• Archives pour l'Étiquette 2015
  • Ruster Beerenauslese « assemblage » Welschriesling/Pinot Blanc 2015 Domaine Landauer (0,50L)

    Le lac Neusiedl avec sa vaste étendue d’eau a une forte influence sur le climat et la viticulture à Rust. Dès que les grappes sont bien mûres, le taux important d’humidité permet le développement de la pourriture noble, qui pénètre la peau des baies. Le soleil des derniers jours assèche les raisins si bien que les vins moelleux atteignent une concentration de sucre merveilleuse, leur acidité et leurs arômes.
    Les raisins de Welschriesling et Pinot Blanc choisis et vendangés à la main, donnent un magnifique vin de dessert.

    Ce vin présente l’équilibre caractéristique des grands Ruster, avec un fruité éclatant, beaucoup de richesse, de la complexité et un excellent équilibre sucre-acidité.
    Des arômes exotiques d’ananas combinés avec des notes de melon et de miel.
    Vin impressionnant.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 12 % vol


  • Ruster Beerenauslese « assemblage » Welschriesling/Pinot Blanc 2015 Domaine Landauer (0,50L)

    Tout comme à Tokaj, le millésime 1999 a produit à Rust des liquoreux marqués par un grand équilibre acidité-sucre.
    D’un niveau de richesse « Ausbruch » à la vendange, cette cuvée conservée pour la bonne bouche en cuve inox, a été mise en bouteille au mois d’août 2004.
    Elaboré à partir des cépages Welschriesling et Pinot Blanc, ce vin présente l’équilibre caractéristique des grands Ruster, avec un fruité éclatant, beaucoup de richesse, de la complexité et une excellente acidité.

    Éléments analytiques :
    29 KMW (29% de sucre par litre en masse volumique) à la vendange.
    Sucres résiduels : 104 gr/l.
    Acidité totale : 9.8‰
    Alcool : 12,3 % vol


  • Val De La Loba – Bierzo DO 2015 BODEGAS PITTACUM (0,75L)

    Posté dans par admin

    100% Mencia

     Espagne Leon

    La DO (denominacion de origen) Bierzo est située au nord-ouest de l’Espagne (entre Galice et Leon), région tempérée et assez arrosée.

    Cette cuvée a été élaborée à partir d’une sélection de vieilles vignes centenaires de Mencia (100%).

    La vendange a commencé début septembre et s’est prolongée jusqu’à la fin du mois. Les raisins égrappés ont ensuite fermenté 20 jours à 28°C avant le pressurage. Enfin un élevage de 12 mois en barrique française de 2è passage permet de fondre les tannins tout en évitant une présence de bois trop prononcée.

    Couleur : Grenat

    Arômes : intense, fruits noirs.  Élégant et complexe

    En bouche, dense, frais avec une très belle longueur.

    Alcool : 14%

    Servir à 18-20°C

    Excellent avec des ragoûts, de la charcuterie, empanadas ou des poissons gras.


  • Barbaresco DOCG 2015 (Produttori del Barbaresco – Piemont) (0,75L)

    Posté dans par admin


    Cépage : 100% Nebbiolo

    Italie Piémont

    Produttori del Barbaresco est une coopérative prestigieuse composée de 54 petits vignerons pour à peine 100ha au total qui produit des vins d’exception.

    Les vignes sont exposées au sud, à l’ouest et à l’est sur un terrain argilo-calcaire avec des veines sableuses.

    Vinification : fermentation en cuve inox à 28°C, pendant 30 jours sur les pellicules avec remontage 2 fois par jour.

    Élevage en foudres de chêne de 50hl pendant 24 mois.

    La mise en bouteilles a eu lieu en avril 2018 avec une production de 220 000 bouteilles environ.

    Millésime avec beaucoup de corps, fruits rouges matures et des tannins équilibrés. Grand vin de garde pour 20 ans au moins.

    Alcool : 14%

    Ce vin accompagnera magnifiquement les plats de pâtes, les viandes et les fromages moyennement affinés


  • Capinera dell’Etna 2015 Etna Rosso DOC (Tenuta Monte Ilice)

     

     

    Ce petit domaine de 5 Ha se situe à 750m d’altitude, dans le parc de l’Etna, sur les pentes du Monte Ilice, ancien cratère éteint de l’Etna. Ce cratère s’est formé en 1030 après JC suite à une éruption qui atteignit le mer après un parcours d’environ 10 Km.

