• Archives pour l'Étiquette Aglianico
  • Pipoli Aglianico del Vulture DOC 2017 (0,75L)

    Le Basilicate est une des régions les plus pauvres de l’Italie. Ses terroirs volcaniques remarquables sont à l’origine d’un rouge délicieux produit sur les versants du volcan éteint Vulture à partir de l’excellent cépage autochtone Aglianico.

    Cette cuvée 2017 présente unerobe rubis profond. Le nez est marqué par des arômes épicés et de fruits rouges et noirs d’où percent une évidente minéralité. En bouche le vin est d’une agréable souplesse avec des tanins bien fondus.

    C’est une approche intéressante du cépage Aglianico dans un style différent du Taurasi.

    Température de service : 18°C
    Alcool : 13,5%/vol
    Accord mets/vins : plats à base de viande et fromages affinés.

    Une grappe caractéristique du cépage aglianico.
    Vue de l’ancien volcan Vulture, territoire de la DOC Aglianico del Vulture (Basilicate)

  • Pipoli Aglianico del Vulture 2017 « Zero » DOC (0,75L) (cuvée garantie sans So2 (souffre) ajouté)

    zero2011Le Basilicate est une des régions les plus pauvres de l’Italie. Ses terroirs volcaniques remarquables sont à l’origine d’un rouge délicieux produit sur les versants du volcan éteint Vulture à partir de l’excellent cépage autochtone Aglianico.

    Cette cuvée a été réalisée grâce à une fermentation avec levures naturelles et sans aucun ajout de souffre. La macération des raisins a duré  40 jours, ce qui a permis d’en extraire tout le potentiel polyphénolique protégeant naturellement le vin contre l’oxydation.

    Avec le millésime 2017, l’œnologue Dennis Verdecchia a réussi à nous concocter une cuvée sans SO2 tout à fait délicieuse. La structure de ce vin issu à 100% du cépage Aglianico à l’acidité naturelle assez élevée se prête à ce type de vinification.
    Il faut toutefois être conscient que ces vins rouges sans souffre ajouté présentent une plus grande fragilité que les autres et doivent être impérativement conservés dans des conditions fraîches.

    Cette cuvée nous offre une robe superbe, grenat à reflets violacés.
    Le nez de belle intensité est vraiment élégant.
    En bouche, le vin présente les caractéristiques tanniques du cépage Aglianico cultivé sur terroirs volcaniques mais tout en souplesse et en rondeur.

    C’est un vin vraiment intéressant qui se gardera quelques années sans problèmes dans une cave fraîche.

    C’est une approche intéressante du cépage Aglianico dans un style très différent du Taurasi.

    Température de service : 18°C
    Alcool : 13,5 %/vol
    Accord mets/vins : viandes rôties, viandes rouges et gibier


  • Vesevo Taurasi DOCG 2011 (0.75L) Immense concentration et grande garde.

    Une grappe caractéristique du cépage aglianico.

    L’Aglianico, le grand Cépage du sud, à l’égal du Nebbiolo Piemontais et du Sangiove Toscan est susceptible de donner des vins d’une profondeur inégalable. Le Taurasi est une appellation DOCG de Campanie. Le vin est produit en altitude, sur des sols d’origine volcanique au nord est d’Avelino à une centaine de kilomètres à l’est de Naples.

    La cuvée qui vous est proposée provient de vieilles vignes d’une trentaine d’années de la « Terra di Venticano », 100% Aglianico. Le rendement très limité est d’environ 35 hectolitres à l’hectare. L’élevage est de 16 mois en barriques de chêne.

    « Le vin présente une robe grenat, pourpre, presque noire, sans trace d’évolution. Le nez offre un bouquet intense de cerises confites, de tabac blond légèrement mentholé. La bouche est d’une très grande ampleur. C’est complexe avec des notes de café, cacao, de fruits rouges macérés. Les tanins sont bien présents sans agressivité.
    Bien que les conditions climatiques de la Campanie aient tendance à lisser l’effet millésime, certaines années offrent toutefois des conditions d’équilibre et de maturation des raisins bien supérieures à d’autres. 2011 fait partie de ces excellents millésimes qui mettent particulièrement en lumière la minéralité du cépage aglianico, ici dans son terroir de prédilection.

    Un grand vin pour des occasions exceptionnelles qui évoluera favorablement pendant une vingtaine d’années. »

    Température de service : 18°C
    Alcool : 14%/vol
    Parfait pour accompagner viandes rôties, viandes rouges, gibiers et sauces relevées.

    Un grand vin de garde.


