• Archives pour l'Étiquette Nero d’Avola
  • Vigneti Zabù Chiantari Nero d’Avola – Merlot Sicilia IGT 2017 (Agrigento) (0.75L)

    chiantarizabu2011Ce vignoble avant-gardiste est situé à Sambuca Di Sicilia dans la province occidentale d’Agrigento. Cette cuvée élaborée à 30 000 bouteilles est le fruit de la collaboration entre Michele Villa et Filippo Baccalaro (associé et œnologue du groupe Farnese).
    Ce vin est issu de 70% de Nero d’Avola et 30% de Merlot.
    Passage en barriques de chêne français pendant 8 mois.

    De robe grenat, il offre un ample bouquet de baies sauvages, violettes et poivre noir.
    Un élevage de six mois en barriques a affiné la structure généreuse du vin. En dépit de sa puissance, il présente en bouche, une belle fraîcheur aromatique, des tanins présents mais souples et une longue finale où l’on retrouve la mûre et l’olive noire bien mure.

    Température de service : 16/18°C
    Alcool : 13,5%/vol
    Accord mets/vins : Il accompagnera parfaitement les plats de pâtes, les viandes blanches et rouges rôties ainsi que les fromages de caractère.


  • Vigneti Zabù Il Passo Nerello Mascalese-Nero d’Avola IGT 2016 (Agrigento) (0,75L)

    Vin particulièrement original élaboré par le domaine Zabu à partir d’un assemblage des deux cépages autochtones Nerello mascalese et Nero d’Avola.

    Lorsque les raisins arrivent à maturité, leurs tiges sont «pincées» 10 cm avant la grappe, ce qui permet une concentration naturelle du sucre, favorisée en outre par les vents chauds en provenance d’Afrique. Les raisins sont finalement vendangés lorsque la diminution de leur poids atteint 15 à 20%.

    La vinification se déroule ensuite avec une longue macération permettant d’extraire couleur et arômes, puis le vin passe pour un cours séjour de six mois, dans des barriques françaises et américaines.

    Il présente une robe rubis profond, un bouquet expressif de fruits rouges très murs, rappelant par moment un beau pinot noir. En bouche, une attaque fruitée agréable et une belle fluidité donnent au vin une excellente digestibilité. Bonne longueur fruitée.

    Température de service : 18°C
    Alcool : 13%
    Accord mets/vins : parfait avec des plats de pâtes en sauce, viandes rôties et fromages affinés.


  • News : 12 mai 2016 : voyage d’avril en images

    Posté dans par admin

    Orliénas, le 12 mai 2016,

    Du 9 avril au 1er mai, j’ai effectué mon premier tour d’Europe de l’année, incluant l’Italie, l’Autriche et la Hongrie.
    Le point fort de la première partie a été bien entendu le salon international Vinitaly qui se tenait à Verona du 10 au 13 avril. avec 4 200 exposants et plus de 150 000 visiteurs, c’est la première manifestation mondiale liée au vin.

    IMG_3578
    L’incontournable Bottega del Vino de Vérone, le 9 avril 2016. Tout le gratin du monde du vin s’y presse au coude à coude afin de déguster les nectars du monde entier.
    IMG_3732
    Nouveau millésime 2015 pour le domaine Vesevo (Campanie) avec les trois crus : Beneventano Falanghina, Fiano di Avellino et Greco di Tufo. Les trois vins sont présentés dans les nouvelles bouteilles IMPERO.
    IMG_3735
    Nouveauté de chez Zabu (Sicile, région d’Agrigento). Un Il Passo, dénommé Verde 2015. Ce vin issu de l’agriculture biologique a été élaboré avec 100% du cépage Nero d’Avola. Ce vin rouge à la robe grenat très sombre nous offre une superbe palette aromatique et une grande intensité.
    IMG_3738
    Tufarello IGP Puglia : nouveauté de chez Farnese : splendide rouge de la partie nord de la Puglia issu du cépage autochtone Nero di Troia. A découvrir absolument !
    IMG_3740
    Je ne peux pas manquer de présenter à ceux d’entre vous qui ne le connaissent pas, le sympathique président de la cave San Marzano, Francesco Cavallo. Je dois dire, rien qu’à le voir, qu’il était né pour être président…
    IMG_3741
    Mon vieux partenaire et complice depuis 1993 : Gianluca Viberti, producteur émérite de Barolo en compagnie de Jean-François Ragot. J’ai le plaisir de vous annoncer qu’après quelques années en stand-by, nous pouvons reprendre enfin notre collaboration dès ce mois de juin 2016 avec un somptueux Barolo 2011 cru Bricco delle Viole. Photo du 11 avril 2016.
    IMG_3748
    Notre partenaire de la région Veneto, Graziano Maule de Montecrocetta, en dégustation avec Jean-François Ragot le 12 avril 2016. En 2015, il a produit un magnifique Gambellara Classico, blanc sec, disponible dès ce mois de mai 2016.
    IMG_3751
    Une des dernières production de notre ami Graziano Maule, le Roncaiolo Appassite 2013. Remarquable vin rouge (75% Cabernet franc et 25% Cabernet Sauvignon) vinifié après un séchage de quatre semaines. Ce vin est dans l’esprit d’un « Ripasso » de la Valpolicella. Disponible dès ce mois de mai 2016.
    IMG_3755
    La charmante Federica Zeni, du domaine Zeni, élaborant de splendides vins de la Valpolicella et de Bardolino. Photo du 12 avril 2016.
    IMG_3756
    Etna Rosso, Terre dell’ Etna. Bel exemple de vins rouge extremement typé provenant de vignobles établis sur les flancs du volcan Etna à 800m d’altitude. Le vin est issu de 90% de cépage Nerello Mascalse et 10% Nerello Capuccio.

