• Archives pour l'Étiquette Rias Baixas
  • Abadia San Campio Albariño 2017 Gallice – Appellation Rias Baixas (0.75L)

    L’appellation Rias Baixas est située à l’extrême Nord-Ouest de la péninsule ibérique. Le vignoble se divise en deux parties : une partie nord de la zone au sud de Santiago de Compostela (St Jacques de Compostelle) et une partie sud le long de la rivière Miño qui marque la frontière nord du Portugal.
    La superficie totale de l’appellation est de 2700 Ha plantée avec les cépages blancs Albariño, Loureira blanca, Treixadura et Caiño blanco. Il y a également quelques cépages rouges mais de moindre intérêt.
    Le grand vin de Rias Baixas, qui est une appellation toute récente, est élaboré principalement à partir du cépage Albariño, qui n’est autre que le cépage Alvarinho cultivé un peu plus au sud au Portugal dans la zone des Vinho Verde.

    Le climat est atlantique avec une pluviométrie élevée qui peut atteindre 1600 mm par an. La température moyenne de la zone est de 14°. Il gèle extrêmement rarement. Les températures maximum ne dépassent jamais 30°. La durée annuelle d’ensoleillement est élevée, de l’ordre de 2200 heures.
    Cette région que l’on appelle « la Bretagne de l’Espagne » est totalement atypique. Elle produit actuellement le meilleur vin blanc de tout le pays.

    Les sols de la partie sud de l’appellation surplombant le Miño sont formés de grandes terrasses alluviales orientées plein sud. Le sous-sol est de nature granitique, pauvre en phosphore.

    Vignoble de cépages Albariño du domaine Terras Gauda (D.O. RIAS BAIXAS) – Galice – ESPAGNE

    Albarino2015BODEGAS TERRAS GAUDA (A Guarda)
    Crée en 1989, le domaine est situé dans l’extrême sud-ouest de la Galice à A Guarda, au dessus de la rivière Miño. (Voir carte ci-dessous)
    Spécialisé dans les grands vins blancs secs, il est reconnu aujourd’hui comme l’un des deux meilleurs, si ce n’est le meilleur de l’appellation.
    Son Albariño 2017 : Abadia de San Campio a été vendangé mi-septembre 2017, fermenté en cuve inox et mis en bouteille courant décembre.

    Robe très pâle, brillante et dense.
    Le 2017 se remarque par des nuances de fruits tropicaux, ananas et mangue, accompagné d’aromes délicats de citron, pamplemousse et une touche de poire et de pomme.
    La bouche est très aromatique avec un remarquable équilibre acidité-gras qui confère fraîcheur et vivacité. Excellente persistance aromatique.
    Ce vin est à boire sur son fruit pendant deux ans environ si l’on veut profiter au maximum de sa fraîcheur aromatique. Il est apte à se conserver cinq ou six années, mais il prendra alors des arômes d’évolution intéressants.

    Température de service : 10/12°C
    Alcool : 12,5 %/vol
    Accord mets/vins : Excellent à l’apéritif, il accompagnera merveilleusement fruits de mer et crustacés, ainsi que la cuisine asiatique épicée.

     

     


  • Appellation Bierzo / Vinedos Y Bodegas Pittacum

    Appellation Bierzo

    La DO (denominacion de origen) Bierzo est située au nord ouest de l’Espagne (entre Galice et Leon), région tempérée et assez arrosée :
    • Température moyenne annuelle : 12°.3,
    • Précipitations moyennes : 721 mm par an,
    • Ensoleillement : 2200 heures par an.

    La surface plantée de l’appellation est de 4065 Ha et la densité moyenne de plantation de 3800 ceps à l’hectare.
    On y produit des vins blancs et des vins rouges.
    L’altitude moyenne des vignobles est de 500 m.
    Le terroir est constitué d’un mélange relativement acide d’ardoise et de quartz.

    Le cépage roi de cette région est le MENCIA , qui doit figurer pour au moins 75% dans les assemblages de vins rouges. Ce cépage d’excellente qualité tend à céder le pas au Grenache et à l’Alicante-bouschet moins fins. Un vin 100% Mencia est rare. D’aucuns l’apparentent au Cabernet-Franc, mais rien n’est démontré en la matière.
    Ce qui est certain, c’est que bien vinifié, il donne des vins délicats, typés et aromatiques.