    Les cépages cultivés sont tous des cépages autochtones : Nerello Mascalese, Nerello Capuccio, Carricante et Catarratto. L’exposition est extraordinaire, les vignes sont sur le versant Est, au dessus de la mer. Le jour, elles reçoivent un ensoleillement maximum, par contre la nuit, les températures baissent fortement en raison de l’altitude. Il y a donc une grande amplitude thermique, qui permet une maturation optimale des raisins. Les vignes sont disposées sur de petites terrasses, sur un sol volcanique très riche en minéraux. Les pentes importantes (jusqu’à 40%) rendent toute mécanisation impossible. Tout le travail dans la vigne est fait exclusivement à la main.

    Le nom de la cuvée Capinera provient d’un livre autobiographique « Storia di una Capinera » de Giovanni Verga, écrivain sicilien qui a passé son adolescence au milieu des vignes du Mont Ilice.

    Les vendanges manuelles ont eu lieu à la mi-octobre. Macération pendant 15/20 jours et fermentation à température contrôlée (20-22°C).
    Élevage en cuve inox pendant au moins 12 mois, puis vieillissement de 12 mois en bouteille.

    Couleur : rubis intense
    Arômes : intenses, complexes, épicés, fruits rouges mûrs
    En bouche : consistant, rond et tannique. Excellente acidité, belle persistance sur des arômes de chocolat, poivre noir et réglisse.
    Alcool : 13%/vol
    Servir à 18-20°C
    Idéal avec des viandes rouges, gibiers et fromages affinés ou sur des plats épicés.

    Grappe de Nerello Mascalese

     

     


  • Becca Civetta IGT Veneto 2015 Azienda Agricola Montecrocetta (0,75L)

    Quelques mots sur le domaine :
    Domaine de 30 Ha regroupant les appellations Soave, Gambellara, Lessini Durello et Vicenza.
    Terroir : vignes en collines d’origine volcanique riches en tuf de basalte.
    Au pied des collines :  terroir argileux et limo-argileux.
    Cépages cultivés : Garganega, Trebbiano di Soave, Durella, Pinot Blanc, Pinot Gris, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon et Merlot.
    La conduite des vignobles se fait selon la pergola véronèse.
    Taille Guyot ou Guyot double.
    Densité de plantation : moyenne de 3800 pieds/Ha
    L’age des vignes varie de 3 à 35 ans

    Le Becca Civetta IGT Veneto provient de la zone des collines appelées Monts Berici (origine volcanique).
    Le vignoble,  âgé d’une vingtaine d’années est situé au pied des collines. Il est de type argileux.
    Les vendanges sont manuelles.

    Ce vin est issu du mono-cépage Cabernet franc.
    La robe est grenat intense, brillante.
    Le nez de bonne complexité présente d’agréables arômes délicatement herbacés caractéristiques du cépage.
    La bouche nous offre une jolie palette fruitée sur le fruit noir, beaucoup de souplesse et n’est pas dépourvue d’élégance. Finale veloutée.
    Ce vin, très bien réussi, démontre l’incontestable potentiel qualitatif de la région.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 12 %/vol
    Acidité : 5,5‰

    Vin particulièrement recommandé pour les charcuteries, viandes blanches et rouges.


  • Primitivo di Manduria DOC « Sessantanni » 2015 (0,75L) – vignes de plus de 60 ans

    PRIMITIVO di MANDURIA DOC "Sessantanni" 2005Ce Primitivo provient de très vieilles vignes âgées d’au moins soixante ans ( Sessantani ).
    Les raisins ont été sélectionnés dans la zone d’appellation Primitivo di Manduria, uniquement dans la commune de San Marzano (vignobles Neviera et Casa Rossa).
    Cette petite appellation, d’une superficie d’environ 800 hectares, est réputée pour la production de vins rouges concentrés et même de vins liquoreux, naturellement doux ou mutés.
    La récolte est manuelle, à un stade avancé de maturation.