    Le voyage s’est poursuivi vers l’Autriche avec une visite au très intéressant domaine Deutsch à Hagenbrunn  (Weinviertel) où j’ai pu déguster de splendides Weinviertel DAC (vins blancs d’appellation, issus du cépage Grüner veltliner).

    Bien sûr, je suis allé également déguster la production 2015 des vins de Bruno Landauer à Rust dans le Burgenland.

    IMG_3913
    Tout est bon en 2015 : à noter l’original et remarquable vin blanc sec « Gemischter Satz » véritable témoin de la culture pannonienne classique. Il est issu d’un assemblage des cépages Furmint, Harslevelu, Ezerjo, Leanyka, auxquels s’ajoutent un peu de Muskateler et de Gewürztraminer. Les raisins ont été vendangés ensemble à la mi-septembre, pressurés ensemble et vinifiés ensemble. C’est un vin délicieux, complexe et typé, au taux d’alcool de seulement 12%. J’ai eu le plaisir de rapporter moi-même à Bruno, de la région de Tokaj, les 200 pieds de vigne Harslevelu, en avril 2011. Photo du 16 avril 2016.

    Bien entendu, nous avons dégusté toute une gamme de vins blancs secs, les plus notables étant les Pinot blanc et les Chardonnay sans oublier un Neuburger de vignes de plus de cinquante ans.
    Nous avons laissé pour l’instant de côté les vins rouges que nous dégusterons l’été prochain ou à l’automne.

    Dans les vins moelleux, Bruno a fait un feu d’artifice de vendanges tardives issues des raisins rouges Zweigelt, Blaufränkisch et Merlot (Spätlese 2015 issu du Merlot, Beerenauslese issu du Zweigelt et du Merlot, Trockenbeerenaulese issu du Zweigelt et surtout du Blaufränkisch). A noter que les derniers raisins destinés à ces nectars ont été vendangés le 3 décembre 2015.
    Enfin, Bruno a vendangé un vin incroyablement concentré (plus de 40 KMW) c’est-à-dire 40% de sucres en masse volumique, à partir du Pinot Blanc (Weissburgunder) et d’un peu de Furmint et de Welschriesling. Ce vin est une véritable eszencia, qui fermente depuis déjà de long mois.

    J’ai poursuivi ma route vers la Hongrie en direction de Tokaji.
    Durant mon séjour dans la Tokajhegyalja (Hongrie) j’ai eu le plaisir de participer à la quatrième vente aux enchères des grands vins de Tokaji le samedi 23 avril 2016. Organisée par notre confrérie des vins de Tokaj, elle s’est tenue cette année dans l’ex-synagogue de la ville.
    Au préalable, nous avons procédé à des intronisations, dont celle de notre ami Manuel Peyrondet, ex-sommelier de la grande restauration parisienne, meilleur sommelier de France 2008 et dirigeant actuel de la société Chais d’oeuvre.

    IMG_3940
    De gauche à droite : Samuel Tinon, viticulteur à Olaszliska (région de Tokaj), en compagnie de sa femme Mathilde Hulot (journaliste du vin) de Jean-François Ragot et de Manuel Peyrondet. Photo du 23 avril 2016.
    IMG_3947
    Intronisation à la confrérie des vins de Tokaj, le samedi 23 avril 2016.
    IMG_3955
    Manuel Peyrondet signe le grand livre, après son intronisation comme membre de la Confrérie des Vins de Tokaji, le 23 avril 2016.

    Bien entendu, je ne vous relaterai pas toutes mes activités au service du vin de Tokaj. Je rajouterai seulement que j’avance dans mon projet de replantation du vignoble situé dans un cru historique classé de la Tokajhegyalja : le cru Melegoldal.  C’est une histoire très longue et très compliquée, liée à la très longue période de transition économique qu’a connue la Hongrie après 1989. Cette opération débutée en 1997 a finalement connu un « Happy end » en juin 2015 avec la récupération de la pleine propriété du sol par ma fille Céline Ragot et moi-même.
    Il reste maintenant à faire fructifier ces 18 années de patience…

    Oenophilement votre,
    Jean-François


  • News : 22 juin 2015 : Tour de Sicile œnologique

    Orliénas, le 22 juin 2015,

    Je rentre d’un éprouvant voyage oeno d’une semaine en Sicile, qui m’a permis de ré-actualiser mes connaissances de cette île méditerranéenne extraordinaire, entre Europe et Afrique… C’est mon quatrième voyage dans cette île mythique.

    Sicile2015
    En rouge, le tracé du parcours œnologique entre Palermo et Catania du 15 au 20 juin 2015.

    Je vous livre quelques extraits de ce voyage, sous la forme de photos et commentaires.