     

     

    Vinedos Y Bodegas Pittacum

    Domaine crée en 2000 à partir d’investissements du domaine Terras Gauda (Rias Baixas)
    La valeur du domaine repose sur ses 10ha, en plusieurs parcelles, de très vieilles vignes de Mencia, taillées en gobelet, avec une densité de plantation de 5000 pieds à l’hectare.
    Le domaine emprunte son nom à l’ancienne jarre d’argile de l’époque romaine, qui était utilisée comme unité de mesure. Il possède une unité de vinification ultra moderne et un chai de 145 barriques.

    voir : Bodegas Pittacum 2006 (Leon) Bierzo denominacion de Origen (0,75L)


  • News 8 Mars 2006

    Posté dans par admin

    Orliénas, le 08 mars 2006

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    Nous sommes en train de sortir doucement de ce long hiver, que nous ne regretterons pas, si ce n’est qu’il facilite la consommation (avec modération bien entendu !) de vins corsés et de plats roboratifs…

    Chez Dionis, les choses «vont et viennent» : départ en retraite de notre ancien et fidèle collaborateur Raymond Fitoussi , arrivée de ma fille Céline dans l’entreprise, nouveaux projets, dont je vous entretiendrai ultérieurement, etc.

    Bien que ce ne soit pas l’euphorie dans la grande famille du vin en ce début d’année 2006, il faut toutefois « positiver » et accomplir son ouvrage sans faiblesse, au service de la qualité et de l’esthétique. Continuez à nous faire confiance, nous ferons l’impossible pour la mériter.

    Château Sárospatak
    TOKAJI Sarga-Muskotaly vendanges tardives 2004

    C’est un vin vraiment confidentiel que je souhaite proposer maintenant à votre sagacité gourmande…
    Il s’agit d’une micro cuvée de 400 litres élaborée à partir d’un petit vignoble du sud de l’appellation, dans les environs de Tarcal.
    Le «Sarga Muskotaly» est tout simplement le muscat à petits grains, qui compte pour environ 5% de la zone d’appellation Tokaji. Il peut être vinifié en vin sec et plus rarement en vin liquoreux lorsque les conditions le permettent.
    La cuvée que nous vous proposons a été vinifiée pour partie comme un «Aszu» et pour partie comme un Szamorodni doux .
    Deux «tris» de raisins ont été effectués, le premier fin Octobre 2004 avec un très beau choix de grains secs (Aszu de pur muscat), ramassés grains par grains et le second dans la deuxième quinzaine de Novembre, avec une sélection de grappes entières de muscat toujours, très « botrytisées », presque complètement «aszutées».
    Le premier tri de grains aszu a fait l’objet d’une macération traditionnelle dans du moût en fermentation composé de Furmint et de Harslevelu, puis pressuré immédiatement après.
    Le second tri a été pressuré avec une petite presse, puis assemblé au moût du premier tri.
    L’assemblage ainsi constitué a continué paisiblement ses fermentations et a poursuivi son élevage en cuve inox durant une année.
    Le vin a été mis en bouteille au mois de Décembre 2005.

    Ses caractéristiques analytiques sont les suivantes :
    •  Alcool : 12.46%
    •  Sucres résiduels : 120 gr/Litre
    •  Acidité totale : 9.9‰

    D’une robe très claire, ce vin sort complètement des sentiers battus au niveau aromatique et se différencie totalement des Aszu classiques issus du cépage Furmint. Toutefois, le côté « macération » de l’aszu est bien présent et donne beaucoup de consistance au vin. La palette aromatique due au cépage Muscat cultivé en dans cette région d’Europe est particulièrement intéressante et complexe, avec cette acidité tranchante qui donne tout son équilibre au vin.
    Il est amusant d’essayer de comparer ce Muscat Aszu d’ Europe centrale issu du passerillage sur pied et de la pourriture noble avec un Muscat naturellement doux séché au soleil de l’ile de Samos…
    Le même cépage, mais deux univers différents !
    Ce vin qui commence à arriver doucement à son équilibre devrait évoluer favorablement sur une bonne dizaine d’années.

