• Archives pour l'Étiquette Garganega
  • Azienda Agricola Montecrocetta Santa Marie Gambellara Classico DOC 2017 (0,75L) (Veneto)

    Quelques mots sur le domaine :
    Domaine de 30 Ha regroupant les appellations Soave, Gambellara, Lessini Durello et Vicenza.
    Terroir : vignes en collines d’origine volcanique riches en tuf de basalte.
    vignes au pied des collines :  terroir argileux et limo-argileux.
    Cépages cultivés : Garganega, Trebbiano di Soave, Durella, Pinot Blanc, Pinot Gris, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon et Merlot.
    La conduite des vignobles se fait selon la pergola véronèse.
    Taille Guyot ou Guyot double.
    Densité de plantation : moyenne de 3800 pieds/Ha
    L’age des vignes varie de 8 à 40 ans.

    Ce vin blanc sec provient des collines de tufs basaltiques d’origine volcanique.
    Le vignoble est  âgé d’une trentaine d’années en moyenne.
    Les vendanges sont manuelles avec une sélection très stricte de la maturité des raisins.

    Ce vin est issu à 100% de l’excellent cépage autochtone Garganega, utilisé également à Soave.

    Le millésime 2017 est très réussi. Il présente une robe claire avec une bonne densité. Remarquable de fraîcheur au nez avec des notes florales et fruitées d’amande en particulier.
    La minéralité en bouche est impressionnante. Le vin est fruité et structuré, avec l’acidité naturelle bien mûre caractéristique de ce millésime.

    Ce vin, impeccablement sec présente un taux d’alcool modéré (12,5%/vol) qui en fait un remarquable vin d’été.
    Il évoluera sans problème, dans de bonnes conditions de conservation, trois à quatre années.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 12,5 %/vol
    Acidité : _ ‰

    Le vignoble de Gambellara, le 10 avril 2011

  • News : 2 Mai 2013 : Petit tour d’Europe d’avril 2013 (2ème partie)

    Posté dans par admin

    Orliénas, le 2 mai 2013,

    Je reprends mon compte-rendu de dégustation suite à mon séjour au Vinitaly de Verona (du 7 au 10 avril 2013).

    bMG_lunedianteAu domaine Montecrocetta (Veneto, région de Vicenza) ce fût l’occasion de goûter bien entendu le Gambellara 2012 DOC (100% Garganega) dans la fraîcheur d’un échantillon de cuve. Le vin sera embouteillé au début du mois de mai. Avec 12,5% d’alcool, il est conforme à ses qualités traditionnelles. Il présente une robe claire avec une bonne densité. Beaucoup de fraîcheur au nez avec des notes florales et fruitées d’amande en particulier.
    Ce vin, impeccablement sec, de bonne acidité et au taux d’alcool modéré (12,5%/vol) est un remarquable vin d’été.
    Il évoluera sans problème, dans de bonnes conditions, 3 à 4 années.

    bMG_1408Autre vin blanc intéressant et produit certaines années seulement par Graziano Maule, le Lunediante. Il est élaboré à partir de 70% de Garganega, 25% du cépage autochtone Durella et 5% de Sauvignon.
    Le dernier millésime est le 2011 qui nous offre une robe or, une bouche particulièrement concentrée, du gras, de la matière mais une bonne fraîcheur.
    Son procédé d’élaboration consiste à couper la tige qui relie le raisin à la plante et à le laisser se déshydrater de fin août à fin septembre sur la pergola.
    Une curiosité enfin, l’Argione Appassimento 2008. Ce vin étonnant est élaborée à partir de 75% de Cabernet-Sauvignon et 25% de Cabernet Franc. C’est le procédé de l’Amarone della Valpolicella,  à partir du séchage des raisins en caissettes. Il présente une robe grenat profonde, la bouche, sans aucun sucre résiduel perceptible, a une attaque voluptueuse, une grande profondeur avec des tannins particulièrement fins. La finale est fruitée, savoureuse et d’une longueur remarquable. Le vin est très équilibré; c’est une vraie curiosité œnologique que Graziano met à la disposition des œnophiles gourmands. On peut sans risques, donner 10 à 15 ans de vie à ce nectar.

