• Archives pour l'Étiquette Pipoli
  • Pipoli Aglianico del Vulture DOC 2017 (0,75L)

    Le Basilicate est une des régions les plus pauvres de l’Italie. Ses terroirs volcaniques remarquables sont à l’origine d’un rouge délicieux produit sur les versants du volcan éteint Vulture à partir de l’excellent cépage autochtone Aglianico.

    Cette cuvée 2017 présente unerobe rubis profond. Le nez est marqué par des arômes épicés et de fruits rouges et noirs d’où percent une évidente minéralité. En bouche le vin est d’une agréable souplesse avec des tanins bien fondus.

    C’est une approche intéressante du cépage Aglianico dans un style différent du Taurasi.

    Température de service : 18°C
    Alcool : 13,5%/vol
    Accord mets/vins : plats à base de viande et fromages affinés.

    Une grappe caractéristique du cépage aglianico.
    Vue de l’ancien volcan Vulture, territoire de la DOC Aglianico del Vulture (Basilicate)

  • Pipoli Aglianico del Vulture 2017 « Zero » DOC (0,75L) (cuvée garantie sans So2 (souffre) ajouté)

    zero2011Le Basilicate est une des régions les plus pauvres de l’Italie. Ses terroirs volcaniques remarquables sont à l’origine d’un rouge délicieux produit sur les versants du volcan éteint Vulture à partir de l’excellent cépage autochtone Aglianico.

    Cette cuvée a été réalisée grâce à une fermentation avec levures naturelles et sans aucun ajout de souffre. La macération des raisins a duré  40 jours, ce qui a permis d’en extraire tout le potentiel polyphénolique protégeant naturellement le vin contre l’oxydation.

    Avec le millésime 2017, l’œnologue Dennis Verdecchia a réussi à nous concocter une cuvée sans SO2 tout à fait délicieuse. La structure de ce vin issu à 100% du cépage Aglianico à l’acidité naturelle assez élevée se prête à ce type de vinification.
    Il faut toutefois être conscient que ces vins rouges sans souffre ajouté présentent une plus grande fragilité que les autres et doivent être impérativement conservés dans des conditions fraîches.

    Cette cuvée nous offre une robe superbe, grenat à reflets violacés.
    Le nez de belle intensité est vraiment élégant.
    En bouche, le vin présente les caractéristiques tanniques du cépage Aglianico cultivé sur terroirs volcaniques mais tout en souplesse et en rondeur.

    C’est un vin vraiment intéressant qui se gardera quelques années sans problèmes dans une cave fraîche.

    C’est une approche intéressante du cépage Aglianico dans un style très différent du Taurasi.

    Température de service : 18°C
    Alcool : 13,5 %/vol
    Accord mets/vins : viandes rôties, viandes rouges et gibier


  • News : 29 avril 2014 : Retour Vinitaly (suite)

    Orliénas, le 29 avril 2014,

    Les journées sur le salon du Vinitaly se sont déroulées du lundi 7 avril au mercredi 9 inclus de 9h30 du matin à 17h. Journées épuisantes mais productives !

    Pipoli_Bianco_Greco_Fianofarnese-cerasuoloVesevo Aglianico Beneventano IGT 2010Les dégustations des vins du groupe Farnese ont permis d’identifier pour le domaine Pipoli (région Basilicate) un excellent vin blanc 2013 élaboré à partir des cépages Greco et Fiano, à la bouche tendue et marquée par des arômes floraux et végétaux tout à fait originaux. C’est bon !

    Pour les Abruzzes, j’ai noté comme très souvent, un délicieux Cerasuolo d’Abruzzo 2013 (vin rosé). La couleur est splendide, sortant du lot de ce que nous connaissons en matière de vins rosés. La bouche présente une belle matière et une grande fraîcheur aromatique, affichant seulement 12,5 % d’alcool.

    Pour les rouges du groupe Farnese, une mention pour le domaine Vesevo et son Aglianico Beneventano IGT 2010.

     

     

     

     

     

     

    11filariConcernant San Marzano dans les Pouilles, j’ai dégusté un certain nombre de vins et notamment des cuvées spéciales comme la collection Cinquanta (les cinquante ans de la cave) élaborée avec de très vieilles vignes du millésime 2010. Je n’ai, je dois le dire, pas été convaincu, le vin présentant à mon sens un niveau de boisé beaucoup trop élevé, détruisant l’harmonie du fruit.

    En revanche, la cuvée de Negroamaro « F » 2010, issue des plus vieilles vignes de la cave, est d’un équilibre général impressionnant.

    J’ai pu déguster le Primitivo di Manduria Dolce Naturale 11 Filari 2011. C’est un vin vraiment séducteur, offrant des tanins veloutés et une fraîcheur aromatique convaincante en dépit de 70g de sucres résiduels.

     

     

     

     

     

    barbaresco-ovelloUn passage chez les Produttori del Barbaresco (Piemont DOCG) permet de déguster le Barbaresco 2010, issu de l’assemblage de l’ensemble des crus. Je dois dire que je ne suis pas enthousiaste. Par une bouche certes puissante, mais à la limite de l’alcooleux, ainsi qu’un certain manque de chair.
    En revanche, belle surprise avec un Barbaresco Riserva cru Ovello 2009 à la texture délicate presque féminine tout en étant très savoureuse et tannique et finissant en queue de paon. Belle bouteille.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une petite visite en Sicile chez notre vieil ami « Don Rosario » de chez Rudini, nous permet de déguster en avant-première les deux cuvées de Moscato di Noto 2013

    Moscato di Noto Vendemmia Tardiva Baroque 2013, éclatant de fruit et d’une élégance à couper le souffle (140g de sucres résiduels)
    Moscato Passito di Noto Scaramazzo 2013. En dépit de 170g de sucres résiduels, il n’y a aucune lourdeur dans ce liquoreux naturellement doux de haut vol. Bravo !

    Don Rosario di Pietro à Verona, le 8 avril 2014 exhibant fièrement son diplôme.
    Don Rosario di Pietro à Verona, le 8 avril 2014 exhibant fièrement son diplôme.
    De gauche à droite : Jean-François Ragot et Don Rosario di Pietro,  8 avril 2014 à Verona.
    De gauche à droite : Jean-François Ragot et Don Rosario di Pietro, le 8 avril 2014 à Verona.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce sera tout pour aujourd’hui. Suite du compte-rendu Vinitaly 2014 : mardi 6 mai 2014.

    JF