    IMG_1649
    Journée dégustation du 16 juin 2015 au palais baroque « Villa Niscemi » (Palermo) en présence d’une cinquantaine de producteurs.
    IMG_1665
    Au domaine Centopassi Libera Terra Mediterraneo. Ce magnifique domaine de la région de Corleone a été replanté dans les années 2000 sur un immense territoire confisqué à la mafia dans les années 80. Grâce à des vignes situées à 600m d’altitude, le domaine produit des vins rouges issus du Nero d’Avola particulièrement aromatiques et vivants.
    IMG_1680
    Après la visite de l’intéressant domaine De Gregorio (à Schiacca), nous nous sommes dirigés vers la cité d’Agrigento. Vous voyez dans la photo ci-dessus un vignoble situé exactement au pied de la fameuse Valle dei Tempi (Vallée des Temples). Le 17 juin 2015.
    IMG_1710
    Ce chais est une belle adaptation de la modernité au cadre historique d’une ancienne latifundia à Vittoria dans le sud-est de la Sicile. Il s’agit du remarquable domaine Maggiovini. J’ai pu déguster d’excellents et très originaux rouges, issus entre autres, du cépage indigène Frappato, dont un Cerasuolo di Vittoria DOCG2012. Le 18 juin2015.
    IMG_1716
    La journée du 18 juin se termine dans le merveilleux domaine Pupillo à Siracusa. Vous voyez le château Solacium, une des résidences siciliennes de l’Empereur Frédéric II (1272-1337, petit-fils du célèbre Empereur Frédéric Barberousse). La réception que nous a fait mon vieil ami Antonino Pupillo, en compagnie de sa fille Carmella et de son fils Sebastiano, a été remarquable. C’est un cadre tout à fait exceptionnel avec un véritable jardin paradisiaque où se pressent des dizaines d’arbres à agrumes divers, sans oublier un énorme ficus magnolia vieux de 250 ans. Belle dégustation de vins rouges issus du Nero d’Avola, mais aussi du Cabernet-Sauvignon. Remarquables vins blancs issus du Muscat à Petits Grains, secs, moelleux (le Pollio) et liquoreux avec le Solacium 2012 et en avant-première le 2014 qui sera mis sur le marché à la fin de l’année.

    D’autres informations sur le Solacium Moscato di Siracusa sont disponibles sur nos pages Solacium 2009, Solacium 2005 et sur le domaine Pupillo ainsi que sur le Pollio Moscato di Siracusa.

    IMG_1728
    Deux vieux complices du monde du vin : à droite Antonino Pupillo et Jean-François Ragot, le 18 juin 2015 au Solacium à Siracusa.

  • Sitaré IGP (assemblage Nero d’Avola/Cabernet Sauvignon/Merlot/Syrah) 2012 Domaine Rudini (0,75L)

    Posté dans par admin

    sitare2012sitare2012Encore une superbe cuvée de vin rouge vinifiée par le domaine Rudini à Pachino en Sicile.

    Dorénavant, ce vin est élaboré à partir d’un assemblage de quatre cépages :  Nero d’Avola, Cabernet Sauvignon, Syrah et Merlot. Ce mariage entre le cépage autochtone Nero d’Avola et les trois cépages internationaux fût une riche idée. Il a complètement transformé l’image de ce vin, à l’origine aromatiquement assez simple.

    Doté d’une robe grenat, profonde et brillante, le nez du vin nous offre des arômes complexes de baies noires bien mures. La bouche est puissante, tannique, d’une belle complexité aromatique dû à cet assemblage particulièrement judicieux et bien adapté, à la fois au terroir et au climat chaud du sud de la Sicile.


  • News : 23 avril 2013 : Petit tour d’Europe d’avril 2013 (1ère partie)

    Orliénas, le 23 avril 2013,

    Je ne reviendrais pas sur la partie hongroise du voyage que j’ai déjà évoquée dans mes news du 17 avril 2013 et je consacrerai celle-ci à l’Italie et à Rust en Autriche.

    Comme chaque année, revient le grand salon international de Vérone, le VINITALY. Cette année 2013, il s’est déroulé du 7 au 10 avril et a connu un succès encore plus extraordinaire que pour toutes les éditions passées. 148 000 visiteurs ont été comptabilisés par les services officiels. C’est un chiffre qui est incomparable avec toutes les grandes manifestations sur le vin, comme Vinexpo à Bordeaux ou Prowein à Dusseldorf, qui en a affiché trois fois moins.
    Il est vrai que l’on peut comptabiliser 4 200 exposants. C’est tout bonnement considérable. Comme je l’ai déjà dit de nombreuses fois, c’est le moment incontournable pour rencontrer en quelques jours l’ensemble de nos fournisseurs.
    Si l’Italie ne se porte pas particulièrement bien actuellement, son vignoble, en revanche, est florissant, avec une innovation permanente et un niveau qualitatif qui tutoie les sommets.

    C’est par quelques images et quelques notes de dégustation que je veux vous résumer cet événement.

    1MG_1377
    Dennis Verdecchia, Jean-François Ragot,, Filippo Baccalaro et Marguerite Abergel le 8 avril 2013 à Verona.

    Commençons par le groupe Farnese où le niveau qualitatif de l’ensemble des produits est au top :

    bMG_1380
    Vesevo Greco di Tufo 2012.

    Pour ce qui touche les blancs secs, le Pecorino Terre di Chieti IGT 2012 est délicieux, fruité, structuré, présentant une belle acidité et une petite pointe tannique.
    Le Vesevo Greco di Tufo DOCG 2012 nous offre une belle longueur en bouche et une finale fort savoureuse.
    Le Vesevo Fiano di Avellino 2012 est une vraie splendeur de finesse et d’équilibre, le meilleur probablement jamais produit. Le Grillo 2012 du domaine Zabu  (Sicile) est lui aussi le plus brillant de sa génération, avec de la matière, de la fraîcheur aromatique et une palette fruitée et complexe.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour les rouges, le Montepulciano d’Abruzzo 2012 de base est un vin à la belle robe grenat qui présente une concentration sur le fruit frais à faire pâlir beaucoup de rouges « pré-fabriqués » et « maquillés » à la barrique coutants 3, 4 fois plus cher.

