• Archives pour l'Étiquette Beneventano
  • Vesevo Beneventano Falanghina 2017 IGT(0,75L) – Campanie

    falanghina2012

    Ce cépage blanc typique de la Campanie appartient à la centaine de variétés autochtones présentes dans cette région de l’Italie méridionale  et pour la plupart d’origine grecque. C’est sous l’empire romain que les vins de cette région acquirent une notoriété exceptionnelle. J’en veux pour preuve le mythique Vin de Falerne.
    Il a été dit que la Falanghina était peut-être une des variétés de raisins entrant dans la composition de ce vin de légende, mais ce n’est pas démontré à ce jour. En tout état de cause, le Falerne a suivi, hélas, de manière inexorable le déclin de l’empire romain.

    On peut situer le renouveau des cépages indigènes et particulièrement de la Falanghina au début des années 80. Cette variété avait bien failli disparaitre dans les années 60 avec une tentative de généralisation de variétés productive comme le Trebbiano. C’est grâce à des viticulteurs « éclairés »,  ramants à contre-courant, que fûrent sauvegardés ces magnifiques cépages autochtones de la Campanie, comme la Falanghina, le Fiano et le Greco, pour ne citer qu’eux. Il faut citer parmi ces « sauveurs » du patrimoine ampélographique de la Campanie, des hommes comme Leonardo Mustilli, mais aussi Angelo Pizzi de la cave de Taburno. On leur doit la renaissance de nouveaux vignobles com-plantés en cépages autochtones dans les zones les plus favorables à la culture de la vigne de la Campanie.

    Ce cépage est utilisé soit seul, soit en assemblage. Il mûrit généralement à partir de la mi-septembre pour être vendangé le plus souvent à pleine maturité début octobre.  Les baies sont généralement petites et dotées d’une peau assez épaisse.

    Des analyses génétiques ont permis de déterminer deux catégories de raisins proches l’une de l’autre : la Falanghina proprement dite et la Falanghina des Champs Phlégréens.

    Ce Vesevo Falanghina IGT Beneventano 2017 est unvin vibrant, pur, marqué par de beaux arômes de fruits à pépins. C’est élégant et de bonne longueur.
    Alcool : 13%
    Facile à boire, parfait en apéritif. Il accompagnera agréablement viandes blanches et poissons.
    température de service : 10/12°C

    Une grappe de Falanghina.
    Une grappe de Falanghina.

  • News : 29 avril 2014 : Retour Vinitaly (suite)

    Orliénas, le 29 avril 2014,

    Les journées sur le salon du Vinitaly se sont déroulées du lundi 7 avril au mercredi 9 inclus de 9h30 du matin à 17h. Journées épuisantes mais productives !

    Pipoli_Bianco_Greco_Fianofarnese-cerasuoloVesevo Aglianico Beneventano IGT 2010Les dégustations des vins du groupe Farnese ont permis d’identifier pour le domaine Pipoli (région Basilicate) un excellent vin blanc 2013 élaboré à partir des cépages Greco et Fiano, à la bouche tendue et marquée par des arômes floraux et végétaux tout à fait originaux. C’est bon !

    Pour les Abruzzes, j’ai noté comme très souvent, un délicieux Cerasuolo d’Abruzzo 2013 (vin rosé). La couleur est splendide, sortant du lot de ce que nous connaissons en matière de vins rosés. La bouche présente une belle matière et une grande fraîcheur aromatique, affichant seulement 12,5 % d’alcool.

    Pour les rouges du groupe Farnese, une mention pour le domaine Vesevo et son Aglianico Beneventano IGT 2010.

     

     

     

     

     

     

    11filariConcernant San Marzano dans les Pouilles, j’ai dégusté un certain nombre de vins et notamment des cuvées spéciales comme la collection Cinquanta (les cinquante ans de la cave) élaborée avec de très vieilles vignes du millésime 2010. Je n’ai, je dois le dire, pas été convaincu, le vin présentant à mon sens un niveau de boisé beaucoup trop élevé, détruisant l’harmonie du fruit.

    En revanche, la cuvée de Negroamaro « F » 2010, issue des plus vieilles vignes de la cave, est d’un équilibre général impressionnant.

    J’ai pu déguster le Primitivo di Manduria Dolce Naturale 11 Filari 2011. C’est un vin vraiment séducteur, offrant des tanins veloutés et une fraîcheur aromatique convaincante en dépit de 70g de sucres résiduels.

     

     

     

     

     

    barbaresco-ovelloUn passage chez les Produttori del Barbaresco (Piemont DOCG) permet de déguster le Barbaresco 2010, issu de l’assemblage de l’ensemble des crus. Je dois dire que je ne suis pas enthousiaste. Par une bouche certes puissante, mais à la limite de l’alcooleux, ainsi qu’un certain manque de chair.
    En revanche, belle surprise avec un Barbaresco Riserva cru Ovello 2009 à la texture délicate presque féminine tout en étant très savoureuse et tannique et finissant en queue de paon. Belle bouteille.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une petite visite en Sicile chez notre vieil ami « Don Rosario » de chez Rudini, nous permet de déguster en avant-première les deux cuvées de Moscato di Noto 2013

    Moscato di Noto Vendemmia Tardiva Baroque 2013, éclatant de fruit et d’une élégance à couper le souffle (140g de sucres résiduels)
    Moscato Passito di Noto Scaramazzo 2013. En dépit de 170g de sucres résiduels, il n’y a aucune lourdeur dans ce liquoreux naturellement doux de haut vol. Bravo !

