• Archives pour l'Étiquette Klein Constantia
  • Vin de Constance 2013 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    La saison hivernale a été plus longue qu’à l’accoutumée, suivie par un printemps frais. Le débourrage de la vigne a été retardé d’environ deux semaines. Des conditions idéales ont ensuite prévalues avec une chaleur raisonnable et des nuits assez fraîches. Ces conditions ont amené une maturité parfaite du cépage Muscat à Petits Grains et d’excellentes conditions de passerillage des grains.

    Informations sur la vinification
    Après la vendange de grappes passerillées, les raisins sont laissés à macérer sur leur peau pour plusieurs jours afin de les ramollir et de favoriser par conséquence l’obtention du jus au pressage. Le nectar ainsi récupéré est mis en fermentation dans des cuves inox et dans des tonneaux de 500 L.
    La durée d’élevage avant mise en bouteille fût de 3 années pour le millésime 2013, le vin restant sur ses lies grosses.
    60% en tonneaux de chêne français et le reste se partageant entre tonneaux de chêne hongrois et d’acacia français.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 13,7 %/vol
    – Acidité totale : 6,6 ‰
    – Sucres résiduels : environ 172 g/L
    – pH : 3,7

    Robe dorée, profonde avec nuances ambrées. Au premier nez, des notes d’ananas frais avec une touche vanillée et d’amandes grillées. On peut rajouter des senteurs capiteuses où se mêlent la mandarine, la citronnelle et la mangue.
    La bouche est élégante, structurée, avec des saveurs de mangue et d’ananas très mûrs. Sa grande richesse en sucres résiduels allie la complexité à la puissance.

    Vin disponible en petite quantité sur demande.

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Dionis possède un vrai trésor œnologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 1999 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    VIN DE CONSTANCE 1999 Domaine Klein Constantia

    Ce millésime a donné le plus riche en sucres résiduels de tous les vins depuis la « résurrection » du vin de Constance en 1987. Un peu plus fermé que les autres millésimes au départ, il commence à s’ouvrir doucement à partir de 2010 et devrait évoluer favorablement sur plusieurs décades.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 14,54% vol
    Sucres résiduels : 180 g/L
    Acidité totale : 8,6 g ‰
    pH : 3,69

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 1990

    KleinC-1990Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Ce quatrième millésime de Vin de constance se dirige vers des équilibres plus classiques avec moins d’alcool et plus de sucrosité.

    Alcool : 14,17 %/vol
    Acidité fixe : 7,5 ‰
    Sucres résiduels : 132 g/L

    Quantité produite : 98 Hl

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 1991

    KleinC-1991Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Ce fut dans la région du Cap, un millésime presque parfait, avec des vins rouges remarquables d’équilibre et de concentration.
    Le Constantia moelleux « Vin de Constance » a été élaboré à partir d’une vendange presque idéale.
    Les paramètres analytiques de ce vin en témoignent :

    Alcool : 13,92 %/vol
    Acidité fixe : 8,3 ‰
    Sucres résiduels : 156 g/L

    Quantité produite : 98 Hl

    Je suis très attaché à ce millésime, car c’est cette année là, que j’ai effectué mon premier voyage en Afrique du Sud dans la région du Cap.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 1992

    KleinC-1992Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Millésime sur un équilibre où domine la puissance : 15 %/vol en alcool.

    Quantité produite : 98 Hl

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 2003 Domaine Klein Constantia. La triste histoire d’un vin qui n’existe pas…

    KleinCDomaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Je vais vous livrer maintenant un secret :

    L’histoire du Vin de Constance 2003 est originale et triste et on ne saura jamais le fin mot de l’affaire car, le vinificateur à l’origine de la résurrection du Vin de Constance, Ross Gower nous a quitté en mars 2010 pour un monde que d’aucuns présument meilleur…
    J’ai appris l’histoire malheureuse de ce millésime en 2004 par Adam Mason qui venait de prendre la suite de Ross Gower.
    Lorsque je me suis enquis auprès de lui du millésime 2003, c’était au mois de mai 2004, il m’a répondu qu’il n’y aurait pas de millésime 2003 et il m’a expliqué que lorsqu’il a pris les rênes oenologiques du domaine, il a constaté que les Vins de Constance en cours d’élevage étaient tous « partis en fermentation » et avaient atteint des taux d’alcool de 17 à 18 % et des sucres résiduels misérablement bas… Il était donc perdu en tant que millésime et impossible à embouteiller.
    Que s’était-il passé ? On ne le saura jamais et au mieux, une grave négligeance.
    Ce qui est moins connu, c’est que le vin n’a toutefois pas été complètement perdu. Il a été décidé de l’assembler petit à petit avec la dizaine de millésimes suivants.