    La cuvée Don Camillo 2012 IGT, assemblage de Montepulciano et de 10% de Cabernet-Sauvignon est la meilleure que j’ai goûtée depuis le millésime 1997. La robe  est éclatante, grenat profond, le nez sur un fruit noir intense et des épices douces, la bouche est « complète »… Que dire de plus…

    Dans les nouveautés, le nouvel œnologue adjoint de la maison, Dennis Verdecchia a vinifié un Aglianico del Vulture 2011 (Basilicate) sans so2 ajouté, autrement dit sans souffre,  qui a été baptisé « zero« . La quantité vinifié est très modeste et nous nous sommes immédiatement positionnés pour les quelques caisses qui n’avaient pas été encore emportées par nos amis importateurs américains.

    Il présente une robe superbe, grenat violacé, un nez de grande intensité et d’élégance et une bouche concentrée, tannique, qui exprime au mieux le caractère minéral de ce terroir volcanique d’exception, le tout dans une main de velours. Vin à découvrir absolument. Il est déjà disponible chez Dionis.
    Toujours dans les nouveautés, le Zabu Il Passo IGT 2012, dont la première édition en 2011 était à base de 100% de Nerello Mascalese a été « construit » avec ce nouveau millésime par un assemblage de 60% de Nerello Mascalese et 40% de Nero d’Avola. Bouteille de grande originalité, où s’expriment à merveille le mariage de ces deux cépages rouges majeurs de la Sicile.

    Notre partenaire San Marzano a produit la gamme habituelle sans aucun reproche. Dans les nouveautés, à signaler la Cuvée du Cinquantenaire dont les vins sont issus du millésime 2009 et qui provient d’un assemblage des très vieilles vignes de Negroamaro de la cuvée « F » et du Primitivo di Manduria de la Cuvée Sessantani.
    Ce vin a une bouche extraordinaire de fruité, de complexité et de longueur. C’est un grand moment de la dégustation.

    Au domaine Rudini (Pachino/Sicile) le Moscato di Noto Baroque 2012 est explosif de fraîcheur aromatique et de fruits. A signaler qu’aucun Moscato Passito di Noto n’a été produit depuis le millésime 2010. Ce dernier reste l’unique vin de ce style produit par le domaine. Il ne nous reste que quelques cartons de ce nectar 2010. Rosario di Pietro m’a promis d’en vinifier un autre en 2013.

    1MG_1398
    Jean-François Ragot et Rosario di Pietro (Rudini/Sicile) le 8 avril 2013.
    bMG_1397
    Cuvée du Cinquantenaire de chez San Marzano.

     

     

    bMG_1393
    Cuvée sans souffre baptisée « Zero » Aglianico del Vulture 2011.

     

    Ce sera tout pour ce jour.
    Cordialement,
    Jean François.


  • ÉPUISÉ – Eloro Pachino DOC Nero d’Avola 2011 Domaine Rudini (0,75L)

    La région de Pachino est située à l’extrême sud-est de la Sicile, dans une région traditionnellement chaude, mais la proximité de la mer Ionienne (faisant partie, bien entendu, de la Méditerranée) apporte durant la nuit un souffle rafraichissant, permettant aux raisins de conserver leurs arômes fruités.
    L’appellation Eloro Pachino est élaborée uniquement avec le célèbre cépage autochtone Nero d’Avola.
    Ce vin présente une belle robe grenat moyen, brillante. Le nez du vin est expressif, sur les fruits rouges bien mûrs, la bouche offre un agréable fruité où l’on retrouve toute une palette de fruits rouges et une pointe épicée. Bonne longueur du vin sans aucune lourdeur.


  • News 21 Avril 2011

    Orliénas, le 21 avril 2011,

    Après plusieurs mois sans quitter l’hexagone, je suis parti une première fois la dernière semaine de février en Italie du sud, dans le Salento (Puglia) en point fixe à côté de Brindisi.
    Ce fût l’occasion de sélectionner de nouveaux produits qui ont été validés au cours de mon dernier déplacement du 6 au 18 avril dernier.
    Du 7 au 11 avril, c’est le Salon International VINITALY à Verona. Il permet de revoir les différents partenaires avec qui nous travaillons, pour certains, depuis plus de vingt ans.

    A noter pour l’anecdote, que nous avons bénéficié de conditions climatiques absolument hors-normes pour un  début avril dans cette région de l’Europe. La température est montée à l’ombre jusqu’à 32°C ! Je crois que c’est sans précédent et assez inquiétant…
    De nouveaux vins vont faire leur apparition sur notre listing.

    • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Saro Eloro Pachino 2008 DOC Nero d’Avola.
      Vin présentant une robe grenat assez profond et complexe. La bouche est élégante et précise, sur le fruit noir et une bonne longueur aromatique.  L’élevage est bien réussi et préserve la fraicheur du fruit.
    • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Chardonnay 2010 « Espressione ».
      Produit dans la région de Pachino, Noto et Rossolini, ce vin porte très bien son nom. Il démontre que le cépage Chardonnay est fort bien adapté au climat sicilien.
      C’est une véritable surprise que la dégustation de ce blanc structuré, tendu, délicat et très fruité, inattendu dans cette région de l’extrême sud de l’Europe. Le vignoble est situé à guère plus de 2 km de la mer.
      Vin découverte par excellence.
    • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Moscato di Noto 2010 naturellement doux.
      Zone de production : Rosolini (province de Syracuse), près de Pachino.
      Cépage : Muscat à Petits Grains 100%
      Les raisins ont été vendangés fin septembre 2010 à une maturité optimale leur permettant de conserver une bonne acidité.
      Les raisins ont ensuite subi une macération péliculaire d’environ huit heures, puis ont été pressurés et ont fermenté à une température d’environ 16°C en cuve inox. La fermentation a été interrompue naturellement par un passage au froid et un léger sulfitage lorsque l’on a atteint environ 9,5 % d’alcool /vol, ceci afin de conserver une quantité de sucres résiduels suffisante.
      Le vin a poursuivi son élevage en cuve et a été mis en bouteilles au mois d’avril 2011.
      Éléments analytiques :
      Alcool : 9.5% /vol
      Acidité totale : 6.5‰
      Sucres résiduels : 130g/L
      Ce vin présente une robe or clair dense et brillante.
      Le bouquet frappe immédiatement par une grande fraicheur aromatique où domine des arômes d’écorce d’oranges, de pistache, de rose, de nèfle, de confiture d’agrumes et d’abricots secs.
      En bouche, on est surpris par l’équilibre entre l’acidité et la douceur naturelle du vin. On ne ressent en aucun cas une saturation apportée par sa richesse naturelle en sucres. La finale est longue sur des arômes d’agrumes frais et de fleur d’orange.