  • News : 29 avril 2014 : Retour Vinitaly (suite)

    Orliénas, le 29 avril 2014,

    Les journées sur le salon du Vinitaly se sont déroulées du lundi 7 avril au mercredi 9 inclus de 9h30 du matin à 17h. Journées épuisantes mais productives !

    Pipoli_Bianco_Greco_Fianofarnese-cerasuoloVesevo Aglianico Beneventano IGT 2010Les dégustations des vins du groupe Farnese ont permis d’identifier pour le domaine Pipoli (région Basilicate) un excellent vin blanc 2013 élaboré à partir des cépages Greco et Fiano, à la bouche tendue et marquée par des arômes floraux et végétaux tout à fait originaux. C’est bon !

    Pour les Abruzzes, j’ai noté comme très souvent, un délicieux Cerasuolo d’Abruzzo 2013 (vin rosé). La couleur est splendide, sortant du lot de ce que nous connaissons en matière de vins rosés. La bouche présente une belle matière et une grande fraîcheur aromatique, affichant seulement 12,5 % d’alcool.

    Pour les rouges du groupe Farnese, une mention pour le domaine Vesevo et son Aglianico Beneventano IGT 2010.

     

     

     

     

     

     

    11filariConcernant San Marzano dans les Pouilles, j’ai dégusté un certain nombre de vins et notamment des cuvées spéciales comme la collection Cinquanta (les cinquante ans de la cave) élaborée avec de très vieilles vignes du millésime 2010. Je n’ai, je dois le dire, pas été convaincu, le vin présentant à mon sens un niveau de boisé beaucoup trop élevé, détruisant l’harmonie du fruit.

    En revanche, la cuvée de Negroamaro « F » 2010, issue des plus vieilles vignes de la cave, est d’un équilibre général impressionnant.

    J’ai pu déguster le Primitivo di Manduria Dolce Naturale 11 Filari 2011. C’est un vin vraiment séducteur, offrant des tanins veloutés et une fraîcheur aromatique convaincante en dépit de 70g de sucres résiduels.

     

     

     

     

     

    barbaresco-ovelloUn passage chez les Produttori del Barbaresco (Piemont DOCG) permet de déguster le Barbaresco 2010, issu de l’assemblage de l’ensemble des crus. Je dois dire que je ne suis pas enthousiaste. Par une bouche certes puissante, mais à la limite de l’alcooleux, ainsi qu’un certain manque de chair.
    En revanche, belle surprise avec un Barbaresco Riserva cru Ovello 2009 à la texture délicate presque féminine tout en étant très savoureuse et tannique et finissant en queue de paon. Belle bouteille.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une petite visite en Sicile chez notre vieil ami « Don Rosario » de chez Rudini, nous permet de déguster en avant-première les deux cuvées de Moscato di Noto 2013

    Moscato di Noto Vendemmia Tardiva Baroque 2013, éclatant de fruit et d’une élégance à couper le souffle (140g de sucres résiduels)
    Moscato Passito di Noto Scaramazzo 2013. En dépit de 170g de sucres résiduels, il n’y a aucune lourdeur dans ce liquoreux naturellement doux de haut vol. Bravo !

    Don Rosario di Pietro à Verona, le 8 avril 2014 exhibant fièrement son diplôme.
    Don Rosario di Pietro à Verona, le 8 avril 2014 exhibant fièrement son diplôme.
    De gauche à droite : Jean-François Ragot et Don Rosario di Pietro,  8 avril 2014 à Verona.
    De gauche à droite : Jean-François Ragot et Don Rosario di Pietro, le 8 avril 2014 à Verona.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce sera tout pour aujourd’hui. Suite du compte-rendu Vinitaly 2014 : mardi 6 mai 2014.

    JF


  • ÉPUISÉ – Rosso Salento I Tratturi « Feudi di San Marzano » IGT 2013 (0,75L) – Assemblage de Sangiovese, Aglianico et Malvoisie Noire

    Image non disponibleCe vin appartient à la catégorie des IGT (Indication Géographique Typique)
    Cette cuvée remarquable est élaborée à partir d’un tiers de Sangiovese, un tiers de Malvoisie Noire et un tiers d’Aglianico.
    Les vignes de la zone de San Marzano dans la zone du Salento (talon de la botte italienne) sont plantées sur un sol principalement argileux dont la profondeur atteint un mètre.
    Le climat est naturellement chaud et la pluviométrie très faible durant la période végétative.
    Les raisins sont vendangés dans la troisième décade de septembre.
    Ce vin nous offre une belle robe grenat particulièrement profonde. En bouche, une bonne concentration, de la structure avec des tannins fondus, une fruité éclatant, des arômes de fruits rouges légèrement sur-maturés.
    Vin délicieux et original grâce à un assemblage de cépages inhabituel.