    La robe, grenat pourpre est d’une grande profondeur.
    Le nez est ample et complexe, très fruité, marqué par des arômes de confiture de prune et de cerise, de tabac blond légèrement épicé.

    Tout comme « Edizione », la bouche est de grand corps, présentant une note balsamique, dotée de tannins fins et soyeux. La finale s’exprime sur des épices très doux, et des saveurs de cacao, café et vanille.

    Température de service : 18°C
    Accord magnifique sur gibier et viandes rouges.

     

     

     

    Grappe de Primitivo
    Vieux cep de Primitivo (dans la région de la Puglia)

     

     

     

     

     


  • Chianti DOCG Riserva 2015 Renzo Masi (Toscane)

    chianti-riserva2011Un petit mot tout d’abord sur le Chianti, vin universellement connu et tellement galvaudé…

    La zone d’appellation Chianti est considérable, la production atteint en moyenne un million d’hectolitres par an pour 16800 hectares en production. (à titre de comparaison, la surface totale du Beaujolais est de 22 000 ha pour une production de 1.2 millions d’hectolitres).

    La zone d’appellation Chianti se situe au cœur de la Toscane, au sud et à l’est de Florence. L’aire DOCG se divise en huit zones géographiques distinctes, qui peuvent accoler leur nom au vin :
    – Chianti Classico (qui possède son propre statut DOCG, délimité à partir de 1716)
    – Chianti Montalbano
    – Chianti Rufina, (rien à voir avec Rufino, qui est une marque commerciale)
    – Chianti Colli Fiorentini
    – Chianti Montespertoli
    – Chianti Colli Senesi
    – Chianti, Colli Aretini
    – Chianti Colline Pisane

    Certains Chiantis peuvent également être étiquetés sans autre information particulière, mais il vaut mieux être prudent…
    Sous la dénomination Chianti, se dissimulent une variété considérable de terroirs, de cépages et par conséquent de vins, qui vont de l’exceptionnel au véritablement infâme…
    Ayant toujours beaucoup fréquenté l’Italie et ceci depuis mon enfance, j’ai le souvenir de « fiascos » de deux litres laissant au malheureux buveur un souvenir impérissable… ce temps est heureusement révolu .
    Le principal cépage est l’excellent Sangiovese, que l’on retrouve un peu partout dans toute l’Italie Centrale. Il peut être utilisé seul, mais le plus souvent en association avec le Canaiolo nero, le Trebbiano toscano et la Malvasia Nera pour ne citer que les principaux. De plus, on peut adjoindre jusqu’à 15% de Merlot ou de Cabernet-sauvignon à l’assemblage final.

     

     

    A partir de cet excellent millésime 2015, Paolo a élaboré un vin à la robe grenat très profonde, au nez complexe, riche et légèrement toasté. En bouche, le boisé est perceptible, mais sans agressivité et devrait se fondre rapidement. C’est un vin concentré, fruité avec de belles nuances d’olives et de fruits noirs.

    Cépages : 95% sangiovèse grosso et 5% colorino

    Vin de garde, il est fait pour évoluer favorablement une dizaine d’années.


  • Ruster Lan 1 Selection 2015 Domaine Landauer (0,75L)

    RusterLAN1selection2011La famille Landauer, partenaire de Dionis depuis 25 ans, nous gratifie de splendides vins moelleux et depuis une dizaine d’années de grands vins rouges. Lorsque je parle de grands vins rouges, je pense  à des produits qui sont à la fois l’expression d’un terroir, d’un climat, d’un savoir-faire pointu et de l’adaptation des cépages à cet ensemble. Pour ce qui touche les vins rouges, Bruno Landauer a longtemps pratiqué les vins de mono-cépage : Zweigelt, Blaufränkisch, Cabernet-Sauvignon, Merlot et Pinot noir.
    Le premier grand vin rouge issu d’assemblage de différents cépages, exceptionnel par ses qualités organoleptiques et ses capacités de conservation, a été la fameuse cuvée Urbarial dont le premier millésime fût le 2003.
    Avec le millésime 2011, grandissime pour les vins rouges, la famille Landauer nous avait proposé une nouvelle cuvée baptisée tout simplement LAN 1 Selection. Ils renouvellent cette cuvée avec l’excellent millésime 2015.