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.


  • Vin de Constance 1989

    KleinC-1989Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Troisième millésime du Constantia historique produit par le domaine, c’est un des plus élevé en alcool acquis avec 15,5 %/vol et environ 70 grammes de sucres résiduels. Son équilibre, tout à fait intéressant mais éloigné de la vision d’Adam Mason, est caractéristique de la période du regretté Ross Gower († mars 2010).

    Quantité produite : 72 Hl

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 1988

    KleinC-1988Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Deuxième millésime produit par le domaine Klein Constantia. Assez différent dans sa structure du millésime 1987. Il présente lui aussi une « bizarrerie » sur l’étiquette. Il n’est plus indiqué Noble Late Harvest et pas encore Natural Sweet Wine.

    Alcool : 14,24% / vol
    Acidité fixe : 10,7‰
    Sucres résiduels : 79 g/L

    Quantité produite : 72 Hl

    C’est bien entendu une extrême rareté dont nous gardons jalousement quelques bouteilles…

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • Vin de Constance 1987

    KleinC-1987Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Ce vin est intéressant à plus d’un titre. Il est tout d’abord le premier millésime de la résurection du Constantia historique, après un premier essai très limité de 400/500 bouteilles avec le millésime 1986. J’ai eu l’occasion de déguster une fois le 1986. C’était en mai 1991 au domaine et je dois dire qu’il ne m’a pas laissé de souvenir particulier.
    C’est vraiment 1987 qui marque le lancement de ce vin historique avec une production d’une dizaine de milliers de bouteilles.
    C’est ce vin que nous avons été les premiers à lancer sur le marché européen au mois de novembre 1991.
    Produit à partir de 100% du cépage Muscat à Petits Grains, ce fût avec beaucoup d’émotion que nous le découvîmes également au mois de mai 1991 au domaine.
    C’est une bouteille extrêmement rare, dont l’étiquette porte la mention « provisoire » Noble Late Harvest. C’est une bizarrerie dûe au fait qu’il sortait de la législation sud-africaine habituelle. A partir du millésime 1989, il entrera dans la catégorie « Natural Sweet Wine » mieux adaptée.

    Quantité produite : 45 Hl

    Alcool : 13,85 %/vol
    Sucres résiduels :125 g/L
    Ph : 3,48
    Acidité fixe : 9,37‰

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • News : 21 mai 2015 : Retour d’Afrique du Sud

    Posté dans par admin

    C’est avec plaisir que je vous livre quelques photos de mon dernier voyage en Afrique du sud (du 9 au 19 mai). Il m’a permis de prendre de nouveaux contacts très fructueux et d’en ré-activer d’anciens.

    Il se passe pas mal de choses dans l’appellation Constantia, avec une incroyable inflation des prix au domaine de Klein Constantia… J’en ai personnellement à peine cru mes yeux au cours de ma rapide visite du 15 mai 2015. Pour information, le prix du Vin de Constance 2009 à la propriété est de 55 €. Le prix des vieux millésimes disponibles atteint des sommets stratosphériques avec 750 € la bouteille pour le millésime 1996 !!!

    Heureusement, il y a l’alternative des délicieux Constantia historiques « 1769 » 2013 du domaine Buitenverwachting et du vin de « Grand Constance » du domaine Groot Constantia, qui peuvent revendiquer  tous les deux la continuité historique du cru depuis la fin du XVIIème siècle.