      Vraiment formidable dans son style !
    • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Moscato Passito di Noto 2010 naturellement doux.
      Le même que le Moscato di Noto en quelques sortes, si ce n’est qu’il a subi un passerillage complémentaire d’une huitaine de jours.
      En bouche, avec le même taux d’alcool de 9,5%/vol,  il présente une densité plus importante que le précédent, due à un taux de sucres résiduels atteignant 170g/L.
      Le passerillage complémentaire se révèle apporter une complexité aromatique inattendue à ce vin.
      Un usage de vin de dessert ou de méditation.
    • Domaine Pupillo (Siracusa – Sicile) :
      J’ai profité de l’occasion pour déguster les deux nouvelles références de Moscato di Siracusa naturellement doux 2009 :   

      – Solacium 2009 Moscato di Siracusa. Récolté mi- septembre 2009. La vinification se révèle de plus en plus précise. Avec 14% d’alcool et 100g de sucres résiduels, le vin nous offre un équilibre, un fruit et un moelleux de haute volée. 6 000 bouteilles seulement ont été produites. – Pollio 2009 Moscato di Siracusa. Récolté fin août 2009. Robe or vert clair. Nez sur la finesse et la complexité. Avec 14% d’alcool et 45g de sucres résiduels, c’est un équilibre complètement différent du Solacium. C’est délicieux avec une longue finale et une touche iodée, qui rappelle  que nous sommes extrêmement proches de la mer.

    Suite du reportage, la semaine prochaine. En attendant, vous pouvez déjà profiter de la galerie-photo.


  • Le vin du mois « Le bouquet sicilien » (Italie)

    Vin du mois : Juillet 2010

    « Le bouquet sicilien »

    « Espressione » Chardonnay IGT 2009 – Domaine Rudini
    vin blanc sec

    Grillo IGT 2009 – Domaine Zabu
    vin blanc sec

    Nero d’Avola-Merlot IGT 2008 – Domaine Zabu
    vin rouge

    Eloro Pachino DOC Nero d’Avola 2007 – Domaine Rudini
    vin rouge

    Scaramazzo Moscato Passito di Noto DOC 2009 – Domaine Rudini
    vin blanc moelleux naturellement doux

    Solacium Moscato di Siracusa 2008 – Domaine Pupillo
    vin blanc mythologique moelleux naturellement doux

    « Espressione » Chardonnay IGT 2009 – Domaine Rudini
    vin blanc sec

    Produit dans la région de Pachino, Noto et Rossolini, ce vin porte très bien son nom. Il démontre que le cépage Chardonnay est fort bien adapté au climat sicilien.
    C’est une véritable surprise que la dégustation de ce blanc structuré, tendu, délicat et très fruité, inattendu dans cette région de l’extrême sud de l’Europe.
    Vin découverte par excellence.
    Vous situez très bien, grâce à cette carte, la région de Noto/Pachino à l’extrême sud-est de l’ile.

    Grillo IGT 2009 – Domaine Zabu
    vin blanc sec

    On doit à cet intéressant cépage autochtone sicilien un célèbre vin historique tombé hélas un peu dans l’oubli, le Marsala.
    Ce vin bien structuré et même très légèrement tannique est élaboré à basse température afin d’exalter ses arômes floraux et de fruits exotiques. Il est étonnant par sa fraicheur aromatique, un peu inattendue pour un vin de l’extrême sud de l’Europe.
    A découvrir cet été à l’apéritif.
    Ce vin est produit dans la région d’Agrigento que vous pouvez situer grâce à la carte ci-dessous.

    Nero d’Avola-Merlot IGT 2008 – Domaine Zabu
    vin rouge

    Ce vignoble avant-gardiste est situé à Sambuca Di Sicilia dans la province occidentale d’Agrigento. Cette cuvée élaborée à 30 000 bouteilles est le fruit de la collaboration entre Michele Villa et Filippo Baccalaro (associé et oenologue du groupe Farnese).

    Ce vin est issu de 60% de Nero d’Avola et 40% de Merlot.

    De robe grenat, il offre un ample bouquet de baies sauvages, violettes et poivre noir.
    Un élevage de six mois en barriques a affiné la structure généreuse du vin. En dépit de sa puissance, il présente en bouche, une belle fraîcheur aromatique, des tanins présents mais souples et une longue finale où l’on retrouve la mûre et l’olive noire bien mure.

    Eloro Pachino DOC Nero d’Avola 2007 – Domaine Rudini
    vin rouge

    Petite appellation d’origine contrôlée, située à l’extrême sud-est de la Sicile.
    La zone de production couvre les communes de Pachino, Rossolini et Noto.

    Le cépage unique utilisé est le Nero d’ Avola, qui est le plus remarquable cépage autochtone rouge de l’ile.
    Les caractéristiques organoleptiques de ce cépage vont d’un rouge plutôt ordinaire (ceci est très souvent fonction du rendement) à de grands vins concentrés, complexes et de bonne garde.