    C’est une toute petite cuvée de 3 000 bouteilles issue de 50% de Blaufränkisch, 40% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Pinot Noir.

    La robe est d’un grenat profond brillant, sans aucune évolution. Ça commence très bien… Le nez du vin nous entraine dans un univers complexe de baies noires et de délicats arômes légèrement épicés. En bouche, nous avons affaire à un vin multidimensionnel à la matière concentrée, mais sur la finesse avec des tannins de grande qualité. La longueur est remarquable. Ce vin est déjà délicieux à boire maintenant mais il est apte à évoluer, à notre avis, sur une quinzaine d’années.


  • Montecrocetta – Roncaiolo IGT Veneto Double fermentation 2015 (0,75L) (Veneto/Italie)

    Italie Vénétie 

    Cabernet Franc 75%, Cabernet Sauvignon 25%

    Domaine de 30Ha regroupant les appellations Soave, Gambellara, Lessini Durello et Vicenza.

    Cette cuvée est de type « ripasso » avec une double fermentation. Les raisins proviennent de vignes de 32 ans, des collines de tufs basaltiques d’origine volcanique.

    Le cabernet franc est fermenté une 2ème fois sur les pellicules passerillées utilisées pour la production de l’Argione autre vin formidable produit par l’œnologue Graziano Maule. L’élevage se fait ensuite en partie dans des barriques françaises usagées et en partie dans des cuves béton. Il se termine par 6 mois en bouteilles avant commercialisation.

    La robe est rubis intense avec des nuances violacées. Le bouquet est ample et élégant, avec des arômes de fruits rouges et de cassis. En bouche ce vin est chaleureux et velouté, avec une belle persistance et des tanins équilibrés.

    Alcool : 13,5 %/vol

    Ce vin très original accompagnera parfaitement les viandes rouges, rôties et les fromages affinés. Il se conservera facilement 5 à 8 ans dans de bonnes conditions.


  • Chianti Rufina DOCG 2015 Fattoria di Basciano (0,75L)

    Un petit mot tout d’abord sur le Chianti, vin universellement connu et tellement galvaudé…

    La zone d’appellation Chianti est considérable, la production atteint en moyenne un million d’hectolitres par an pour 16800 hectares en production. (à titre de comparaison, la surface totale du Beaujolais est de 22 000 ha pour une production de 1.2 millions d’hectolitres).

    La zone d’appellation Chianti se situe au cœur de la Toscane, au sud et à l’est de Florence. L’aire DOCG se divise en huit zones géographiques distinctes, qui peuvent accoler leur nom au vin :
    – Chianti Classico (qui possède son propre statut DOCG, délimité à partir de 1716)
    – Chianti Montalbano
    – Chianti Rufina, (rien à voir avec Rufino, qui est une marque commerciale)
    – Chianti Colli Fiorentini
    – Chianti Montespertoli
    – Chianti Colli Senesi
    – Chianti, Colli Aretini
    – Chianti Colline Pisane

    Certains Chiantis peuvent également être étiquetés sans autre information particulière, mais il vaut mieux être prudent…
    Sous la dénomination Chianti, se dissimulent une variété considérable de terroirs, de cépages et par conséquent de vins, qui vont de l’exceptionnel au véritablement infâme…
    Ayant toujours beaucoup fréquenté l’Italie et ceci depuis mon enfance, j’ai le souvenir de « fiascos » de deux litres laissant au malheureux buveur un souvenir impérissable… ce temps est heureusement révolu .
    Le principal cépage est l’excellent Sangiovese, que l’on retrouve un peu partout dans toute l’Italie Centrale. Il peut être utilisé seul, mais le plus souvent en association avec le Canaiolo nero, le Trebbiano toscano et la Malvasia Nera pour ne citer que les principaux. De plus, on peut adjoindre jusqu’à 15% de Merlot ou de Cabernet-sauvignon à l’assemblage final.

    La zone des Chianti Rufina quant à elle, a une tradition de qualité très ancienne et le niveau peut être excellent. Elle s’étend sur des collines à l’Est de Florence. Les vignes peuvent être assez élevées, plantées sur un terroir formé de remarquables marnes calcaires que l’on appelle localement « galestro ».
    Grâce à une bonne acidité, les vins conservent longtemps fraîcheur et finesse.