    Le manoir (Cape Dutch) fin XVIIIème de Buitenverwachting, le 11 mai 2015. Vous observerez en fond, les traces sinistres du grand incendie d'origine criminelle de la mi-février 2015. Le feu s'est approché jusqu'à 200m du manoir et Lars, le propriétaire, a bien cru durant quelques minutes qu'il allait tout perdre. Il y a eu 5000 hectares de forêt, 4 hectares de vignes et une quinzaine de maisons détruites.
    Le manoir (Cape Dutch) fin XVIIIème de Buitenverwachting, le 11 mai 2015.
    Vous observerez en fond, les traces sinistres du grand incendie d’origine criminelle de la mi-février 2015. Le feu s’est approché jusqu’à 200m du manoir et Lars, le propriétaire, a bien cru durant quelques minutes qu’il allait tout perdre. Il y a eu 5000 hectares de forêt, 4 hectares de vignes et une quinzaine de maisons détruites.
    Lars Mack, propriétaire du domaine historique de Buitenverwachting (la porte à côté de Klein Constantia) et Jean-François Ragot, le 11 mai 2015. La bonne nouvelle est la reprise de la relation après quelques soucis œnologiques sur les millésimes 2011 et 2012. Le brillant Constantia moelleux "1769" 2013 sera disponible en principe à partir de nos Portes Ouvertes d'été de juin 2015 (11, 12 et 13).
    Lars Mack, propriétaire du domaine historique de Buitenverwachting (la porte à côté de Klein Constantia) et Jean-François Ragot, le 11 mai 2015.
    La bonne nouvelle est la reprise de la relation après quelques soucis œnologiques sur les millésimes 2011 et 2012.
    Le brillant Constantia moelleux « 1769 » 2013 sera disponible en principe à partir de nos Portes Ouvertes d’été de juin 2015 (11, 12 et 13).
    Vin de Constantia moelleux "1769" du domaine Buitenverwachting, millésime 2013. Les raisins ont été vendangés à la fin du mois de mars 2013. Analyse : Alcool : 13,06 %/vol Sucres résiduels : 133,6 g/L Extraits secs : 43,5 g/L Acidité fixe : 5,3 g/L pH : 3,61
    Vin de Constantia moelleux « 1769 » du domaine Buitenverwachting, millésime 2013. Les raisins ont été vendangés à la fin du mois de mars 2013.
    Analyse :
    Alcool : 13,06 %/vol
    Sucres résiduels : 133,6 g/L
    Extraits secs : 43,5 g/L
    Acidité fixe : 5,3 g/L
    pH : 3,61