    Ce vin présente une robe rubis particulièrement profonde et un nez élégant de fruits rouges et noirs bien mûrs, sans caractère de surmaturité.

    La bouche particulièrement savoureuse, présente une structure avec des tanins fins et une bonne longueur.
    Ce vin conserve, ce qui est fondamental pour des vins du sud de l’Europe, une bonne fraîcheur aromatique.
    L’élevage est très bien conduit, laissant toute sa pureté au vin.

     

    Scaramazzo Moscato Passito di Noto DOC 2009 – Domaine Rudini
    vin blanc moelleux naturellement doux

    Zone de production : Rossolini, Noto et Pachino.
    Cépage : Muscat à Petits Grains 100%

    Les raisins ont été vendangés fin septembre 2009 à une maturité optimale leur permettant de conserver une bonne acidité.
    Par rapport au Baroque Moscato di Noto, les raisins ont subi un passerillage complémentaire d’une huitaine de jours puis une macération péliculaire d’environ huit heures avant d’être pressurés et fermentés à une température de 16°C en cuve inox.
    Cette dernière a été interrompue naturellement par un passage au froid et un léger sulfitage lorsque l’on a atteint 9,5 % d’alcool /vol.
    Le vin a poursuivi son élevage en cuve et a été mis en bouteilles au mois de février 2010.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 9.5% /vol
    Acidité totale : 6.5‰
    Sucres résiduels : 160g/L

    Ce vin présente une robe or clair dense et brillante.
    Le bouquet frappe immédiatement par une grande fraicheur aromatique où domine des arômes d’écorce d’oranges, de pistache, de rose, de nèfle, de confiture d’agrumes et d’abricots secs.
    En bouche, on est surpris à la fois par l’équilibre entre l’acidité et la grande douceur naturelle du vin. On ne ressent en aucun cas une saturation apportée par sa richesse naturelle en sucres. La finale est longue sur des arômes d’agrumes frais et de fleur d’orange.

    Par rapport au Baroque Moscato di Noto, son usage est plutôt destiné au dessert qu’à l’apéritif, bien que ceci ne soit qu’une question de goût.

    Solacium Moscato di Siracusa 2008 – Domaine Pupillo
    vin blanc mythologique moelleux naturellement doux

    C’est à une vraie surprise que doit s’attendre le dégustateur de ce vin même, si il est expérimenté. En effet, les caractéristiques de ce liquoreux de légende ne ressemblent en aucune manière à celles que l’on trouve dans d’autres muscats à petits grains naturellement doux, à Samos, en Sardaigne ou bien même au Cap de Bonne Espérance par exemple.

    La robe de ce vin est très claire, confinant à la pâleur avec des reflets chatoyants. Au nez, nous percevons de fins arômes d’agrumes, comme le citron et le pamplemousse, ainsi qu’un côté floral qui rappelle la fleur de magnolia et surtout la fleur d’oranger. En bouche, c’est la complexité qui domine dans ce nectar. Il nous offre des nuances de miel, d’écorces d’orange et de citron confit.
    Ce qui est peut-être le plus frappant, c’est sa grande fraîcheur aromatique, sa minéralité intense et sa subtile acidité, qui en font un des vins les plus digestes que j’ai rencontrés dans ma carrière (déjà un peu longue…) d’œnophile.
    Tout cela s’appelle « L’équilibre ». En bouche, il frise la perfection et la longueur est remarquable.

    Ce vin est vraiment délicieux à boire tout de suite, mais vu son potentiel, il gagnera énormément à un long développement en bouteille.
    Je pense sans trop me tromper que ce vin pourra vivre quelques dizaines d’années.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 14.5%
    – Sucres résiduels : 90 g/L
    – Acidité fixe : 5.5 ‰

    PLUS d’ INFOS sur le Moscato di Siracusa
    (cliquez ici)

    Une belle grappe de Nero d'Avola.

  • EPUISE – Curatolo Tumoli Nero d’Avola IGT 2004 (0.75L)

    CURATOLO TUMOLI NERO D'AVOLA IGT 2004Issu à 100 % du cépage autochtone Nero d’Avola, ce vin est issu d’une vendange à la mi-septembre en petites caissettes.
    Le terrain est à dominante calcaire.
    Après égrappage, macération de 10 jours à 28°C puis pressurage.
    Élevage : 80 % en cuve inox et 20 % en barrique de trois ans pour une durée de 6 mois.

    Il présente une très belle robe grenat profonde, brillante. Au nez, c’est le fruit rouge très mûr qui domine avec même quelques nuances de fruits noirs.
    En bouche, le vin est concentré, très aromatique, velouté. On retrouve le fruit rouge et le fruit noir avec des tanins bien mûrs.

    C’est une excellente initiation à ce remarquable cépage indigène, trésor du patrimoine ampélographique de l’Italie méridionale.


  • EPUISE – Curatolo Sarmaro Rosso IGT (Cépages Nero D’Avola-Syrah) 2003 (0.75L)

    CURATOLO SARMARO ROSSO IGT 2003 Ce vin rouge est produit à partir de l’assemblage de 60 % du cépage autochtone Nero d’Avola et 40 % de Syrah.
    Terroir : à tendance calcaire.
    Vendanges entre le 10 et le 20 septembre.
    Récolte manuelle en petites caissettes, égrappage et macération de 12 jours à la température de 27-28°C puis pressurage.
    Élevage en barrique de chêne français (Allier) de 3 ans d’âge pour une durée de trois mois puis mise en bouteilles.