    Don Rosario di Pietro à Verona, le 8 avril 2014 exhibant fièrement son diplôme.
    Don Rosario di Pietro à Verona, le 8 avril 2014 exhibant fièrement son diplôme.
    De gauche à droite : Jean-François Ragot et Don Rosario di Pietro,  8 avril 2014 à Verona.
    De gauche à droite : Jean-François Ragot et Don Rosario di Pietro, le 8 avril 2014 à Verona.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce sera tout pour aujourd’hui. Suite du compte-rendu Vinitaly 2014 : mardi 6 mai 2014.

    JF


  • EPUISE – Vesevo Beneventano Aglianico IGT 2009 (0.75L)

    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2007Production de 84 000 bouteilles d’un rouge profond à la robe grenat. Au nez, on est surpris par un intense bouquet de mûres et de griottes. La bouche est dense, particulièrement savoureuse. On y retrouve le poivre noir et la cannelle avec des tanins souples de haute maturité. L’élevage de six mois en barriques de chêne est parfaitement bien intégré. Longue persistance aromatique.
    C’est une démonstration éclatante de la très haute qualité potentielle du cépage Aglianico.
    Bonne garde prévisible de 5 à 8 années au moins.
    Remarquable rapport qualité/prix.

  • Le vin du Mois : Zabù Nero d’Avola – Merlot Sicilia IGT 2005 & Vesevo Beneventano Aglianico IGT 2005

    Vin du mois : Octobre 2007

    « Double vin du mois » ! Cap au sud !
    VIGNETI ZABÙ NERO D’AVOLA – MERLOT SICILIA IGT 2005 (Sicile)
    &
    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2005 (Campanie)
    ITALIE

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    Suite à vos demandes nous signalant que l’achat de 12 ou 24 bouteilles du même vin vous faisait parfois un petit peu trop en l’absence de commandes groupées, nous avons décidé de vous proposer de temps à autres un « Double vin du Mois » vous permettant de profiter des même conditions privilégiées, pour deux références au lieu d’une.

    VIGNETI ZABÙ NERO D’AVOLA – MERLOT SICILIA IGT 2005 (Sicile)

    Grand cépage autochtone de la Sicile, très souvent maltraité par de déplorables vinifications à grands rendements, il est capable du meilleur lorsqu’il provient des meilleurs terroirs, ce qui est le cas dans la région d’Agrigento, peu éloignée de sa terre natale d’Avola. Très aromatique, il est délicieux à rendement modéré, soit vinifié seul, soit en assemblage avec le merlot, le cabernet-sauvignon ou la syrah.

    Ce vignoble avant-gardiste est situé à Sambuca Di Sicilia dans la province occidentale d’Agrigento. Cette cuvée élaborée à 30 000 bouteilles est le fruit de la collaboration entre Michele Villa et Filippo Baccalaro (associé et œnologue du groupe Farnese).
    Ce vin est issu de 60% de Nero d’Avola et 40% de Merlot.

    De robe grenat, il offre un ample bouquet de baies sauvages, violettes et poivre noir.
    Un élevage de six mois en barriques a affiné la structure généreuse du vin. En dépit de sa puissance, il présente en bouche, une belle fraîcheur aromatique, des tanins présents mais souples et une longue finale où l’on retrouve la mûre et l’olive noire bien mure.

    Une belle grappe de Nero d'Avola.

     


    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2005 (Campanie)

    L’aglianico est le grand cépage rouge de cette région méridionale de l’Italie. Son origine est grecque, c’est-à-dire presque 2 500 ans. Son nom serait une corruption de vitis hellenica. Très connu à l’époque romaine, il était le principal cépage du célébrissime Falernum.
    Cépage à maturité lente et tardive, il peut donner au mieux dans le mésoclimat de Taurasi et de sa région, à environ 500m d’altitude, des vins très concentrés et riches en extraits secs.
    Il dévoile avec le temps de nobles arômes de type « goudrons » et épices.

    Production de 84 000 bouteilles d’un rouge profond à la robe grenat. Au nez, on est surpris par un intense bouquet de mûres et de griottes. La bouche est dense, particulièrement savoureuse. On y retrouve le poivre noir et la cannelle avec des tanins souples de haute maturité. L’élevage de six mois en barriques de chêne est parfaitement bien intégré. Longue persistance et fraicheur aromatique.

    C’est une démonstration éclatante de la très haute qualité potentielle du cépage Aglianico appelé en Italie le Nebiolo du sud.
    Bonne garde prévisible de 5 à 8 années au moins.
    Remarquable rapport qualité/prix.

    Une belle grappe d'Aglianico