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le magnifique chais historique de 1790 du domaine de Groot Constantia, le 11 mai 2015. Il ne fait plus office de chais pour les vins du domaine et a été transformé depuis des lustres en musée.
    Le magnifique chais historique de 1790 du domaine de Groot Constantia, le 11 mai 2015.
    Il ne fait plus office de chais pour les vins du domaine et a été transformé depuis des lustres en musée.
    Jean-François Ragot et Jean Naudé, directeur général du domaine historique de Groot Constantia, le 11 mai 2015, en pleine négociation pour la distribution du vin de "Grand Constance".
    Jean-François Ragot et Jean Naudé, directeur général du domaine historique de Groot Constantia, le 11 mai 2015, en pleine négociation pour la distribution du vin de « Grand Constance ».
    Élément historique sur le vin de "Grand Constance" Relancé en 2005 par le domaine, il représente avec le Constantia moelleux "1769" de Buitenverwachting, relancé en 2007 et le "Vin de Constance" du domaine Klein Constantia en 1986, les trois icônes de ce nectar mythique et légendaire, pouvant légitimement revendiquer la continuité historique du cru.
    Élément historique sur le vin de « Grand Constance »
    Relancé en 2005 par le domaine, il représente avec le Constantia moelleux « 1769 » de Buitenverwachting, relancé en 2007 et le « Vin de Constance » du domaine Klein Constantia en 1986, les trois icônes de ce nectar mythique et légendaire, pouvant légitimement revendiquer la continuité historique du cru.
    Superbe présentation du vin historique mythique et légendaire "Grand Constance". Le millésime 2005 a marqué son retour. Les quantités produites sont toujours extrêmement limitées et l'année en cours est 2012. Ce vin est élaboré pour 2/3 avec du Muscat blanc à petits grains ou Muscat de Frontignan et pour 1/3 d'une variété mutante rouge de Muscat.
    Superbe présentation du vin historique mythique et légendaire « Grand Constance ». Le millésime 2005 a marqué son retour. Les quantités produites sont toujours extrêmement limitées et l’année en cours est 2012.
    Ce vin est élaboré pour 2/3 avec du Muscat blanc à petits grains ou Muscat de Frontignan et pour 1/3 d’une variété mutante rouge de Muscat.
    Le personnel du  Jonkerhuis, restaurant historique du domaine Groot Constantia, le 15 mai 2015.
    Le personnel du Jonkerhuis, restaurant historique du domaine Groot Constantia, le 15 mai 2015.
    Marguerite Abergel et Jean-François Ragot en dégustation chez le partenaire historique de Dionis, Hamilton Russell, le 12 mai 2015. Nous avons dégusté une intéressante verticale de Pinot Noir, 2011, 2012, 2013 et 2014 ainsi que les Chardonnay 2011 et 2014. Ce dernier qui est le millésime en cours se présente avec un nez aérien, floral et plus sur le fruit que sur l'élevage. C'est une intéressante évolution commencée depuis déjà plusieurs années et qui met en valeur plus nettement la finesse du vin, sa minéralité, signe d'un grand terroir.
    Marguerite Abergel et Jean-François Ragot en dégustation chez le partenaire historique de Dionis, Hamilton Russell, le 12 mai 2015.
    Nous avons dégusté une intéressante verticale de Pinot Noir, 2011, 2012, 2013 et 2014 ainsi que les Chardonnay 2011 et 2014. Ce dernier qui est le millésime en cours se présente avec un nez aérien, floral et plus sur le fruit que sur l’élevage. C’est une intéressante évolution commencée depuis déjà plusieurs années et qui met en valeur plus nettement la finesse du vin, sa minéralité, signe d’un grand terroir.
    Marguerite Abergel et Adam Mason, l'exceptionnel "winemaker" du domaine de Klein Constantia jusqu'en 2011, le 13 mai 2015. Il a révolutionné la vinification des vins moelleux de Constantia en utilisant une méthode proche de celle de l'élaboration des Tokaj Aszu. La vente du domaine de Klein Constantia en 2011 a entrainé le départ de pratiquement toute l'équipe. Il est maintenant responsable de la vinification des vins du domaine Mulderbosch (Stellenbosch).
    Marguerite Abergel et Adam Mason, l’exceptionnel « winemaker » du domaine de Klein Constantia jusqu’en 2011, le 13 mai 2015.
    Il a révolutionné la vinification des vins moelleux de Constantia en utilisant une méthode proche de celle de l’élaboration des Tokaj Aszu. La vente du domaine de Klein Constantia en 2011 a entrainé le départ de pratiquement toute l’équipe.
    Il est maintenant responsable de la vinification des vins du domaine Mulderbosch (Stellenbosch).
    Jean-François Ragot, Nora Sperling et Holder, le "winemaker" de Delheim, le 13 mai 2015. Dégustation au chais du millésime 2014.
    Jean-François Ragot, Nora Sperling et Reg Holder, le « winemaker » de Delheim, le 13 mai 2015. Dégustation au chais du millésime 2014. Delheim est un ancien partenaire avec qui nous avons travaillé du début des années 90 jusqu’à la fin de la décade. Nous reprenons la collaboration avec un brillant vin blanc issu du Chardonnay non boisé en millésime 2013 et un somptueux liquoreux de Grains Nobles, l’Edelspatz, issu à 100% du cépage Riesling. C’est un des plus beaux exemples que je connaisse en l’espèce.
    Domaine Delheim (stellenbosch), le 13 mai 2015. Vue d'une grappe de Riesling en état de passerillage plus un peu de botrytis cinéréa. Ces raisins demeurés très tardivement sur pieds sont destinés à élaborer l'extraordinaire Grain Noble de pur Riesling, appelé "Edelspatz".
    Domaine Delheim (Stellenbosch), le 13 mai 2015. Vue d’une grappe de Riesling en état de passerillage plus un peu de botrytis cinéréa. Ces raisins demeurés très tardivement sur pieds cette année, sont destinés à élaborer l’extraordinaire Grain Noble de pur Riesling, appelé « Edelspatz ».
    De droite à gauche, Maureen, Jean-François Ragot et Tumi du domaine Simonsig, le 15 mai 2015. Nous avons dégusté quelques vins remarquables dont une cuvée royale effervescente Kaapse Vonkel 100% Chardonnay, qui pourrait "tordre le bras" à beaucoup de Champagnes... A noter aussi, un excellent Gewürztraminer Special Late Harvest 2015 et un Vin de Paille (straw wine) issu à 100% du Muscat Ottonel. Simonsig est un partenaire historique de Dionis (depuis 1991). nous recommandons particulièrement leur Chenin Blanc sec et leur cuvée prestige de rouge Tiara.
    De droite à gauche, Maureen, Jean-François Ragot et Tumi du domaine Simonsig, le 15 mai 2015.
    Nous avons dégusté quelques vins remarquables dont une cuvée royale effervescente Kaapse Vonkel 100% Chardonnay, qui pourrait « tordre le bras » à beaucoup de Champagnes…
    A noter aussi, un excellent Gewürztraminer Special Late Harvest 2015 et un Vin de Paille (straw wine) issu à 100% du Muscat Ottonel.
    Simonsig est un partenaire historique de Dionis (depuis 1991). nous recommandons particulièrement leur Chenin Blanc sec et leur cuvée prestige de rouge Tiara.
    Trois vins hors normes au domaine Blaauwklippen (Stellenbosch), le 16 mai 2015. Il s'agit de deux vins rouges, Malbec et Zinfandel vinifiés en grains nobles naturellement doux. Absolue rareté ! Le troisième est un Viognier vinifié en grains nobles, hélas manquant quelque peu d'équilibre.
    Trois vins hors normes au domaine Blaauwklippen (Stellenbosch), le 16 mai 2015.
    Il s’agit de deux vins rouges, Malbec et Zinfandel Noble Late Harvest (vinifiés en grains nobles naturellement doux). Absolue rareté !
    Le troisième est un Viognier Noble Late Harvest (vinifié en grains nobles), hélas manquant quelque peu d’équilibre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce sera tout pour ce soir,
    Cordialement,
    Jean-François Ragot