     

    Composée de 93% de Sangiovese, 5% de Canaiolo et de 2% de Colorino , la vendange a macérée environ 15 jours en cuves ouvertes. Affinage pour une partie des vins, en barrique durant six mois.
    Robe grenat, profonde et dense. Le nez est puissant, avec une grande maturité où l’on distingue fruits noirs et violette.
    En bouche, le vin est dense, avec des tanins souples, une gamme aromatique complexe et une bonne longueur.
    L’année 2015, à la climatologie typiquement solaire, nous a donné un grand vin rouge qui devrait faire date et se conserver une bonne dizaine d’années.

    Ce n’est pas un vin marketing comme tant de Chiantis « bordeaulisés » au Cabernet sauvignon et au Merlot à la mode Parker…
    C’est un produit qui respecte la culture originelle de sa région de production.


  • W-V-Erbach 2015 Erbacher Honigberg Riesling Auslese (Rheingau) (0,375L) Vin blanc moelleux issu de vendanges tardives

    Le Rheingau couvre actuellement 3150 Ha de vignobles.
    Le Rheingau est historiquement le royaume du Riesling (79% des surfaces plantées).

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster (Versteigerung des Weinguts Kloster Eberbach). Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    Belle vendange tardive en provenance de l’excellent cru Honigberg. La robe jaune citron est très brillante. Du volume en bouche avec un délicat fruité laissant percer la minéralité. Longue finale sur les agrumes frais.
    Évolution prévisible favorable sur une bonne dizaine d’années.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 9,5 %
    Sucres résiduels : 77,3 g/l
    Acidité totale : 8,8 g/l

    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger.
    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger dans les années 70.

  • W-V-Erbach 2015 Primus Spätburgunder (Pinot Noir) Qualitätswein (Rheingau) (0,75L) Vin Rouge

    Le Rheingau couvre actuellement 3150 Ha de vignobles.
    Le Rheingau est historiquement le royaume du Riesling (79%), mais aussi, ce qui est bien moins connu, celui du Pinot Noir bourguignon, appelé là-bas « Spätburgunder » (Bourguignon tardif). Il représente 12% des plantations, soit environ 380 ha.

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques vins rouge excellents issus du cépage Pinot Noir.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands. J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster (Versteigerung des Weinguts Kloster Eberbach). Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    On produit dans le Rheingau depuis des lustres un vin rouge issu du Pinot Noir, certainement le plus fin de toute l’Allemagne. Il faut noter que les vins rouges d’outre Rhin ont bénéficié au maximum depuis une trentaine d’années des conséquences (positives pour eux !) du réchauffement climatique…
    Ce Spätburgunder 2015 a bénéficié des remarquables conditions climatiques du millésime, avec une fort belle maturité.

    Robe rubis intense et brillant. Le nez développe de charmants arômes de petits fruits rouges. La bouche est gourmande, fruitée avec une belle finesse. Élevage très soigneusement conduit. Bien réussi !

    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger
    Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger dans les années 70.

  • Hallgartener Jungfer Riesling Auslese 2015 (0.75L) Winzer Hallgarten (vin de vendanges tardives, moelleux)

    Je suis particulièrement content de ce splendide Riesling moelleux de vendanges tardives. Ce type de vin devient de plus en plus rare avec le réchauffement climatique, les raisins étant moins sensibles à la pénétration du botrytis cinéréa ou pourriture noble.
    En 2015, nous avons fait « des pieds et des mains » pour que le domaine attende la production d’un potentiel vin moelleux. La quantité produite, vendangée le 4 novembre 2015 a été très faible, de l’ordre de 450 litres.

    Nous avons fait notre ce vin qui a été embouteillé spécifiquement pour nous pour un quantité de 600 grandes bouteilles de 0,75L. Ce n’est certes pas beaucoup, mais quelle magnifique qualité !
    Depuis 2005, c’est le cinquième vin produit de ce type, soit une fois tous les trois ans.