    Il sera disponible au mois de Mai. Une offre spéciale « en primeur » vous sera communiquée sur simple demande. info-contact@dionis-vins.fr

    MALVASIA DELLE LIPARI DOC PASSITO 2004

    Quel plaisir de déguster ce merveilleux breuvage entré dans nos entrepôts le 28 Février !
    Ceux d’entre vous (et ils sont nombreux) qui ont acheté le vin du millésime 2003 ont découvert un vin naturellement doux extraordinaire et d’une formidable identité.
    Que dire du 2004 ? qu’il est encore supérieur ? A ce niveau, c’est une pure question de goût.
    Je dirai simplement, que son équilibre est un peu différent, orienté peut être vers encore plus de fraîcheur aromatique et d’équilibre que le 2003.
    Les conditions de la vendange ont été excellentes et se sont déroulées vers la fin Septembre 2004.
    Les raisins d’un état sanitaire parfait ont été exposés au soleil de fin d’été durant deux semaines. A l’issue de ce processus de concentration, les raisins ont subi une cryo macération (macération à froid) de 24 heures,afin d’extraire encore plus d’arômes.
    Afin de ne pas en altérer la pureté, le moût une fois pressuré, a fermenté en cuve inox et a été élevé durant quelques mois seulement en foudre de chêne. Ce fût un choix délibéré, car l’élevage aurait très bien pu s’effectuer en barriques pour une durée de deux années, comme le font certains. Les arômes auraient alors pris un tour beaucoup plus « oxydatifs », ce qui aurait signifié un style très différent, gommant un peu, à notre avis, la grande délicatesse de la Malvoisie. La quantité totale produite a été de 42.3 hectolitres.

    Les éléments analytiques sont les suivants :
    •  Alcool acquis : 12.38% vol
    •  Sucres résiduels : 114.4 g/l
    •  Extraits secs : 48.1 g/l
    •  Acidité totale : 5.3‰ (P.H : 3.9)

    Le vin présente une robe claire à reflets verts, brillante, particulièrement engageante…
    Le nez est floral, complexe, avec beaucoup de fraîcheur. On trouve aussi une note de fruits exotiques, mais pas les arômes de fruits secs, comme avec le 2003. En bouche, l’ensemble est savoureux, très fruité, avec dominante de fruits exotiques. C’est la confirmation du nez, avec très peu d’évolution et un remarquable équilibre acidité/sucres résiduels pour un liquoreux du sud de l’Europe. Ce vin est entièrement construit sur la subtilité de ses arômes et la finesse de sa structure. Grande persistance en bouche.
    Ce vin est en tout début de cycle. Il devrait donner pour de longues années de grandes émotions œnologiques aux amateurs patients.

    Pour en terminer avec les vins moelleux, je voudrais attirer votre attention sur un délicieux vin de paille de Toscane, appelé là-bas Vinsanto fraîchement entré dans nos entrepôts :

    DOMAINE IL POGGIONE VINSANTO S.ANTIMO 1998 DOC (0.50L)

    Le premier Vinsanto du domaine Il Poggione que nous avons eu le plaisir de sélectionner fût le millésime 1987 et c’était à la fin de l’année 1994.
    De millésime en millésimes, nous n’avons jamais été déçus par ce vin de paille chaque fois très différent, qui peut aller d’un moelleux presque « sec » au côté liquoreux le plus marqué. Ceci est fonction des levures et du niveau de passerillage du raisin avant le pressurage.
    J’ai souvent mis en garde nos amis oenophiles contre les Vinsanto de bas de gamme qui sont produits en séchant les raisins durant trois jours dans des chambres chaudes agrémentées d’un ventilateur.
    Ce n’est bien entendu pas le cas du Vinsanto San Antimo dont les raisins passerillent tranquillement jusqu’au mois de Janvier dans un très grand grenier ouvert aux quatre vents.

    D’une robe or vert lumineuse le Vinsanto San Antimo 1998 est un produit extrêmement typé et puissant présentant une palette aromatique complexe de raisin de Corinthe et de noisette grillée.
    La richesse aromatique de ce joyaux œnologique exceptionnel comblera l’amateur de vins rares et originaux.

    Éléments analytiques :
    – 66 grammes de sucres résiduels,
    – 16.62% d’alcool /Vol,
    – 7,15‰ d’acidité totale (en tartrique).

    Pour plus d’informations et des photos cliquez ici.

    ROUMANIE – Grand vin rouge

    CASTEL BOLOVANU CABERNET SAUVIGNON 2001

    Appellation Samburesti-Dealu Bolovanu

    Le Castel Bolovanu Cabernet Sauvignon 2001 est disponible depuis une quinzaine de jours

    Domaine situé sur les collines de l’Oltenie au sud ouest de l’arc des Carpates, latitude 44° et altitude de 260 mètres. Les sols sont d’origine alluviale, particulièrement propices à l’élaboration de vins rouges très fins.
    Le millésime 2001 Castel Bolovanu a été élevé 6 mois en barriques françaises de 225 litres. Alcool : 13%Vol.
    Complètement différent des vins de Villa Zorilor, il offre une robe grenat. Le nez est fin et rappelle par son côté classique d’excellentes cuvées bordelaises. La bouche est gourmande, équilibrée,avec une fine note d’amertume.