     


  • Vin de Constance 2007 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Posté dans par admin

    Quatrième millésime vendangé et vinifié par Adam Mason, le 2007 se présente comme un liquoreux naturellement doux de haute volée, avec une subtilité splendide, une complexité sans égale et une longueur magnifique.

    La saison fraîche a été longue et l’été 2006-2007 a été chaud et sec, conditions idéales pour obtenir un passerillage sur pied des grappes de Muscat à petits grains.

    Informations sur la vinification
    Après la vendange de grappes passerillées, les raisins sont laissés à macérer sur leur peau pour plusieurs jours afin de les ramollir et de favoriser par conséquence l’obtention du jus au pressage. Le nectar ainsi récupéré est mis en fermentation dans des cuves inox et dans des foudres de 500 L.
    La durée d’élevage avant mise en bouteille fût de 4 années pour le millésime 2007.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 14 %/vol
    – Acidité totale : 8,3 ‰
    – Sucres résiduels : environ 177 g/L
    – pH : 3,5

    Robe dorée, profonde avec nuances ambrées. Au premier nez, des notes d’ananas frais avec une touche vanillée et d’amandes grillées. On peut rajouter des senteurs capiteuses où se mêlent la mandarine, la citronnelle et la mangue.
    La bouche est élégante, structurée, avec des saveurs de mangue et d’ananas très mûrs. Sa grande richesse en sucres résiduels allie la complexité à la puissance.

     

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

     

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • News 13 Septembre 2012

    Orliénas, le 13 septembre 2012,

    Tout simplement cette très courtes news pour vous annoncer la sortie d’un « Vin du Mois » consacré au domaine mythique et historique du Cap de bonne Espérance (Afrique du Sud), le domaine
    KLEIN CONSTANTIA


    Ne manquez pas de consulter notre vin du mois.


    L’offre vous sera envoyée sur simple demande : info-contact@dionis-vins.fr

    Cordialement,

    Jean-François


  • Le vin du Mois – Septembre 2012 : Klein Constantia

     

    SPECIAL


    Afrique du Sud / Cap de Bonne Espérance

     

    En cette rentrée 2012, suite au grand intérêt que vous manifestez de manière récurrente pour les vins du domaine de Klein Constantia, nous avons le plaisir de vous les proposer en offre promotionnelle.
    Alors, lisez attentivement ce qui suit.

    Cordialement,
    JF Ragot

    Klein Constantia Chardonnay 2009 (W.O. Constantia) (0,75L)

    L’ultime millésime de vin blanc sec vinifié par le domaine.
    L’année 2009 a bénéficié de conditions fraîches précédant la vendange et une période de maturation chaude et sèche. En quelques sortes, l’idéal pour produire un grand vin.

    Le vin présente au nez une minéralité marquée, des arômes de fruits à noyau et une légère touche boisée. Le vin est consistant en bouche et avec beaucoup de franchise, de la minéralité, des arômes de melon et de pêche. Équilibré par une bonne acidité.

