• Archives pour l'Étiquette Spitz
  • News : 24 octobre 2016 : Portes ouvertes de Noël 2016

    Orliénas, le 24 octobre 2016,

    po-noel-2016

    Chers amis œnophiles,

    En juin 2015, il y a bientôt un an et demi, nous avons célébré les trente ans de la création de notre Maison.

    Le temps passe très vite et la vie avec… Après mûre réflexion, j’ai pris la décision de principe, difficile, de passer la main. Bien entendu, la mise en œuvre ne se fera pas en quelques semaines, mais, je souhaiterais pouvoir me retirer du quotidien de mon entreprise d’ici le début 2018.
    C’est pour cela, que je me mets sérieusement à la recherche d’un repreneur.

    Lorsque j’ai débuté dans le métier à la fin de 1984, le paysage du vin était radicalement différent de celui d’aujourd’hui où l’information part absolument dans tous les sens, jusqu’à devenir absconse pour l’amateur.

    C’est la génération Internet, adepte du changement permanent tous azimuts. C’est l’exact contraire du travail de recherche, s’inscrivant dans la tradition et la continuité, que j’ai accompli au cours de ma vie professionnelle dans le vin.
    J’espère pouvoir laisser un outil de travail en bon état de fonctionnement, basé sur de solides  » fondations idéologiques « . Il serait dommage de perdre de vue ce qui a fait l’essence de ce travail d’une vie. Je pense qu’il est pour l’essentiel toujours pertinent, mais susceptible bien entendu de réformes.
    Ce sera l’œuvre de mon successeur, non connu à ce jour.

    Par conséquent, rien de changé, au moins jusqu’à fin 2017.

    ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

    C’est avec plaisir que je vous annonce la tenue de nos portes ouvertes de Noël 2016 au caveau de Dionis à 69530 Orliénas les jeudi 08, vendredi 09 et samedi 10 décembre de 10h à 18h30.

    C’est ce moment rare dans l’année où vous avez la possibilité d’approcher librement toute la gamme des vins Dionis.

    Réservez un moment pour nous rendre visite.

    De nouveaux vins d’Afrique du Sud sont disponibles (Hamilton Russell Chardonnay 2015, Hamilton Russell Pinot Noir 2015, Southern Right Sauvignon 2015, Southern Right Pinotage 2015).

    Pour les vins de Tokaj/Sarospatak, nous mettons en vente un petit lot de Tokaji Aszu 6 Puttonyos 2002 Château Sarospatak.
    Avec le millésime 2003, le grand 2002 est un moyen d’approcher un grand Tokaji arrivant doucement à maturité. Dans une bonne cave, ce millésime a devant lui une bonne trentaine d’années.

    Concernant les grands Riesling : A noter un Riesling sec 2015 du domaine Gritsch de la Wachau à Spitz (Riesling Tausendeimerberg Smaragd) et un moelleux allemand de grand avenir : Hallgartener Jungfer Riesling Auslese 2015 (Allemagne/Rheingau). La quantité vendangée a été ridiculement petite (500 litres !).

    Cordialement,
    Jean-François Ragot et toute l’équipe de Dionis

     


  • News : 25 novembre 2014 : premier bilan vendanges 2014 en Europe Centrale et centro-orientale.

    Orliénas, le 25 novembre 2014,

    Mon dernier voyage en novembre, m’a permis de faire le point sur le millésime 2014 en Europe Centrale, dont les dernières vendanges se sont déroulées jusqu’à la fin du mois d’octobre.
    Mais pour commencer petit flash-back concernant le vignoble de Cotnari (Roumanie / Moldavie).
    J’avais écrit à la fin du mois de juillet 2014 que la situation sanitaire du vignoble n’était pas excellente malheureusement. De nombreuses parcelles étaient affectées par l’oïdium, le mildiou, mais également par des arachnides. On estimait alors que la moitié de la production était touchée par ces maladies.
    La situation est allée hélas de mal en pis et il n’a pas été possible d’obtenir des raisins Grasa et Tamiioasa romaneasca en état sanitaire convenable.
    Bien entendu, nous n’entendions pour ce premier essai de vinification de vin de Cotnari, n’acheter que des raisins en surmaturité de haute qualité. Face à une situation défavorable, nous avons décidé d’annuler notre projet pour 2014 et ceci dès la fin du mois d’août.

    Si les conditions le permettent nous tenterons bien sûr l’expérience en 2015.
    Nous vous tiendrons informés de l’évolution de ce dossier qui nous tient à coeur.