    Il ravira les amateurs de vins rouges « classiques ».

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ESPAGNE

    TERRAS GAUDA ABADIA SAN CAMPIO ALBARINO 2005
    (Appellation Rias Baixas)

    Crée en 1989, le domaine est situé dans l’extrême sud-ouest de la Galice à A Guarda, au dessus de la rivière Miño.
    Spécialisé dans les grands vins blancs secs, il est reconnu aujourd’hui comme l’un des deux meilleurs, si ce n’est le meilleur de l’appellation.

    Son Albariño 2005 : Abadia de San Campio a été vendangé les 29 et 30 septembre 2005, fermenté en cuve inox et mis en bouteille au tout début du mois de décembre.


    Robe très pâle, brillante et dense.
    Le nez est riche avec des arômes d’agrumes frais, melon, pomme verte, fleurs blanches.
    La bouche est très aromatique avec un remarquable équilibre acidité-gras qui confère fraîcheur et vivacité. Excellente persistance aromatique.
    Ce vin est à boire sur son fruit pendant deux ans environ si l’on veut profiter au maximum de sa fraîcheur aromatique. Il est apte à se conserver cinq ou six années, mais il prendra alors des arômes d’évolution intéressants.
    Excellent à l’apéritif, il accompagnera également poissons et fruits de mer, ainsi que les fromages de chèvre secs.

    Pour plus d’informations, cliquez ici.


  • News Novembre 2005

    Cher(e) ami(e) œnophile, cher(e) client(e),

    A la veille de mon départ pour les vendanges à Tokaj, je profite d’un moment de calme pour vous parler de l’arrivée d’un tout nouveau vin dans la collection de Dionis, fruit d’un rapide voyage en Galice (Nord ouest de l’Espagne).
    Notre excellent partenaire Terras Gauda , dont certains parmi vous se sont régalés de son magnifique vin blanc sec de cépage Albariño, souhaitait nous présenter des vins d’une propriété qu’il a crée en 2000 dans la zone d’appellation Bierzo. Nous n’avons pas été déçus du voyage…

    APPELLATION BIERZO

     

    La DO (denominacion de origen) Bierzo est située au nord ouest de l’Espagne (entre Galice et Leon), région tempérée et assez arrosée :
    • Température moyenne annuelle : 12°.3,
    • Précipitations moyennes : 721 mm par an,
    • Ensoleillement : 2200 heures par an.

    La surface plantée de l’appellation est de 4065 Ha et la densité moyenne de plantation de 3800 ceps à l’hectare.
    On y produit des vins blancs et des vins rouges.
    L’altitude moyenne des vignobles est de 500 m.
    Le terroir est constitué d’un mélange relativement acide d’ardoise et de quartz

    Le cépage roi de cette région est le MENCIA, qui doit figurer pour au moins 75% dans les assemblages de vins rouges. Ce cépage d’excellente qualité tend à céder le pas au Grenache et à l’Alicante-bouschet moins fins. Un vin 100% Mencia est rare. D’aucuns l’apparentent au Cabernet-Franc, mais rien n’est démontré en la matière.

    Ce qui est certain, c’est que bien vinifié, il donne des vins délicats, typés et aromatiques.

    VINEDOS Y BODEGAS PITTACUM

     

    Domaine crée en 2000 à partir d’investissements du domaine Terras Gauda (Rias Baixas)
    La valeur du domaine repose sur ses 10ha, en plusieurs parcelles, de très vieilles vignes de Mencia, taillées en gobelet, avec une densité de plantation de 5000 pieds à l’hectare.

    Le domaine emprunte son nom à l’ancienne jarre d’argile de l’époque romaine, qui était utilisée comme unité de mesure. Il possède une unité de vinification ultra moderne et un chai de 145 barriques.

    PITTACUM 2003

    Cette cuvée a été élaborée à partir d’une sélection de très vieilles vignes de Mencia (100%) âgées de 50 à 80 ans, provenant des meilleures parcelles du domaine.
    15 jours de macération à 28°C maximum avant le pressurage des raisins partiellement égrappés.
    Court élevage en barrique de quelques mois permettant de « dompter » et d’affiner une matière première riche et concentrée.