    Vinification :
    50% fermenté en cuves inox
    50% en foudres de chêne français usagés de 500 L

    Fermentation malolactique partielle.

    Le vin est resté sur ses lies jusqu’à la mise en bouteille en décembre 2009.
    Embouteillage au mois de février 2010.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 14.02 %
    Sucres résiduels : 2.4 g/l
    pH : 3.34
    Acidité totale : 5.6 ‰

    Évolution favorable de ce vin sur une dizaine d’année à partir de la récolte .

     

    Klein Constantia Cabernet-Sauvignon 2007 (W.O Constantia) (0,75L)

    Conditions générales de production :
    Une année relativement fraîche avec quelques pluies au début du mois de mars. Les rouges ont eu besoin d’une semaine de plus pour arriver à la maturité physiologique. Il en résulte des vins bien structurés avec du corps.

    Cabernet-Sauvignon 100%

    Les raisins ont été vendangés au courant du mois de mars 2007 dans de bonnes conditions climatiques.
    Fermentation des moûts entre 26 et 30°C en cuves auto-rotatives assurant une extraction optimale de la couleur et des tanins fins.
    Une fois les fermentations malolactiques effectuées, le vin est élevé en barriques françaises neuves de 225 litres durant 24 mois.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 15.19%/vol
    Sucres résiduels : 2.2 g/l
    pH : 3.74
    Acidité totale : 5.2 g/l

    Vin précis et net, marqué par une légère touche mentholée et des arômes de fruits noirs bien mûrs, équilibrés par une jolie qualité de tanins. Élevage soigné dans l’esprit des grands crus médocains. Longue finale.
    Ce vin évoluera favorablement sur une dizaine d’années.

     

    Klein Constantia Marlbrook 2007 (W.O Constantia) (0,75L)

    (cuvée prestige de rouge du domaine, issue d’un assemblage « bordelais »)

    Un millésime relativement frais ponctué par quelques pluies au début du mois de mars a entraîné une vendange un peu plus tardive que d’habitude. Mais, ne jamais se presser pour vendanger est la clef du succès. En effet, ce vin est puissant, concentré avec des tannins bien mûrs.

    Ce vin est issu d’un assemblage des plus belles grappes de 80% de Cabernet-Sauvignon, 10% de Merlot et 10% de Cabernet franc.

    Élevage de deux ans en barriques françaises
    Embouteillage en janvier 2009.

    Ce vin présente une robe grenat profonde, des arômes de tabac du Transvaal, de sous-bois et de moka, ainsi que de fruits noirs bien mûrs . La bouche est structurée par les tannins très mûrs du cabernet-sauvignon que contrebalancent un fruité délicat et une belle longueur. Ce vin devrait s’affiner jusqu’en 2016, moment où il atteindra son équilibre .

    Éléments analytiques :
    Alcool : 15.02%/vol
    Sucres résiduels : 2.4 g/L
    pH : 3.74
    Acidité totale 5.1‰

     

    Vin de Constance 2006 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Troisième millésime vendangé et vinifié par Adam Mason, le 2006 se présente comme un liquoreux naturellement doux de haute volée, avec une subtilité splendide, une complexité sans égale et une longueur extraordinaire . Il est peut-être encore plus précis que les précédents millésimes 2004 et 2005.

    L’été 2006 a été long et sec, conditions idéales pour obtenir un passerillage sur pied des grappes de Muscat à petits grains.

    Informations sur la vinification
    Après la vendange de grappes passerillées, les raisins sont laissés à macérer sur leur peau pour plusieurs jours afin de les ramollir et de favoriser par conséquence l’obtention du jus au pressage. Le nectar ainsi récupéré est mis en fermentation dans des cuves inox et dans des foudres de 500 L.
    La durée d’élevage avant mise en bouteille fût de 4 années pour le millésime 2006.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 13,14 %/vol
    – Acidité totale : 7,3 ‰
    – Sucres résiduels : environ 170 g/L
    – pH : 3,55

    Robe dorée, profonde avec nuances ambrées. Au premier nez, des notes d’ananas frais avec une touche vanillée et d’amandes grillées. On peut rajouter des senteurs capiteuses où se mêlent la mandarine, la citronnelle et la mangue.
    La bouche est élégante, structurée, avec des saveurs de mangue et d’ananas très mûrs. Sa grande richesse en sucres résiduels allie la complexité à la puissance.