    IMG_0188_1
    Trittenheim (Moselle centrale), le 6 novembre 2014
    IMG_0191
    Moselle Centrale, le 6 novembre 2014.
    IMG_0208_1
    Oestrich (Rheingau) avec en fond à gauche, le château Johannisberg, le 7 novembre 2014.
    IMG_0438
    jean-François Ragot et Bruno Landauer à Rust (Burgenland/Autriche), le 17 novembre 2014.
    IMG_0439
    Vignobles de Spitz dans la Wachau (Vallée du Danube/Autriche), le 18 novembre 2014.

    ~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~
    Mais revenons-en à ce que nous avons observé ce mois de novembre 2014 en Europe Centrale.
    Globalement, les conditions sanitaires des vignobles ont été rendues périlleuses par suite de précipitations importantes qui se sont déroulées dans la plupart des régions durant tout l’été.
    Ceci est valable pour la région de Tokaj où il a fallu procéder à des tris extrêmement sévères, entrainant une élimination de plus de la moitié des raisins.
    Cette situation a toutefois été favorable aux bons vignerons, car la pourriture noble s’est répandue de manière assez égale sur l’ensemble du territoire de l’appellation.
    L’aspect crucial du tri des raisins consiste à ne pas mélanger des raisins atteint de pourriture noble, avec d’autres atteint de pourriture grise et autre pourriture aigre.
    Je peux dire qu’il devrait y avoir quelques vins de haute qualité, voire de qualité exceptionnelle, mais en quantité très limitée. Ces vins seront dotés d’une vigoureuse acidité.
    Le même phénomène ou presque a été observé à Rust (Burgenland/ Autriche). Les pluies de fin d’été et début d’automne ont eu un impact négatif sur la vendange des vins moelleux.
    Bruno Landauer est assez désespéré par cette vendange représentant moins de la moitié d’une année normale.
    Si les vins blancs secs issus des cépages welschriesling, weissburgunder et chardonnay qui ont été vendangés tôt sont tout à fait correct, ils sont en tout état de cause plus légers qu’habituellement. Leur acidité naturelle est plus élevée que d’habitude.
    Le cépage qui a le plus souffert à notre plus grand regret est le gewurztraminer. Bruno a vendangé 1400 litres au lieu des 6000 litres habituellement…
    Pour l’instant nous n’en parlerons pas plus et vous tiendrons informé de l’évolution du vin.
    Tout comme à Tokaj, un botrytis cinéréa intense lui a permis d’élaborer quelques cuvées de liquoreux avec des acidités incroyables. Du jamais vu pour lui depuis qu’il est à la tête du domaine familial.

    Dans la vallée du Danube, à Vienne et dans le Weinviertel, la vendange se présentait très bien jusqu’à la mi-septembre, mais des précipitations intenses et régulières l’ont particulièrement dégradée et ont entraîné une baisse des rendements considérable. Dans la Wachau, notre ami Gritsch a procédé à des tris drastiques sur les grüner vetliner et les rieslings. On peut s’attendre à quelques jolis vins.
    Notre parcours dans la vallée de la Moselle et dans le Rheingau nous a permis de faire globalement (je ne rentre pas dans les détails) les mêmes constatations. Toujours ce problème des précipitations de début et de milieu d’automne qui ont détruit les espoirs de grands vins de type Auslese par exemple. Notre ami Martin Hautt de Winningen (Moselle des Terrasses) a été obligé de renoncer aux vins d’auslese qui nous attendons désespérément depuis le millésime 2010…

    Après ces nouvelles un peu déprimantes, passons aux bonnes nouvelles !
    La dégustation du millésime 2013 donne globalement toute satisfaction en Europe Centrale.
    Les vins blancs secs 2013 de la Vallée du Rhin, de la Moselle et du Palatinat central sont remarquables chez les bons producteurs.
    Il en est de même dans la plupart des régions en Autriche et en Hongrie. C’est une grande satisfaction pour nous.
    Certains vins du millésime 2013 sont déjà hélas presque épuisés. C’est le cas du gewurztraminer vendanges tardives de Bruno Landauer.


  • News 24 Septembre 2012 : quelques photos de mon voyage en Europe Centrale et centro-orientale d’août 2012

    Orliénas, le 24 septembre 2012,

    Se rattachant à notre news du 5 septembre 2012, quelques photos de mon voyage en Europe Centrale et centro-orientale d’août 2012.

    Marguerite et Jean-François Ragot dans leur cave labyrinthe de Tolcsva (Tokajhegyalja / Hongrie) le 20 août 2012.

     

     

     

    La famille Landauer (Bruno, Marta et leur fils Stefan) en compagnie de Jean-François Ragot le 30 août 2012 à Rust.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue des crus Burgberg et Setzberg à Spitz (Wachau / Autriche) depuis le domaine Gritsch le 31 août 2012.