    Note de dégustation :

    La robe du vin est presque noire, opaque et brillante.
    Le nez est intense, complexe, marqué par des arômes de fruits noirs très mûrs et de fruits rouges frais. On note également un léger coté « toasté », ainsi qu’une minéralité bien marquée.
    La bouche est à la fois concentrée, dense, fruitée, minérale, complexe, présentant des tannins souples de haute maturité. Grâce à une acidité bien présente, ce vin plaisir ne montre aucune lourdeur et se boit hélas un peu trop aisément… (à consommer toutefois avec modération…).

    NOUVELLES D’ AMÉRIQUE LATINE
    (Argentine et Chili).

     

    Les fluctuations du marché en Amérique latine et certaines variations qualitatives sur les vins nous ont amenés à reconsidérer nos sélections. Nous renonçons provisoirement au Casa Donoso et au Santa Julia et poursuivons l’aventure avec Michel Torino (Cafayate-Argentine) et confirmons également l’essai avec le Domaine De Martino ( Maipo-Chili).


    DOMAINE DE MARTINO
    (Isla de Maipo- Chili)

    Le domaine De Martino a été crée au début des années trente par un jeune émigré italien : Pietro De Martino Pascualone. Sa recherche des terroirs l’amena à une cinquantaine de Km de Santiago dans la vallée de Maipo. Le lieu-dit Isla de Maipo est idéalement situé à égale distance des Andes et du Pacifique.
    Le domaine s’est progressivement étendu, a gagné en réputation qualitative, jusqu’à devenir une des étoiles du vignoble chilien.
    La caractéristique des vins de De Martino réside tout particulièrement dans leur délicate expression fruitée.
    La vinification est confiée à Marcelo Retamale, consacré « winemaker » de l’année 2004 au Chili.
    Il travaille avec talent tous les cépages internationaux, avec une mention particulière pour la Syrah et la fameuse Carmenere.

     

    LA CARMENERE

    Ce cépage joua un rôle important dans le Médoc, jusqu’à la fin de la première moitié du XIXème siècle.

    L’arrivée de l’Oïdium et du Phylloxéra entraîna son abandon. Ceci fut éminemment regrettable car la Carmenere produit un vin riche, moelleux, très coloré, avec une belle capacité d’évolution. L’inconvénient pour le vigneron est que la Carmenere est peu productive et sensible à la coulure…

    Notons toutefois que la réputation des grands vins de Médoc au XVIII et XIXème siècle a certainement beaucoup profité de l’excellence de ce cépage.

    Nous, amateurs de grands vins, savons très bien que rendement et qualité ne font pas bon ménage…
    Le Chili a une longue tradition de culture de cépages d’origine bordelaise.
    Dans les années 1990, il devint évident qu’il y avait quelque chose d’étrange dans les rangs de Merlot. Des analyses ADN ont confirmé ce que beaucoup de producteurs chiliens pensaient : ces « Merlots » étaient en fait des Carmenere, probablement importés au cours du XIXème siècle.

    Les raisins se ressemblent beaucoup, mais leur goût est indubitablement différent.

    Rapidement, les vignerons chiliens ont réalisé que l’histoire les avait mis en possession de quelque chose de rare et même d’unique. Pour beaucoup de domaine, la Carmenere est devenu le cépage vedette, véritable signature de la production chilienne.
    Quelque peu jaloux de cette situation, les Nord-Américains ont commencé à planter de la Carmenere depuis 1999.

    La Carmenere est devenue essentielle aux assemblages avec le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc. Elle apporte de belles notes de fruits noirs et des nuances fumées.

    DE MARTINO LEGADO CARMENERE RESERVA 2003

    La ligne des vins Legado exprime les legs, l’héritage, la tradition, au sens de ce que le Domaine peut nous apporter de meilleur.

    Le millésime 2003 est issu de 90% de Carmenere et 10% de Cabernet Sauvignon, tous deux produits sur le Cru Santa Ines.

    Le terroir est formé de sols alluviaux, mélange de sable, d’argile et de gravier, ayant permis un enracinement très profond des ceps.

    Les vendanges sont manuelles, la fermentation s’effectue en cuve inox et l’élevage en barrique française de 12 mois.

    Note de dégustation :

    Le vin présente une robe grenat très profonde, aux reflets violacés.