  • ÉPUISÉ – Vesevo Rosso Irpinia « Melange » 2005 (0.75L) Domaine Vesevo

    VESEVO ROSSO IRPINIA "MELANGE" 2005Équivalent chez Vesevo de la cuvée Edizione.
    Le groupe Farnese nous donne ici un vin extraordinaire de richesse aromatique, de concentration et de complexité. Il s’agit d’un assemblage des trois cépages autochtones Piedirosso , Aglianico et Sciascinoso . Présentant une robe presque noire et insondable, ce vin offre un nez riche et concentré vraiment impressionnant ! La bouche, spectaculaire, conserve en dépit de sa puissance une indéniable fraicheur aromatique.
    Ce vin est le prototype de « l’imagination au pouvoir » que je loue sans réserves dans le monde des grands vins italiens modernes. Il démontre de manière indubitable, que rien n’est figé et qu’il est parfois stérilisant de demeurer coincé dans le carcan limité du monde des appellations d’origine. Je les respecte certes au plus haut point, mais elles ne devraient jamais être une entrave à l’audace créatrice.
    Vin présenté dans un élégant coffret individuel.


  • EPUISE – Vesevo Taurasi DOCG 2003 (0.75L) Immense concentration et grande garde.

    VESEVO TAURASI DOCG 2003L’Aglianico, le grand Cépage du sud, à l’égal du Nebbiolo Piemontais et du Sangiove Toscan est susceptible de donner des vins d’une profondeur inégalable. Le Taurasi est une appellation DOCG de Campanie. Le vin est produit sur des sols d’origine volcanique au nord est d’Avelino à une centaine de kilomètres à l’est de Naples.

    La cuvée qui vous est proposée provient de vieilles vignes d’une trentaine d’années de la « Terra di Venticano », 100% Aglianico . Le rendement très limité est d’environ 35 hectolitres à l’hectare. L’élevage est de 12 mois en barriques de chêne français et 12 autres mois en foudres de chêne de Slavonie.

    « Le vin présente une robe grenat, pourpre, presque noire, sans trace d’évolution. Le nez offre un bouquet intense de cerises confites, de tabac blond légèrement mentholé. La bouche est d’une très grande ampleur. C’est complexe avec des notes de café, cacao, de fruits rouges macérés. Les tanins sont bien présents sans agressivité.
    Le millésime 2003 ne présente aucune des caractéristiques liées à la canicule qui a sévi dans l’ouest et le nord de l’Europe. En Campanie, les conditions ont été à peu près les mêmes qu’à l’habitude pour cette région dans le cadre d’un grand millésime.

    Un grand vin pour des occasions exceptionnelles qui évoluera favorablement pendant une quinzaine d’années. »

  • EPUISE – Vesevo Beneventano Aglianico IGT 2009 (0.75L)

    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2007Production de 84 000 bouteilles d’un rouge profond à la robe grenat. Au nez, on est surpris par un intense bouquet de mûres et de griottes. La bouche est dense, particulièrement savoureuse. On y retrouve le poivre noir et la cannelle avec des tanins souples de haute maturité. L’élevage de six mois en barriques de chêne est parfaitement bien intégré. Longue persistance aromatique.
    C’est une démonstration éclatante de la très haute qualité potentielle du cépage Aglianico.
    Bonne garde prévisible de 5 à 8 années au moins.
    Remarquable rapport qualité/prix.

  • EPUISE – Vesevo Taurasi DOCG 2001

    VESEVO TAURASI DOCG 2000L’Aglianico, le grand Cépage du sud, à l’égal du Nebbiolo Piemontais et du Sangiove Toscan est susceptible de donner des vins d’une profondeur inégalable. Le Taurasi est une appellation DOCG de Campanie. Le vin est produit sur des sols d’origine volcanique au nord est d’Avelino à une centaine de kilomètres à l’est de Naples.

    La cuvée qui vous est proposée provient de vieilles vignes d’une trentaine d’années de la « Terra di Venticano », 100% Aglianico . Le rendement très limité est d’environ 35 hectolitres à l’hectare. L’élevage est de 12 mois en barriques de chêne français et 12 autres mois en foudres de chêne de Slavonie.

    « Le vin présente une robe grenat, pourpre, presque noire, sans trace d’évolution. Le nez offre un bouquet intense de cerises confites, de tabac blond légèrement mentholé. La bouche est d’une très grande ampleur. C’est complexe avec des notes de café, cacao, de fruits rouges macérés. Les tanins sont bien présents sans agressivité.

