• Archives pour l'Étiquette San Grod
  • Moscato d’Asti DOCG « San Grod » 2018 Mario Torelli (0.75L) – PIEMONT

    Le Muscat à petits grains est cultivé dans cette région du Piémont depuis des temps immémoriaux. On considère généralement l’orfèvre milanais, vivant vers la fin du XVIème siècle, Giovanni-Battista Croce comme le «père» du Moscato d’Asti.
    Possesseur d’un petit vignoble dans la région, on lui doit de nombreuses expérimentations destinées à élever la qualité de production des vins aromatiques doux.
    La zone de production se situe dans les Langhe et le Monferrato, au sud-est de Torino.
    Elle comprend les provinces d’Asti, Cuneo et Alessandria.
    Connue longtemps pour ses médiocres Asti « spumante » cette région produit aussi, surtout depuis quelques années, un Muscat doux, légèrement effervescent avec un taux d’alcool de 5,5% et environ 120gr de sucres résiduels. Il bénéficie depuis 1994 de la DOCG (appellation d’origine contrôlée et garantie). Ce type de vin représente 12% seulement de la production totale d’Asti.
    La zone délimitée en 1932 est plantée actuellement d’environ 9000 ha, possédés par 6800 viticulteurs. La quantité produite annuellement avoisine les 550 000 hectolitres.
    Aussitôt les raisins vendangés avec soins et apportés au cuvage, on les égrappe et après un pressurage immédiat, le moût est mis à fermenter en cuves inox fermées, à la température de 15°c. Lorsque le taux d’alcool désiré est atteint (5,5%/vol) on refroidit fortement pour arrêter les fermentations et conserver ainsi la quantité de sucre naturel souhaitée.
    Le domaine Mario Torelli travaille en agriculture biologique. Avec 7 ha de vignobles et 55 000 bouteilles annuelles, il est le prototype du petit domaine ayant misé sur la qualité.
    Ses vins ont été référencés dans quelques uns des meilleurs restaurants au monde.

    Le millésime 2018, mis en bouteille à la fin du mois de novembre est un excellent millésime. Les vins sont dotés d’une bonne acidité et  présentent une belle fraîcheur aromatique.
    Ce Moscato  offre un délicat bouquet de fleurs d’acacia, de glycine et d’orange.
    La bouche est fraîche, équilibrée, délicieusement fruitée, avec une finale de fleur de sureau et de bergamote.
    C’est un vin plaisir à consommer jeune et bien frais.

    Alcool : 5,5% vol
    Sucres résiduels : 120 g/L


  • News : 25 février 2014

    Orliénas, le 25 février 2014,

    Moscato d'Asti DOCG "San Grod" 2009Le Moscato d’Asti 2013 de chez notre ami Torelli (culture bio) est disponible chez Dionis depuis peu et offre par sa jeunesse éclatante de très belles satisfactions gustatives. Je ne peux que vous le recommander chaudement. C’est une vraie gourmandise.

    Toute une série de très beaux vins siciliens de la région sud-est de l’ile entrent également dans nos entrepôts en ce début d’année 2014. Ce sont les vins du domaine Rudini qui s’affirment chaque année passant, d’un niveau qualitatif croissant remarquable :

    Rudini Chardonnay "Espressionne" IGT 2009Chardonnay IGT « Espressione » 2013

    Sitare IGP 2012 (assemblage Nero d’Avola/Cabernet-Sauvignon/Merlot/Syrah)

    Scaramazzo Moscato Passito di Noto naturellement doux 2013

    Nous vous donnerons ultérieurement plus d’informations à leur sujet.

     

     

    Nous sommes à l’issue de cet hiver ou plutôt absence d’hiver 2013-2014 et il signifie chez Dionis la reprise intense des déplacements : visite des clients de prestiges du sud de la France au début du mois de mars, occasion de féliciter les nouveaux promus du guide Michelin 2014. A ce sujet, nous avons appris avec grand plaisir que la Villa Madie de Cassis (13) venait de gagner une seconde étoile Michelin, ce qui la place dans le cercle envié des 100 plus grande tables hexagonales. Les vins de Dionis y sont servis depuis l’ouverture de cette belle maison en 2006.

    Début avril, ce sera le premier tour d’Europe de l’année, dont une part majeure consacrée à l‘Italie, le reste à l’Autriche et à la Hongrie.