    Ce qui frappe immédiatement au nez, c’est la grande maturité, la complexité et l’élégance. On trouve des arômes de fruits rouges biens mûrs, d’épices et une harmonieuse touche vanillée.

    La bouche est riche, dense mais parfaitement équilibrée avec des tannins soyeux de haute maturité.

    Très bonne maîtrise de l’élevage préservant bien le fruit. Longue finale.

     

     

    DE MARTINO LEGADO SYRAH 2003
    LIMITED EDITION

    Le terroir de l’appellation Cochalgua Valley est argileux et granitique.

    La vendange manuelle des raisins (94% syrah et 6% Cabernet Sauvignon) s’est déroulée à la mi-avril 2003, à pleine maturité phénolique.

    Les fermentations s’effectuent à température contrôlée modérée, afin de préserver les arômes.

    L’élevage est conduit durant une année en barrique française (90%) et américaine (10%).

    Note de dégustation :

    Le vin présente une robe presque noire avec des reflets violacés.

    Le bouquet est intense, typé, élégant et reflète bien l’excellente maturité de la vendange.

    Le dégustateur est charmé par les arômes de cerise, de chocolat, de cassis et même de violette.

    En bouche, c’est l’équilibre et la concentration qui dominent, avec des tannins fins et nobles.

    Rétro olfaction sur des arômes de cerises noires. L’élevage bien conduit, confère au vin complexité et profondeur sans oublier une finale longue et fruitée.

     

     

     

    BODEGAS LA ROSA-MICHEL TORINO
    (Vallée de Cafayate-Argentine)

    Fondé en 1892 par les frères David et Salvador Michel, dans la Vallée de Cafayate (Province de Salta), le domaine a trouvé son nom définitif à la suite du mariage de David Michel avec Gabriella Torino. Depuis cette époque, le Domaine est resté dans la famille.
    Situé à 1700 mètres d’altitude au niveau du Tropique du Capricorne, les conditions pédagogiques et climatiques sont particulièrement favorables à la réalisation de vins équilibrés et fins.
    La production de Cafayate est confidentielle en regard de la production totale argentine (principalement située à Mendoza). On y cultive les cépages Torrontes, Chardonnay, Sauvignon et Chenin pour les vins blancs, Cabernet sauvignon, Malbec, Tannat, Merlot et Syrah pour les vins rouges.

    L’élevage des vins est conduit dans des barriques françaises de 225 litres.

    MICHEL TORINO DON DAVID
    CABERNET SAUVIGNON 2000

    Tout à fait dans la lignée du millésime 1999, avec plus de fraîcheur toutefois.

    Note de dégustation :

    Le vin nous offre une très belle robe grenat foncé, sans évolution notable.
    Le nez est aromatique, complexe, concentré, sur le fruit noir très mûr que l’on retrouve dans une bouche épanouie, particulièrement savoureuse, dense et équilibrée.

     

     

     

     

    MICHEL TORINO DON DAVID MALBEC 2003

     

    Le Malbec est une véritable spécialité argentine. Il est vrai que ce cépage s’y exprime merveilleusement bien.

    Note de dégustation :

    La robe de ce millésime 2003 (100% Malbec), est couleur grenat, profonde, brillante avec quelques reflets violacés.
    Le nez complexe reflète des arômes de fruits rouges.
    En bouche, le vin est de grande puissance, mais sans écarter la finesse et l’élégance. Il conserve sa fraîcheur aromatique sur des notes finement vanillées, de prunes et de tabac blond.

     

     

     

     

    Voila pour les nouveautés de ce mois de novembre.

    A ce propos, afin de profiter des possibilités que nous offre l’outil Internet, nous soumettons à votre approbation une nouvelle formule de communication :

     

    LE VIN DU MOIS !

    Il s’agit de vous informer le plus complètement possible sur un vin, une zone d’appellation, un cépage, un domaine et vous faire profiter de conditions promotionnelles privilégiées. Cette formule ne peut s’adresser qu’aux internautes pour des raisons évidentes de coût et d’interactivité de l’outil informatique. A cet effet nous vous invitons à nous communiquer votre e-mail soit directement à partir du site : www.dionis-vins.fr ou à notre e-mail : info-contact@dionis-vins.fr .

    Pour le démarrage de cette opération, nous serons bien évidemment indulgents sur les délais de retour de vos ordres sur l’offre spéciale «VIN DU MOIS » concernant le PITTACUM 2003.

    Sincères salutations oenophiles,

    Jean François Ragot