    bMG_1413bMG_1411Un autre grand moment de la journée a été celui de la visite du domaine Zeni dans le Veneto, spécialiste des vins de la Valpolicella.
    J’ai été impressionné par le Valpolicella Ripasso DOC 2010. Ce vin à la belle robe rubis profond nous offre une belle intensité aromatique et une agréable concentration, avec des tannins souples et savoureux. Bonne garde prévisible.
    Avec l’Amarone DOCG 2010, nous franchissons le cap du très bon vin au grand vin. Le principe de l’Amarone consiste à laisser passeriller les raisins indigènes à la manière traditionnelle des vins de paille. Le millésime 2010 marqué par des conditions climatiques un peu plus fraîches que d’habitude, a magnifié la matière première, avec comme première qualité, une couleur intense et une palette aromatique d’une grande fraîcheur. La robe est grenat très peu évolué. La  bouche est complexe, avec un fruité vibrant, de la finesse et une bonne longueur. Vraiment excellent, ce vin devrait évoluer sur une vingtaine d’années.

    bMG_bascianoroseUn grand plaisir également fût celui de visiter la famille de Renzo Masi et ses remarquables vins de la Fattoria di Basciano (à Rufina, une vingtaine de km à l’est de Florence). Nous avons été impressionnés par le Rosato di Toscana 2012 IGP de la Fattoria di Basciano, élaboré grâce à une saignée des raisins destinés à l’élaboration de leur Chianti Riserva. Comme beaucoup de gens de ma génération, je n’ai jamais été un fanatique des rosés, mais j’ai été impressionné par ce vin à la robe plutôt intense, frais, long, pur et au fruité ébouriffant. Une vraie bombe aromatique au profil « stylé ».
    Autre vin, rouge cette fois-ci : le Erta e China 2011 IGP élaboré à partir de 50% de Sangiovese et 50% de Cabernet-Sauvignon. Robe grenat, nez profond et bouche bien équilibrée.
    Le Chianti Rufina 2011 est très bien réussi. On sent le grand millésime et le terroir raffiné de la Fattoria di Basciano. C’est bien construit, droit, fruité et équilibré. Un des meilleurs depuis 2003.

    La fameuse cuvée I Pini IGT 2011, bien connue des amateurs de nos vins, est quant à elle la meilleure jamais dégustée. Magnifique en tous points.

    Ce sera tout pour ce soir,
    Cordialement


  • Recioto Di Gambellara DOC – Passitaia 2005- Montecrocetta (0,75L) Italie – Veneto

    Nouveau produit hors norme entré dans nos entrepôts mi-mai 2012 (en grande bouteille de 0,75L).
    Les raisins du cépage garganega sont à maturité en général vers la fin du mois de septembre. Les plus belles grappes sont alors vendangées en petites caissettes et transportées dans un local vaste et bien aéré pour le passerillage. Les raisins restent en général dans cette situation jusqu’à la fin janvier où ils atteignent une concentration de 28 à 30% de sucres en masse volumique. Les raisins sont ensuite pressurés dans un pressoir pneumatique à basse pression.
    La fermentation s’effectue dans des cuves neutres, extrêmement lentement eu égard à la période froide de l’année durant laquelle ce processus s’effectue. La fermentation dure jusqu’à la fin du printemps. 50% du vin est ensuite mis en barriques usagées pour un séjour de 24 à 36 mois, sans ouillage. Le reste du vin, demeure en cuve neutre. Commence alors dans les barriques un lent processus oxydo-réductif qui s’accompagne toujours d’un léger phénomène de refermentation à cause des levures indigènes. Les vins de cuve et les vins de barrique sont finalement assemblés pour la mise en bouteille.
    Le millésime 2005 nous présente une robe à reflets orangés, le nez est particulièrement complexe, intense et aromatique. On trouve des arômes épicés, du laurier, des aromates et de l’encens. En bouche l’ensemble est homogène, typé ; on retrouve les principaux arômes perçus dans le bouquet du vin.
    La persistance est remarquable.
    Ce vin rappellera au dégustateur français les plus belles cuvées de vin de paille jurassien.
    Longue garde prévisible.
    Éléments analytiques :
    Alcool : 13,5%
    Sucres résiduels : 110g/l
    Acidité : 6,5‰
    Jean-François Ragot avec la famille Maule (Graziano, notre brillant vinificateur, sa charmante fille Valentina et la grand-mère de 90 ans en parfaite condition, grâce à un verre de Recioto…) le 14 avril 2017.