    Ce vin présente une robe grenat très profonde et un bouquet très fin de fruits rouges.
    En bouche le vin présente un remarquable fruité où l’on retrouve la cerise et toute une palette de fruits rouges. L’assemblage lui donne de la complexité avec une touche balsamique.
    Jolie longueur avec des tanins fins et souples mais présents.
    Ce vin pourra évoluer favorablement quelques années mais il est délicieux à boire actuellement.


  • News 22 Octobre 2008

    Orlienas, le 22 octobre 2008,

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    A signaler, quelques arrivées de nouveaux produits :
    En vins allemands de Riesling, un Erbacher Honigberg Riesling Spätlese Trocken 2007, Hochheimer Hölle Riesling Kabinett Trocken 2007.
    En vins rouges, arrivée du nouveau millésime du domaine Zabù (Sicile) : Chiantari Nero d’Avola Merlot 2006

    Je pars en déplacement à partir du samedi 23 octobre jusqu’au 11 novembre. Ce tour d’Europe va me permettre de visiter les vignobles allemands, ceux de Bohème (République Tchèque), Autriche et cette année je l’espère enfin, Cotnari en Moldavie roumaine. Comme vous le savez peut-être déjà, la sélection de nos beaux Cotnari Grasa grains nobles n’est pas une sinécure… J’aurais certainement des choses intéressantes à vous raconter à mon retour. Après la Roumanie, je reviendrai vers l’Ouest via ma chère région de Tokaj où les vendanges vont battre leur plein jusqu’à la mi-novembre.

    Prochaine mise-à-jour du site : Mercredi 12 novembre.

    Salutations œnophiles,
    Jean-François RAGOT


  • Le vin du Mois : Zabù Nero d’Avola – Merlot Sicilia IGT 2005 & Vesevo Beneventano Aglianico IGT 2005

    Vin du mois : Octobre 2007

    « Double vin du mois » ! Cap au sud !
    VIGNETI ZABÙ NERO D’AVOLA – MERLOT SICILIA IGT 2005 (Sicile)
    &
    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2005 (Campanie)
    ITALIE

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    Suite à vos demandes nous signalant que l’achat de 12 ou 24 bouteilles du même vin vous faisait parfois un petit peu trop en l’absence de commandes groupées, nous avons décidé de vous proposer de temps à autres un « Double vin du Mois » vous permettant de profiter des même conditions privilégiées, pour deux références au lieu d’une.

    VIGNETI ZABÙ NERO D’AVOLA – MERLOT SICILIA IGT 2005 (Sicile)

    Grand cépage autochtone de la Sicile, très souvent maltraité par de déplorables vinifications à grands rendements, il est capable du meilleur lorsqu’il provient des meilleurs terroirs, ce qui est le cas dans la région d’Agrigento, peu éloignée de sa terre natale d’Avola. Très aromatique, il est délicieux à rendement modéré, soit vinifié seul, soit en assemblage avec le merlot, le cabernet-sauvignon ou la syrah.

    Ce vignoble avant-gardiste est situé à Sambuca Di Sicilia dans la province occidentale d’Agrigento. Cette cuvée élaborée à 30 000 bouteilles est le fruit de la collaboration entre Michele Villa et Filippo Baccalaro (associé et œnologue du groupe Farnese).
    Ce vin est issu de 60% de Nero d’Avola et 40% de Merlot.

    De robe grenat, il offre un ample bouquet de baies sauvages, violettes et poivre noir.
    Un élevage de six mois en barriques a affiné la structure généreuse du vin. En dépit de sa puissance, il présente en bouche, une belle fraîcheur aromatique, des tanins présents mais souples et une longue finale où l’on retrouve la mûre et l’olive noire bien mure.

    Une belle grappe de Nero d'Avola.

     


    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2005 (Campanie)

    L’aglianico est le grand cépage rouge de cette région méridionale de l’Italie. Son origine est grecque, c’est-à-dire presque 2 500 ans. Son nom serait une corruption de vitis hellenica. Très connu à l’époque romaine, il était le principal cépage du célébrissime Falernum.
    Cépage à maturité lente et tardive, il peut donner au mieux dans le mésoclimat de Taurasi et de sa région, à environ 500m d’altitude, des vins très concentrés et riches en extraits secs.
    Il dévoile avec le temps de nobles arômes de type « goudrons » et épices.

    Production de 84 000 bouteilles d’un rouge profond à la robe grenat. Au nez, on est surpris par un intense bouquet de mûres et de griottes. La bouche est dense, particulièrement savoureuse. On y retrouve le poivre noir et la cannelle avec des tanins souples de haute maturité. L’élevage de six mois en barriques de chêne est parfaitement bien intégré. Longue persistance et fraicheur aromatique.

    C’est une démonstration éclatante de la très haute qualité potentielle du cépage Aglianico appelé en Italie le Nebiolo du sud.
    Bonne garde prévisible de 5 à 8 années au moins.
    Remarquable rapport qualité/prix.

    Une belle grappe d'Aglianico

  • News 9 Mai 2006

    Posté dans par admin

    Cher(e) ami(e) œnophile, cher(e) client(e),

    C’est avec plaisir que je reprends contact avec vous en ce milieu de printemps pour vous tenir informés de nos dernières découvertes.

    NOUVELLES BRÈVES

    AUTRICHE

    Nous avons eu l’occasion d’évoquer la vinification à l’automne 2005 à Rust d’un vin liquoreux rouge issu de la pourriture noble ou botrytis cinerea. La législation autrichienne étant devenue la plus « tatillonne » au monde, nous rencontrons des difficultés pour la « labellisation » de ce produit « marginal » extraordinaire. Toutefois, nous gardons bon espoir de pouvoir vous le proposer prochainement. (à suivre)

    GRECE – Ile de Santorin
    ASSYRTICO 2005
    100% Assyrtico Vin blanc sec

    C’est le troisième millésime que nous mettons à votre disposition, après 2001 et 2003.
    Je vous rappelle qu’il reste environ 1 600 hectares de vigne sur cette ile volcanique extraordinaire, dont les deux tiers disparurent au cours d’une effroyable éruption volcanique il y a 3600 ans.
    La vigne est conduite selon le système dit du Kouloura (le pied de vigne se développe selon un arrondi formant progressivement une sorte de panier protecteur).

