnement d’une cuisine méditerranéenne relevé.
    A boire dans les 3 ans.


  • Hamilton Russell Chardonnay 2014 (Afrique du Sud)

    Situé dans la fraîche vallée « Hemel-en-Aarde » à 100 km au sud est de la ville du Cap, ce vignoble de 52 ha consacré au Chardonnay et au Pinot noir, produit un des meilleurs blancs de type bourguignon de tout l’hémisphère sud.
    Crée en 1975 par Tim Hamilton Russell, ce vignoble passionnant ne cesse de nous étonner d’années en années avec un vin d’un classicisme époustouflant.
    L’année 2014 a été une année assez complexe à gérer. Le mois de janvier a été inhabituellement arrosé, avec 1/5 des précipitations annuelles sur trois jours mais en dehors de cette période : sec. Le mois de février a été marqué par la chaleur et de la bruine en provenance du Sud-Est. Ce sont des conditions délicates et favorables au botrytis. Avec de la vigilance, tout s’est très bien passé, avec un haut degré de maturité physiologique des raisins, mais un taux d’alcool modéré, donnant au vin beaucoup de profondeur et un agréable équilibre sur la fraîcheur. 2014 a été une année moins chaude que 2009, 2012 ou encore 2013.

     Ce millésime 2014 a été fermenté pour 86% en barriques, 6% en foudres et 8% en cuves inox. L’élevage s’est poursuivi durant 8 mois et demi en barriques de chêne français avant la mise en bouteille (26% de barriques neuves, 42% de barriques de deux vins et 32% de barriques de trois vins).

    Rendement : 3,84 T / Ha soit 26,12 Hl / Ha

     Ce vin à l’attaque fraîche et « vibrante » offre une délicieuse palette aromatique « briochée » et toastée, tout en laissant percer la minéralité, gage d’un beau terroir. Ce millésime est particulièrement marqué par des arômes de poire et de citron vert. Belle longueur sur les agrumes frais.

    Nous évaluons la garde du millésime 2014 à une dizaine d’années dans une bonne cave.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 13,15 %/vol
    Acidité fixe : 6,09 ‰
    pH: 3,07