    Oenophilement votre,
    Jean-François Ragot


  • ÉPUISÉ – Moscato d’Asti DOCG « San Grod » 2014 Mario Torelli (0.75L) – PIEMONT

    Moscato d'Asti DOCG "San Grod" 2009Le Muscat à petits grains est cultivé dans cette région du Piémont depuis des temps immémoriaux. On considère généralement l’orfèvre milanais, vivant vers la fin du XVIème siècle, Giovanni-Battista Croce comme le «père» du Moscato d’Asti.
    Possesseur d’un petit vignoble dans la région, on lui doit de nombreuses expérimentations destinées à élever la qualité de production des vins aromatiques doux.
    La zone de production se situe dans les Langhe et le Monferrato, au sud-est de Torino.
    Elle comprend les provinces d’Asti, Cuneo et Alessandria.
    Connue longtemps pour ses médiocres Asti « spumante » cette région produit aussi, surtout depuis quelques années, un Muscat doux, légèrement effervescent avec un taux d’alcool de 5,5% et environ 120gr de sucres résiduels. Il bénéficie depuis 1994 de la DOCG (appellation d’origine contrôlée et garantie). Ce type de vin représente 12% seulement de la production totale d’Asti.
    La zone délimitée en 1932 est plantée actuellement d’environ 9000 ha, possédés par 6800 viticulteurs. La quantité produite annuellement avoisine les 550 000 hectolitres.
    Aussitôt les raisins vendangés avec soins et apportés au cuvage, on les égrappe et après un pressurage immédiat, le moût est mis à fermenter en cuves inox fermées, à la température de 15°c. Lorsque le taux d’alcool désiré est atteint (5,5%/vol) on refroidit fortement pour arrêter les fermentations et conserver ainsi la quantité de sucre naturel souhaitée.
    Le domaine Mario Torelli travaille en agriculture biologique. Avec 7 ha de vignobles et 55 000 bouteilles annuelles, il est le prototype du petit domaine ayant misé sur la qualité.
    Ses vins ont été référencés dans quelques uns des meilleurs restaurants au monde.
    Le millésime 2014, mis en bouteille à partir de la fin novembre a été particulièrement délicat à produire. Les conditions climatologiques de l’été 2014 ont nécessité des tris draconiens et par conséquent une baisse de production importante. Il  offre un délicat bouquet de fleurs d’acacia, de glycine et d’orange.

    La bouche est fraîche, équilibrée, délicieusement fruitée, avec une finale de fleur de sureau et de bergamote.
    C’est un vin plaisir à consommer jeune et bien frais.

    Alcool : 5,5% vol
    Sucres résiduels : 120 g/L

    Moscato d'Asti DOCG "San Grod" 2009 (dos)


  • News 30 Novembre 2009

    Orlienas, le 30 Novembre 2009,

    PO_noel09

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    Nous en sommes cette année à nos dixième portes ouvertes, cette tradition prenant son origine dans la célebration des 20 ans de notre entreprise en 2005.
    Cette année encore, nous consentons un effort supplémentaire en abaissant le seuil de la remise de 20% sur toute notre gamme à la somme de 1500 € de commande. Si vous le pouvez, regroupez vos commandes, sous réserve qu’il n’y ait qu’un seul point de livraison.

    Nous aurons le plaisir de vous présenter nos nouveaux Tokaji Aszu Chateau Sarospatak 2005, 3 et 5 Puttonyos. Il y a 3 000 bouteilles pour le Tokaji Aszu 3 Puttonyos 2005 Chateau Sarospatak et seulement 600 bouteilles pour le rarissime Tokaji Aszu 6 Puttonyos 2005 Chateau Sarospatak .

    Pour l’Autriche, à noter notre Ruster Beerenauslese Furmint / Welschriesling 2007 et enfin notre dernier « vin de glace » (eiswein) Ruster Eiswein 2008 (en grandes bouteilles de 0,75L).

    Pour l’Italie, vous pourrez déguster le dernier grand cru de Barolo du millésime 2003 : Barolo Riserva Bricco Delle Viole DOCG 2003 ainsi que le Barolo « Buon Padre » DOCG 2005 .
    Le délicieux Moscato d’Asti DOCG San Grod 2009 est également disponible depuis fin novembre.

    Je ne vais pas tout vous détailler, mais il y aura beaucoup d’autres choses encore.

    Plan d'accès

    Dans l’attente du plaisir de vos nouvelles, recevez mes bien œnophiles salutations,
    Jean-François.