    Rendement : 2 à 3,5 tonnes de raisins par hectare.
    L’Assyrtico est la variété de raisin la plus remarquable de l’ile, capable de conserver au vin son acidité en dépit du climat chaud et sec de l’Europe du sud.

    Ce vin blanc sec d’appellation d’origine est issu à 100% du cépage Assyrtico.
    Producteur : Santo Wines
    Il est à la fois vigoureux, « extractif », aromatique (agrumes verts), marqué par une belle acidité rafraichissante et doté d’une bonne minéralité issue du terroir volcanique de l’ile.
    Ce sera un délicieux vin d’été à boire en apéritif ou pour accompagner quelques jolis poissons de rivière.
    Ce vin se conservera sans problème 3 ou 4 années en préservant l’essentiel de ses qualités.
    Il est tout à fait atypique de l’image que l’on peut se faire des vins blancs grecs, souvent lourds et « mous ».

    Bel exemple d'un pied de vigne Assyrtico taillé selon la forme du Kouloura Santorin - Mars 2001

    Une belle grappe de Nero d'Avola.

    ITALIE – SICILE
    Comme vous le savez, je suis allé deux fois prospecter en Sicile au cours de l’année 2005, en mai et en décembre. Je vous avais promis des vins rouges et des blancs secs très typés : Promesse tenue !

    J’ai le plaisir de vous proposer les vins de la Casa vinicola CURATOLO située à 8 km de Marsala. Vieille maison familiale traditionnelle, ce domaine viticole de 15 hectares a entamé sa « révolution culturelle » en 2 000 et nous offre actuellement une palette de vins rouges et de vins blancs secs tout à fait remarquables, produits à la fois à partir de cépages autochtones et de cépages internationaux.
    Les vignobles s’étagent d’une altitude de 50 m (le long de la côte) jusqu’à 350 m.

    CASA VINICOLA CURATOLO
    Sarmano bianco IGT 2005
    (0 .75L)

    Ce vin est issu des collines les plus élevées du domaine. Le vin provient d’un assemblage de 70 % du cépage indigène Catarratto et 30 % du Chardonnay.
    Terroir : à tendance argileux.
    Date des vendanges : le Chardonnay a été vendangé la première quinzaine d’août et le catarratto plus tardif entre le 15 et le 20 septembre.
    Vendange manuelle et cryo-macération à 4°C durant une douzaine d’heures pour extraire le maximum d’arômes.
    Élevage en cuve d’acier inox.

    Ce vin à la robe très claire présente un bouquet floral, une bonne persistance aromatique sur des notes de fruits à pépins. Excellent vin d’été à boire dans l’année pour bénéficier de toutes ses qualités.

    CASA VINICOLA CURATOLO
    Sarmano rosso IGT 2003
    (0 .75L)

    Ce vin rouge est produit à partir de l’assemblage de 60 % du cépage autochtone Nero d’Avola et 40 % de Syrah.
    Terroir : à tendance calcaire.
    Vendanges entre le 10 et le 20 septembre.
    Récolte manuelle en petites caissettes, égrappage et macération de 12 jours à la température de 27-28°C puis pressurage.
    Élevage en barrique de chêne français (Allier) de 3 ans d’âge pour une durée de trois mois puis mise en bouteilles.

    Ce vin présente une robe grenat très profonde et un bouquet très fin de fruits rouges.
    En bouche le vin présente un remarquable fruité où l’on retrouve la cerise et toute une palette de fruits rouges. L’assemblage lui donne de la complexité avec une touche balsamique.
    Jolie longueur avec des tanins fins et souples mais présents.
    Ce vin pourra évoluer favorablement quelques années mais il est délicieux à boire actuellement.


    CASA VINICOLA CURATOLO
    Tumoli Nero d’Avola IGT 2004
    (0 .75L)

    Issu à 100 % du cépage autochtone Nero d’Avola, ce vin est issu d’une vendange à la mi-septembre en petites caissettes.
    Le terrain est à dominante calcaire.
    Après égrappage, macération de 10 jours à 28°C puis pressurage.
    Élevage : 80 % en cuve inox et 20 % en barrique de trois ans pour une durée de 6 mois.

    Il présente une très belle robe grenat profonde, brillante. Au nez, c’est le fruit rouge très mûr qui domine avec même quelques nuances de fruits noirs.
    En bouche, le vin est concentré, très aromatique, velouté. On retrouve le fruit rouge et le fruit noir avec des tanins bien mûrs.

    C’est une excellente initiation à ce remarquable cépage indigène, trésor du patrimoine ampélographique de l’Italie méridionale.

    Tarif sur simple demande : info-contact@dionis-vins.fr

    Veuillez noter dès à présent nos trois journées portes ouvertes ou à « caveau ouvert » qui se dérouleront
    les jeudi 22 juin, vendredi 23 juin et samedi 24 juin 2006 .
    Nous aurons l’occasion d’y revenir de manière plus détaillée dans notre prochaine lettre du mois de juin

    En vous souhaitant bonne lecture et peut-être bonne dégustation, veuillez agréer, cher(e) ami(e) œnophile, cher(e) client(e) mes sincères salutations.

    Jean-François RAGOT