    Un grand vin pour des occasions exceptionnelles qui évoluera favorablement pendant une bonne dizaine d’années. »

  • EPUISE – Vesevo Taurasi DOCG 2000

    VESEVO TAURASI DOCG 2000L’Aglianico, le grand Cépage du sud, à l’égal du Nebbiolo Piémontais et du Sangiove Toscan est susceptible de donner des vins d’une profondeur inégalable. Le Taurasi est une appellation DOCG de Campanie. Le vin est produit sur des sols d’origine volcanique au nord est d’Avelino à une centaine de kilomètres à l’est de Naples.

    La cuvée qui vous est proposée provient de vieilles vignes d’une trentaine d’années de la « Terra di Venticano », 100% Aglianico . Le rendement très limité est d’environ 35 hectolitres à l’hectare. L’élevage est de 12 mois en barriques de chêne français et 12 autres mois en foudres de chêne de Slavonie.

    « Le vin présente une robe grenat, pourpre, presque noire, sans trace d’évolution. Le nez offre un bouquet intense de cerises confites, de tabac blond légèrement mentholé. La bouche est d’une très grande ampleur. C’est complexe avec des notes de café, cacao, de fruits rouges macérés. Les tanins sont bien présents sans agressivité.

    Un grand vin pour des occasions exceptionnelles qui évoluera favorablement pendant une bonne dizaine d’années. »

  • Le vin du Mois : Zabù Nero d’Avola – Merlot Sicilia IGT 2005 & Vesevo Beneventano Aglianico IGT 2005

    Vin du mois : Octobre 2007

    « Double vin du mois » ! Cap au sud !
    VIGNETI ZABÙ NERO D’AVOLA – MERLOT SICILIA IGT 2005 (Sicile)
    &
    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2005 (Campanie)
    ITALIE

    Cher(e) ami(e) œnophile,

    Suite à vos demandes nous signalant que l’achat de 12 ou 24 bouteilles du même vin vous faisait parfois un petit peu trop en l’absence de commandes groupées, nous avons décidé de vous proposer de temps à autres un « Double vin du Mois » vous permettant de profiter des même conditions privilégiées, pour deux références au lieu d’une.

    VIGNETI ZABÙ NERO D’AVOLA – MERLOT SICILIA IGT 2005 (Sicile)

    Grand cépage autochtone de la Sicile, très souvent maltraité par de déplorables vinifications à grands rendements, il est capable du meilleur lorsqu’il provient des meilleurs terroirs, ce qui est le cas dans la région d’Agrigento, peu éloignée de sa terre natale d’Avola. Très aromatique, il est délicieux à rendement modéré, soit vinifié seul, soit en assemblage avec le merlot, le cabernet-sauvignon ou la syrah.

    Ce vignoble avant-gardiste est situé à Sambuca Di Sicilia dans la province occidentale d’Agrigento. Cette cuvée élaborée à 30 000 bouteilles est le fruit de la collaboration entre Michele Villa et Filippo Baccalaro (associé et œnologue du groupe Farnese).
    Ce vin est issu de 60% de Nero d’Avola et 40% de Merlot.

    De robe grenat, il offre un ample bouquet de baies sauvages, violettes et poivre noir.
    Un élevage de six mois en barriques a affiné la structure généreuse du vin. En dépit de sa puissance, il présente en bouche, une belle fraîcheur aromatique, des tanins présents mais souples et une longue finale où l’on retrouve la mûre et l’olive noire bien mure.

    Une belle grappe de Nero d'Avola.

     


    VESEVO BENEVENTANO AGLIANICO IGT 2005 (Campanie)

    L’aglianico est le grand cépage rouge de cette région méridionale de l’Italie. Son origine est grecque, c’est-à-dire presque 2 500 ans. Son nom serait une corruption de vitis hellenica. Très connu à l’époque romaine, il était le principal cépage du célébrissime Falernum.
    Cépage à maturité lente et tardive, il peut donner au mieux dans le mésoclimat de Taurasi et de sa région, à environ 500m d’altitude, des vins très concentrés et riches en extraits secs.
    Il dévoile avec le temps de nobles arômes de type « goudrons » et épices.

    Production de 84 000 bouteilles d’un rouge profond à la robe grenat. Au nez, on est surpris par un intense bouquet de mûres et de griottes. La bouche est dense, particulièrement savoureuse. On y retrouve le poivre noir et la cannelle avec des tanins souples de haute maturité. L’élevage de six mois en barriques de chêne est parfaitement bien intégré. Longue persistance et fraicheur aromatique.

    C’est une démonstration éclatante de la très haute qualité potentielle du cépage Aglianico appelé en Italie le Nebiolo du sud.
    Bonne garde prévisible de 5 à 8 années au moins.
    Remarquable rapport qualité/prix.