  • News 3 Janvier 2008

    Orlienas, le 3 janvier 2008,

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    J’espère que le passage à l’année 2008 s’est déroulé pour vous dans la convivialité, avec de très bonnes bouteilles (consommées avec modération toutefois). Chez Dionis, il n’ y a eu que le jour de l’an pour faire la pause, et dès le 2 janvier, le travail est reparti sur les chapeaux de roues…
    Assez peu de choses à vous dire pour cette rentrée, si ce n’est toutefois l’arrivée imminente du nouveau millésime de Moscato d’Asti San Grod 2007, en provenance de chez notre ami Torelli. Ce vin issu de culture agro-bio, tout en délicatesse, est absolument délicieux à déguster à l’apéritif. Qui plus est, avec 5.5% d’alcool, il ne risque pas de monter à la tête. Également en arrivée, le dernier millésime (2006) du Vino Allozo Tempranillo de la Bodegas Centro Españolas (Castille La Mancha). C’est un excellent vin rouge à prix modéré idéal pour découvrir une des facettes attachante du vignoble ibérique.

    Pour ceux d’entre vous qui habitent notre région, nous vous informons de notre participation au Salon des Vins qui se tiendra à Vienne (38) à la Salle des Fêtes, place Miremont, les samedi 26 janvier et dimanche 27 janvier. Si vous n’avez rien de mieux à faire ce jour là, ne manquez pas de venir nous faire une petite visite entre 10h et 19h.

    Salutations œnophiles.
    Jean-François Ragot


  • Le Vin du mois : Moscato d’Asti DOCG « San Grod » 2006

    Vin du Mois Février 2007

    Moscato d’Asti DOCG « San Grod » 2006
    DOMAINE MARIO TORELLI
    Piémont – Italie

    Dans la grande famille des Muscat, le Muscat Blanc à Petits Grains est certainement celui qui permet d’engendrer les plus beaux vins. Il existe certainement plus de 200 variétés de vignes de muscat. Je citerai le Muscat d’Alexandrie, le Muscat de Hambourg et le Muscat Ottonel créé par un pépiniériste, M. Robert Moreau au XIXème siècle. Il s’agit d’un croisement entre le Chasselas et probablement le Muscat de Saumur (famille des muscat à petits grains). Le Muscat Ottonel a connu un grand succès en Alsace où il a fini par remplacer en grande partie le Muscat à petits grains, moins productif. Il est également très répandu en Europe Centrale.

    Carte du bassin méditerranéen dans l'antiquité avec localisation de l'origine des divers muscats.
    Le Muscat à petits grains est cultivé dans la région du Piémont depuis des temps immémoriaux. On considère généralement l’orfèvre milanais, vivant vers la fin du 16eme siècle, Giovanni-Battista Croce comme le « père » du Moscato d’Asti.
    Possesseur d’un petit vignoble dans la région, on lui doit de nombreuses expérimentations destinées à élever la qualité de production des vins aromatiques doux.
    La zone de production se situe dans les Langhe et le Monferrato, au sud-est de Torino.
    Elle comprend les provinces d’Asti, Cuneo et Alessandria.
    Connue longtemps pour ses médiocres Asti « spumante » cette région produit aussi, surtout depuis quelques années, un Muscat doux, légèrement effervescent avec un taux d’alcool de 5.5% et environ 120gr de sucres résiduels. Il bénéficie depuis 1994 de la DOCG (appellation d’origine contrôlée et garantie). Ce type de vin représente 12% seulement de la production totale d’Asti.
    La zone délimitée en 1932 est plantée actuellement d’environ 9000 ha, possédés par 6800 viticulteurs. La quantité produite annuellement avoisine les 550 000 hectolitres.
    Aussitôt les raisins vendangés avec soins et apportés au cuvage, on les égrappe et après un pressurage immédiat, le moût est mis à fermenter en cuves inox fermées, à la température de 15°c. Lorsque le taux d’alcool désiré est atteint (5.5% vol) on refroidit fortement pour arrêter les fermentations et conserver ainsi la quantité de sucre naturel souhaitée.
    Le domaine Mario Torelli travaille en agriculture biologique. Avec 7 ha de vignobles et 55 000 bouteilles annuelles, il est le prototype du petit domaine ayant misé sur la qualité.
    Ses vins ont été référencés dans quelques uns des meilleurs restaurants au monde, entre autres, « Le V » (Georges V) où officie Eric Beaumard, vice-champion du monde des sommeliers 1998.

    Le millésime 2006, mis en bouteille à la fin du mois d’octobre 2006 offre un délicat bouquet de fleurs d’acacia, de glycine et d’orange.
    La bouche est fraîche, équilibrée, délicieusement fruitée, avec une finale de fleur de sureau et de bergamote.
    C’est un vin plaisir à consommer jeune et bien frais.

    Alcool : 5.5% vol
    Sucres résiduels : 120 g/L