     

    OFFRE PROMOTIONNELLE
    COMMUNIQUÉE SUR SIMPLE DEMANDE A :
    info-contact@dionis-vins.fr
    Valide jusqu’au 29 septembre 2012.


  • News 12 juin 2012 : Compte-rendu du voyage en afrique du Sud (mai 2012)

    Posté dans par admin

    Orliénas, le 12 juin 2012,

    Comme évoqué la semaine dernière, un bref compte-rendu de mon voyage en Afrique du sud du 14 au 28 mai, agrémenté de photos.

    De droite à gauche : Lars Maack, un de ses collaborateur et Jean-François Ragot au domaine Buitenverwachting, le 14 mai 2012.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cuvée Tiara 2009 particulièrement brillante.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Délicieuse cuvée de gewürztraminer 2011 délicatement moelleux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dégustation au domaine Simonsig avec Peter Malan le 17 mai 2012.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le 15 mai 2012, au domaine Hamilton Russell avec Talita Engelbrecht, Roland Chatagnier et Marguerite Abergel.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le 16 mai 2012 au domaine Klein Constantia. De gauche à droite : Hans Aström le nouveau directeur général, Roland Chatagnier et Jean-François Ragot.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cette première semaine consacrée aux vignobles du Cap a semblé bien courte, mais elle a été bien remplie. Elle a permis de sélectionner de nouveaux vins pour l’année à venir et également de conforter la relation avec nos partenaires. Il est étonnant de noter la grande stabilité des relations commerciales qui nous lient depuis 1991. Leurs vins n’ont jamais été aussi bons, que ce soit les blancs secs, les rouges ou les liquoreux. Seul le domaine Buitenverwachting est un nouveau partenaire, depuis 2009.

    Un grand changement est intervenu au domaine de Klein Constantia. La famille Jooste a cédé le domaine à des investisseurs européens fin 2011. C’est le très compétent Hans Aström qui a pris la direction exécutive du domaine. Il connait très bien tout ce qui compte en Europe dans le monde du vin.

    Autre changement important, en passe de se réaliser : le très sympathique responsable commercial et copropriétaire du domaine Simonsig, Peter Malan va  vendre ses participations dans le domaine et mettre un terme à une association familiale de toute une vie. J’espère que cette situation n’aura pas d’incidence négative sur la relation Simonsig/Dionis.

    Pour ce qui concerne Buitenverwachting, nous en avons profité pour déguster quelques cuvées de Sauvignon 2012 encore en cuves bien entendu. Nous avons bien sûr pu déguster le Constantia moelleux « 1769 » 2011, absolument remarquable. La quantité produite est hélas très réduite, de l’ordre de 1100 litres. Ça représente à peine un peu plus de 2000 bouteilles pour la totalité.

    Enfin, chez Hamilton Russell, c’est l’optimisme qui règne avec des Chardonnay et des Pinot noir qui gagnent chaque année un peu plus en précision. Les quantités disponibles demeurent toutefois très faibles.

    Cordialement,

    Jean-François Ragot


  • Vin de Constance 2006 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Troisième millésime vendangé et vinifié par Adam Mason, le 2006 se présente comme un liquoreux naturellement doux de haute volée, avec une subtilité splendide, une complexité sans égale et une longueur extraordinaire. Il est peut-être encore plus précis que les précédents millésimes 2004 et 2005.

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    L’été 2006 a été long et sec, conditions idéales pour obtenir un passerillage sur pied des grappes de Muscat à petits grains.

    Informations sur la vinification
    Après la vendange de grappes passerillées, les raisins sont laissés à macérer sur leur peau pour plusieurs jours afin de les ramollir et de favoriser par conséquence l’obtention du jus au pressage. Le nectar ainsi récupéré est mis en fermentation dans des cuves inox et dans des foudres de 500 L.
    La durée d’élevage avant mise en bouteille fût de 4 années pour le millésime 2006.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 13,14 %/vol
    – Acidité totale : 7,3 ‰
    – Sucres résiduels : 170 g/L
    – pH : 3,55

    Robe dorée, profonde avec nuances ambrées. Au premier nez, des notes d’ananas frais avec une touche vanillée et d’amandes grillées. On peut rajouter des senteurs capiteuses où se mêlent la mandarine, la citronnelle et la mangue.
    La bouche est élégante, structurée, avec des saveurs de mangue et d’ananas très mûrs. Sa grande richesse en sucres résiduels allie la complexité à la puissance.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.