    Une belle grappe d'Aglianico

  • News 7 Juin 2006

    Posté dans par admin

    Orlienas, le 7 juin 2006

    Cher(e) ami(e) œnophile, cher(e) client(e),

    Cette dernière lettre de dionis (en principe !) avant les grandes vacances va nous permettre de faire un petit point sur nos activités de ce printemps et vous annoncer nos trois journées portes ouvertes qui commencent à devenir une tradition…

    VOYAGE EN ITALIE DU SUD

    Une belle grappe d'Aglianico
    Ce mois de Mai 2006, je me suis rendu une nouvelle fois dans le sud de l’Italie, en Campanie et Basilicate où je n’ai pu que me féliciter de l’extraordinaire qualité organoleptique des grands vins de cépages autochtones.

    J’en ai dégusté durant quelques jours de très nombreux, issus de cépages divers et variés et je dois dire que mon préféré en matière de rouge est sans contestation possible le fameux Aglianico.
    Son nom, dérivé de « Ellenico », indique sans aucun doute possible son origine grecque. Bien connu des romains, il était le principal cépage du célébrissime Falernum.
    Il est au mieux sous le climat sec et ensoleillé de cette région. Très tardif et peu productif, il engendre quelques vins particulièrement aromatiques, complexes et d’une extrème concentration. En dehors du Taurasi que vous connaissez bien maintenant (son expression la plus accomplie), j’ai une mention spéciale à faire pour l’Aglianico del Vulture 2003 (doc) (Basilicate) de chez Vinosia. Tout y est ! Et comme nous disons quelquefois entre professionnels : « il y a du vin ! »

    Un autre autochtone rouge intéressant dégusté durant ce voyage est le « Piede rosso ».
    Dans la doc « Vesuvio » (dont certains vins peuvent s’appeler « lacryma christi ») il peut donner des vins minéraux et très typés sur les terroirs volcaniques du Vésuve. J’ai entre autres, dégusté un très bon « exemple » du millésime 2005 chez Domenico Sannino.

    Pour les Blancs, mon préféré demeure le Fiano, qui donne le meilleur de lui-même à Avellino (80 km au sud-est de Naples). Ce vin est la réincarnation de l’antique Apianum romain. J’ai été très impressionné par le Fiano di Avellino de chez Vesevo 2005, merveille d’équilibre et de concentration.

    A citer aussi quelques très bons « Falanghina » de chez Sannino et un très original « code di volpe » minéral et fruité, très à son aise au pied du Vésuve.

    Une grappe de Fiano (Ampélographie Vermorel)

    Une fois encore, je dois dire que je suis « bluffé » par l’inimaginable richesse ampélographique de l’Italie, tant du nord, du centre, que du Sud. Me rappelant mes premiers pas d’œnophile au début des années soixante dix en France, il était à cette époque convenu et de bon ton de ne parler que de l’appellation et presque jamais du cépage. Ces temps sont heureusement bien révolus et on ne peut qu’être admiratifs de l’énorme succès des vins italiens dans le monde, à mon avis bien mérité.

    ITALIE – Campanie
    Vesevo Fiano Di Avelino DOCG 2005 (0.75L)

    A 80 Km environ de Naples est produit probablement le vin blanc sec le plus exceptionnel du sud de l’Italie. Cultivé depuis des temps immémoriaux, le cépage Fiano d’origine grecque était connu à l’époque romaine sous le nom d’Apanium.

    Ce vin présente une robe paille à reflets verts très dense et lumineuse. En bouche le nez est superbe, noble et très fruité. En bouche, il est minéral, complexe et particulièrement équilibré.

    Le millésime 2005 a bénéficié de tous les apports modernes de la vinification (entre autre une macération pelliculaire à froid).
    Il élargit de manière vertigineuse notre approche des vins blancs secs européens.

    De la frontière de la Savoie jusqu’à celle de la Tunisie, les vins italiens nous invitent à un prodigieux voyage dans l’univers des saveurs et de l’Histoire.

    Vignobles de Fiano dans la région d'Avellino

    SPECIAL EDIZIONE 2004 (Vino di Tavola)

    Le succès de ce vin produit à moins de 25 000 bouteilles est tel que nous en sommes réduits à des allocations très strictes, ce qui ne nous permet en aucune manière d’avoir la disponibilité de ce vin tout au long de l’année.
    Nous attendons avec grande impatience le superbe millésime 2004 qui devrait être disponible vers la fin du mois de Juin, après nos journées portes ouvertes, hélas.
    Nous vous invitons par conséquent à nous passer vos commandes fermes sans aucun retard si vous voulez être sûr d’être servis.