    Cette belle vendange tardive de Riesling provient de l’excellent cru Jungfer (Jungfer est un diminutif de Jungfrau, signifiant la Madone).

    Ce cru est situé en plein cœur du Rheingau (voir carte ci-dessous).

    Le vin présente une robe jaune citron très brillante, du volume en bouche avec un délicat fruité laissant déjà percer la minéralité. Jolie finale sur les agrumes frais.

    Évolution prévisible favorable sur une dizaine d’années.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 11 %/vol
    Sucres résiduels :60,7 g/L
    Acidité totale : 8,2 ‰

    Le vignoble du cru Jungfer à Hallgarten (Rheingau/Allemagne), le 2 novembre 2015. Vue des raisins Riesling destinés à élaborer une vendange tardive de niveau Auslese, deux jours avant la vendange.
    Le vignoble du cru Jungfer à Hallgarten (Rheingau/Allemagne), le 2 novembre 2015. Vue des raisins Riesling destinés à élaborer une vendange tardive de niveau Auslese, deux jours avant la vendange.
    Le vignoble du cru Jungfer à Hallgarten (Rheingau/Allemagne), le 2 novembre 2015. Vue des raisins Riesling destinés à élaborer une vendange tardive de niveau Auslese, deux jours avant la vendange.
    Le vignoble du cru Jungfer à Hallgarten (Rheingau/Allemagne), le 2 novembre 2015. Vue des raisins Riesling destinés à élaborer une vendange tardive de niveau Auslese, deux jours avant la vendange.

  • W-V-Erbach 2015 Erbacher Michelmark Spätlese Trocken Riesling Qualitätswein mit Prädikat (Rheingau) (0,75L)

    Le village vigneron d’Erbach est situé au cœur du Rheingau, là où sont produits quelques uns des plus fameux Riesling historiques allemands.

    Mes débuts dans le vin sont très liés à Erbach et au Rheingau. En octobre et novembre 1972, j’ai passé quelques semaines dans le domaine du baron Eberhard Ritter und Edler Von Ötinger. Je me suis initié alors à ces grands vins qui portent le cépage Riesling à un niveau de qualité incomparable. Je garde un souvenir ému de celui qui a été mon initiateur aux grands Riesling allemands.J’ai participé pour la première fois à toutes les activités liées à la vendange et à la vinification du vin. Il m’a également permis de participer au mois de novembre 1972 à la grande vente aux enchères des vins du domaine d’état Eberbach Kloster. Pour un jeune homme de 23 ans, cette extraordinaire dégustation d’une centaine de grands crus sur un demi-siècle, est demeurée inoubliable. Eberhard nous a quitté en 1995 à l’âge de 79 ans.

    Je connais la cave W-V-Erbach depuis le début des années 80 et j’ai pu suivre avec émerveillement la progression qualitative des vins au cours de ces trente dernières années.
    Les surfaces cultivées sont de 32 Ha sur les communes de Erbach et de Kiedrich.

    Les principaux crus représentés sont les suivants :
    – Erbacher Michelmark
    – Erbacher Steinmorgen
    – Erbacher Honigberg
    – Rauenthaler Steinmächer
    – Kiedricher Klosterberg
    – Kiedricher Sandgrub.

    Il s’agit à 92% de Riesling, auxquels s’ajoutent 5% de Pinot Noir (Spätburgunder), un peu de Pinot Gris, de Pinot Blanc et de Saint Laurent.

    On devine immédiatement que l’on a affaire à un excellent terroir sur un grand millésime. Dans ces région d’Europe et sur le cépage Riesling, la grande maturité se conjugue presque toujours avec une splendide acidité.

    Au nez, le vin laisse déjà apparaitre de fins arômes terpéniques (écorces d’agrumes). En bouche, il frappe par sa densité, sa fermeté d’acier et une acidité revigorante.
    Ce vin est encore actuellement (mars 2017) dans sa prime jeunesse et il conviendra de l’attendre un peu (deux à trois ans) pour commencer à jouir de toutes ses qualités.
    Il évoluera favorablement sur une dizaine d’années.

     

    Éléments analytiques :
    Sucres résiduels : 7,9 g/l
    Acidité fixe : 7,8 ‰
    Alcool : 12,5 %

    Cliquez pour agrandir