    Ce vin est une véritable «  construction œnologique et intellectuelle » de notre œnologue préféré Filippo Baccalaro, qui a décidé de « marier » le centre de la péninsule au grand sud. Les deux grands cépages de l’Italie Centrale, le Sangiovese et le Montepulciano ont été « associés » à trois grands cépages indigènes du Sud, le Primitivo , le Negroamaro et la Malvasia Rossa.
    Les meilleurs raisins provenant de vignobles à petits rendements des communes de Colonnella et Ortona pour le Centre ont été vinifiés séparément et assemblés à leurs homologues du sud en provenance des communes de Sava et San Marzano, récoltés et vinifiés avec des exigences qualitatives identiques.
    L’assemblage final présente la répartition suivante :
    Montepulciano : 33%, Primitivo : 30%, Sangiovese : 25%, Negroamaro :7% et enfin Malvasia Rossa : 5%.

    C’est un vin de très grande couleur, à la robe grenat foncée, presque noire. Ce qui frappe au premier abord, c’est la complexité aromatique de ce vin inhabituel, où dominent des fragrances de cerise noire très mure, de prune, de groseille, mais aussi de tabac du Transvaal.
    La bouche est d’une structure imposante, avec des tanins qui restent fins et veloutés. Elle est très persistante avec une longue finale toastée et chocolatée.

    « Vin de Méditation » dans sa version rouge sec . Quantité produite : 24 000 bouteilles.

    OPÉRATION PORTES OUVERTES DES 22, 23 et 24 JUIN 2006
    de 10 H à 18 H

    CAVEAU DE DIONIS
    69530 ORLIENAS

    Nous avons inaugurée notre première opération « Portes Ouvertes » l’an passé au mois de juin à l’occasion des vingt ans de Dionis et sur votre demande pressante, nous l’avons renouvelée au mois de Décembre 2005 et ressenti toujours le même enthousiasme de votre part.
    Ceci, je vous l’avoue, est un grand encouragement et je vous en remercie tous sincèrement.

    Ce contact très direct avec nos amis œnophiles nous a engagés à « institutionnaliser » cette manifestation deux fois l’an, en Décembre et en juin, juste avant les départs en vacances.

    Nous avons le plaisir de vous confirmer que nous vous recevrons à nouveau sans rendez-vous les jeudi 22 juin, vendredi 23 juin et samedi 24 juin au caveau de Dionis de 10h à 18h pour de fructueux échanges œnophiles.

    INVITATIONS PERSONNELLES à nous demander par e-mail si vous n’êtes pas encore client : info-contact@dionis-vins.fr

    Un très grand nombre de vins de notre collection seront en dégustation, ce qui représente une belle opportunité pour l’amateur gourmand et curieux d’approcher nos « vins mythiques et légendaires », ainsi que quelques autres, un peu moins connus peut-être. La recherche des grands vins n’étant jamais figée chez Dionis, vous aurez, même pour les fidèles des fidèles, certainement encore de surprenantes découvertes à effectuer.

    Cette manifestation est également l’occasion de faire se rencontrer dans un cadre détendu les œnophiles de tous horizons, qui peuvent ainsi partager leurs expériences. Tout comme en juin et décembre 2005, vous pourrez acquérir si vous le souhaitez, quelques précieux flacons aux « conditions très spéciales portes ouvertes »

    (offres communiquées sur simple demande à info-contact@dionis-vins.fr )

    Alors, à très bientôt !

    Jean-François RAGOT



  • News Septembre 2005

    Cher(e) ami(e) œnophile, cher(e) client(e),

    En cette reprise d’activité après une coupure estivale bien méritée, nous revenons vers vous pour vous remercier du grand intérêt que vous nous avez témoigner au mois de juin à l’occasion des vingt ans de Dionis.
    Certains parmi vous, nous ont gentiment reprocher de célébrer cette anniversaire juste avant les vacances, mais on ne choisit pas toujours sa date de naissance… Qu’ils se rassurent, nous avons l’intention d’organiser d’autres manifestations œnologiques au cours des mois à venir.
    Comme c’est devenu traditionnel en France depuis une quinzaine d’années, nous allons sacrifier également à notre manière au rituel des Foires d’Automne.

    Tout d’abord, quelques nouvelles d’Europe centrale où j’ai passé une partie de l’été.
    Vous avez certainement pris connaissance dans les médias des conditions météorologiques très difficiles en Europe orientale, particulièrement en Roumanie et en République de Moldavie.
    Dans les Carpates du sud et surtout dans la zone de Dealu-mare, jusqu’à 80% de la récolte a été perdue. En Moldavie roumaine, on peut estimer à Cotnari des pertes allant de 25% pour les vignobles les mieux soignés, à 70% pour les autres. Un temps sec s’est établit pour une quinzaine de jours à partir de fin août, mais dès la mi-septembre il faut déplorer de nouvelles précipitations malencontreuses. Nous vous tiendrons informés en novembre de la qualité probable du millésime 2005.
    Pour ce qui concerne la zone de Tokaj, les mois de juillet et août ont été relativement humides, avec des précipitations régulières et un taux moyen d’hygrométrie élevé. Ceci a entraîné le développement de foyers de pourriture grise. Heureusement un temps sec et assez chaud s’est mis en place à partir du 29 août. Trois semaines après, les conditions sont devenues très bonnes pour les vignobles où les rendements sont modérés.
    Si ces conditions favorables se poursuivent comme on peut l’espérer sur la deuxième quinzaine de septembre et le mois d’octobre, un bon, voire un grand millésime n’est plus à exclure.

    Foire d’automne 2005

    Pour cette foire d’automne 2005 nous espérons vous faire plaisir en vous proposant une promotion sur une sélection de nouveautés et de grands vins de la Collection des Vins mythiques et légendaires de Dionis , des valeurs sûres à déguster immédiatement ou à garder en cave en vue de moments privilégiés.

     

    Nouveautés… Nouveautés… Nouveautés…

    VESEVO TAURASI DOCG 2000
    Campanie- Italie

    Après l’excellent millésime 1998 rapidement épuisé, nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement du millésime 2000.

    Nous vous rappelons que le Taurasi est une appellation DOCG de Campanie, produite sur des sols volcaniques à une centaine de kilomètres à l’est de Naples.

    Vignoble de vieilles vignes de 30 ans de la « Terra di Venticano ».

    Cépage : Aglianico 100%

    Elevage : une année en barrique de chêne français et une année en foudre de chêne de Slavonie.

    Très proche du millésime 1998, c’est un grand vin à la robe pourpre sans évolution, au bouquet intense de fruits rouges et d’épices.

    La bouche est ample, riche, sur des notes de café, cacao et fruits rouges macérés.

    Les tannins sont bien présents mais très mûrs.

    Vin de grand plaisir promis à une bonne garde d’une dizaine d’années .

     

     

     

    GOLSER SANKT LAURENT 2004
    Georg Lunzer – Burgenland –Autriche

    Provenant peut-être d’une mutation du Pinot noir (cépage génétiquement instable), le Sankt Laurent a été identifié autrefois en Alsace. Il n’est de nos jours, plus cultivé qu’en basse Autriche et dans le Burgenland.

    Cette cuvée de 2004 de Sankt Laurent présente une robe pourpre très sombre.

    La bouche est concentrée, marquée par les petits fruits rouges. C’est aromatique, original, typé.

    Ce vin présente un taux d’alcool naturel de 14%, gage d’une excellente maturité du raisin. Proche du Pinot noir, il est à boire dans les trois ans sur son fruit .

    Les valeurs sûres … Les valeurs sûres …

     

     

    MIDDELVLEI SHIRAZ 2001
    ( W.O Stellenbosch)

    Rappel lettre de Mars 2004

    Grand Domaine de 130 ha appartenant à la famille Momberg, sa production de Shiraz (Syrah) est particulièrement estimable. Le millésime 2001 a permis d’élaborer un vin puissant mais pas trop alcoolisé (13,1%).

    D’une belle robe grenat, il offre une palette d’arômes de fruits noirs et d’épices particulièrement savoureuse, avec un boisé d’élevage bien intégré.

    Il plaira tout particulièrement aux amateurs de Côtes du Rhône nord qui retrouveront une expression originale de leur cépage favori.

     

     

     

     

     

     

     

     

    KLEIN CONSTANTIA CHARDONNAY 2003
    (w.o Constantia – Afrique du sud)

    Rappel lettre de Décembre 2004

    Provenant des même terroirs que le Rhineriesling à une altitude de 250 mètres au dessus du niveau de la mer, le millésime 2003 a bénéficié de conditions climatiques optimales, qui ont permis d’obtenir une lente maturation des raisins .

    Fermenté pour partie en cuve inox et pour le reste dans le bois, le vin a été élevé pendant huit mois en barriques françaises (60% neuves).

    La robe or clair est limpide et brillante.

    Le nez présente des arômes typés des grands vins blancs bourguignons (beurré et grillé).

    La bouche est ample et équilibrée avec une finale fraîche et minérale. Bonne garde prévisible.

    QUINTA DOS ROQUES ENCRUZADO 2001
    APPELLATION DAÕ- PORTUGAL

     

    Un blanc typé du cépage Encruzado 100% (cépage indigène du nord du Portugal).

    Il présente une jolie puissance aromatique sur les fruits blancs très mûrs et légèrement citronnés. La finale sur une acidité toute en finesse, apporte équilibre et fraîcheur.

    DINSTLGUT LOIBEN
    RIESLING SANKT QUIRIN 2004

     

    Rappel lettre de juin 2005

    Sur 1350 hectares de vignes plantées sur les coteaux agrestes dominant le Danube, la Wachau offre très certainement un des plus charmants paysages viticoles d’Autriche et même d’Europe.
    Grâce à des conditions climatiques nettement plus fraîches que celles qui règnent dans la région pannonienne dont fait partie le Burgenland, la Wachau produit certainement les vins blancs secs les plus fins et les plus fruités d’Autriche. Ses terroirs sont caractérisés par des formations rocheuses primitives, composées de Gneiss ferrugineux, de granit et de schistes.

    Vin très fruité, marqué par une bonne acidité revigorante, faisant ressortir la minéralité due au terroir.

    A boire le soir à l’apéritif ou sur un poisson blanc de lac ou de rivière.

    GOLSER STROHWEIN 2003
    CABERNET SAUVIGNON « VIN DE PAILLE »

     

    1800 kg de raisins de cépage Cabernet Sauvignon ont été vendangés le 5 septembre 2003 . La richesse du moût était de 18KMW (18% de sucre par litre de moût en masse volumique).

    Les raisins ont passé cinq mois sur lit de paille (voir photo sur notre site internet).

    Ils ont été pressurés le 5 février 2004. La richesse du moût avait alors atteint 35 KMW(35 % de sucre par litre de moût en masse volumique).

    Alcool : 11.7 %vol
    Sucres résiduels : 211.8 gr/litre
    Acidité fixe : 8.7% 0.

    La robe est rubis-corail . Ce petit joyau œnologique aux arômes intenses de fraise des bois, framboise et autres fruits rouges est remarquablement équilibré. La persistance aromatique est excellente.

    Produit sans équivalent dont nous ne pouvons garantir la pérennité de production dans les années à venir. Les risques liés à la vinification de ce type de vins sont considérables.

    TOKAJI ASZU 6 PUTTONYOS 1999
    Château Sarospatak

     

    160 g/l. de sucre résiduels et 12% d’alcool vol.

    Robe or vert profond, limpide et brillante.
    Nez d’une belle intensité marqué par des arômes de passerillage, de fruits blancs et exotiques frais.
    Bouche explosive avec un exceptionnel équilibre entre les sucres résiduels et une splendide acidité.
    Immense persistance aromatique. Probablement le plus grand millésime de la nouvelle génération des Tokaji. Un vin d’anthologie.

    NECTAR DE SAMOS 2000
    Vin naturellement doux

     

    Nous tenons là le « prototype » même du Vin Mythologique du bassin méditerranéen, obéissant à une tradition antique qui consistait à exposer au soleil les grappes fraîchement vendangées à pleine maturité, afin d’en concentrer les sucres et les extraits.

    L’aire d’appellation couvre environ 150 hectares. Les meilleures vignes sont cultivées en terrasse sur des coteaux abrupts à une altitude pouvant atteindre 800 mètres.

    Le Nectar est quant à lui issu des meilleurs terroirs en terrasse à une altitude élevée, favorisant une lente et régulière maturation, préservant la conservation des arômes et de l’acidité, qui sont à la base de l’équilibre d’un grand liquoreux. Les vendanges peuvent se produire pour certains sites jusqu’à la fin du mois d’octobre. Les grappes, provenant exclusivement du Muscat à petits grains, sont exposés au soleil sur des nattes pendant au moins 8 jours, ce qui accélère fortement leur déshydratation ou passerillage. Les raisins sont ensuite pressurés dans des pressoirs pneumatiques. Le moût est mis à fermenter dans des cuves inox à températures contrôlées d’environ 17°C. Lorsque les fermentations commencent à faiblir, le vin est refroidi, légèrement sulfité et transféré dans des barriques d’élevage de chêne.

    Alcool : 14 %Vol, acidité : 5,2 pour mille, 150 grammes par litre de sucres résiduels .

    La robe est or clair, soutenu, limpide, dense, brillante.
    Le nez est riche, fin, complexe, élégant.
    Le côté variétal, exotique du Muscat à petits grains est peu marqué, gommé en quelque sorte par la noblesse du terroir et la complexité des arômes issus d’un élevage très soigné. On est sur la figue, la noisette, le raisin de Corinthe, avec une touche de miel et de tabac blond.

     

    Bonnes dégustations et sincères salutations oenophiles
    Jean-François RAGOT

     

     

    Communication de l’offre spéciale « Foire d’automne »
    valable jusqu’au 10 Octobre 2005 sur simple demande.