• Archives pour l'Étiquette 2006
  • Le vin du Mois – Septembre 2012 : Klein Constantia

     

    SPECIAL


    Afrique du Sud / Cap de Bonne Espérance

     

    En cette rentrée 2012, suite au grand intérêt que vous manifestez de manière récurrente pour les vins du domaine de Klein Constantia, nous avons le plaisir de vous les proposer en offre promotionnelle.
    Alors, lisez attentivement ce qui suit.

    Cordialement,
    JF Ragot

    Klein Constantia Chardonnay 2009 (W.O. Constantia) (0,75L)

    L’ultime millésime de vin blanc sec vinifié par le domaine.
    L’année 2009 a bénéficié de conditions fraîches précédant la vendange et une période de maturation chaude et sèche. En quelques sortes, l’idéal pour produire un grand vin.

    Le vin présente au nez une minéralité marquée, des arômes de fruits à noyau et une légère touche boisée. Le vin est consistant en bouche et avec beaucoup de franchise, de la minéralité, des arômes de melon et de pêche. Équilibré par une bonne acidité.

    Vinification :
    50% fermenté en cuves inox
    50% en foudres de chêne français usagés de 500 L

    Fermentation malolactique partielle.

    Le vin est resté sur ses lies jusqu’à la mise en bouteille en décembre 2009.
    Embouteillage au mois de février 2010.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 14.02 %
    Sucres résiduels : 2.4 g/l
    pH : 3.34
    Acidité totale : 5.6 ‰

    Évolution favorable de ce vin sur une dizaine d’année à partir de la récolte .

     

    Klein Constantia Cabernet-Sauvignon 2007 (W.O Constantia) (0,75L)

    Conditions générales de production :
    Une année relativement fraîche avec quelques pluies au début du mois de mars. Les rouges ont eu besoin d’une semaine de plus pour arriver à la maturité physiologique. Il en résulte des vins bien structurés avec du corps.

    Cabernet-Sauvignon 100%

    Les raisins ont été vendangés au courant du mois de mars 2007 dans de bonnes conditions climatiques.
    Fermentation des moûts entre 26 et 30°C en cuves auto-rotatives assurant une extraction optimale de la couleur et des tanins fins.
    Une fois les fermentations malolactiques effectuées, le vin est élevé en barriques françaises neuves de 225 litres durant 24 mois.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 15.19%/vol
    Sucres résiduels : 2.2 g/l
    pH : 3.74
    Acidité totale : 5.2 g/l

    Vin précis et net, marqué par une légère touche mentholée et des arômes de fruits noirs bien mûrs, équilibrés par une jolie qualité de tanins. Élevage soigné dans l’esprit des grands crus médocains. Longue finale.
    Ce vin évoluera favorablement sur une dizaine d’années.

     

    Klein Constantia Marlbrook 2007 (W.O Constantia) (0,75L)

    (cuvée prestige de rouge du domaine, issue d’un assemblage « bordelais »)

    Un millésime relativement frais ponctué par quelques pluies au début du mois de mars a entraîné une vendange un peu plus tardive que d’habitude. Mais, ne jamais se presser pour vendanger est la clef du succès. En effet, ce vin est puissant, concentré avec des tannins bien mûrs.

    Ce vin est issu d’un assemblage des plus belles grappes de 80% de Cabernet-Sauvignon, 10% de Merlot et 10% de Cabernet franc.

    Élevage de deux ans en barriques françaises
    Embouteillage en janvier 2009.

    Ce vin présente une robe grenat profonde, des arômes de tabac du Transvaal, de sous-bois et de moka, ainsi que de fruits noirs bien mûrs . La bouche est structurée par les tannins très mûrs du cabernet-sauvignon que contrebalancent un fruité délicat et une belle longueur. Ce vin devrait s’affiner jusqu’en 2016, moment où il atteindra son équilibre .

    Éléments analytiques :
    Alcool : 15.02%/vol
    Sucres résiduels : 2.4 g/L
    pH : 3.74
    Acidité totale 5.1‰

     

    Vin de Constance 2006 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Troisième millésime vendangé et vinifié par Adam Mason, le 2006 se présente comme un liquoreux naturellement doux de haute volée, avec une subtilité splendide, une complexité sans égale et une longueur extraordinaire . Il est peut-être encore plus précis que les précédents millésimes 2004 et 2005.

    L’été 2006 a été long et sec, conditions idéales pour obtenir un passerillage sur pied des grappes de Muscat à petits grains.

    Informations sur la vinification
    Après la vendange de grappes passerillées, les raisins sont laissés à macérer sur leur peau pour plusieurs jours afin de les ramollir et de favoriser par conséquence l’obtention du jus au pressage. Le nectar ainsi récupéré est mis en fermentation dans des cuves inox et dans des foudres de 500 L.
    La durée d’élevage avant mise en bouteille fût de 4 années pour le millésime 2006.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 13,14 %/vol
    – Acidité totale : 7,3 ‰
    – Sucres résiduels : environ 170 g/L
    – pH : 3,55

    Robe dorée, profonde avec nuances ambrées. Au premier nez, des notes d’ananas frais avec une touche vanillée et d’amandes grillées. On peut rajouter des senteurs capiteuses où se mêlent la mandarine, la citronnelle et la mangue.
    La bouche est élégante, structurée, avec des saveurs de mangue et d’ananas très mûrs. Sa grande richesse en sucres résiduels allie la complexité à la puissance.

     

    OFFRE PROMOTIONNELLE
    COMMUNIQUÉE SUR SIMPLE DEMANDE A :
    info-contact@dionis-vins.fr
    Valide jusqu’au 29 septembre 2012.


  • Vin de Constance 2006 Domaine Klein Constantia (W.O Constantia) (0.50L)

    Troisième millésime vendangé et vinifié par Adam Mason, le 2006 se présente comme un liquoreux naturellement doux de haute volée, avec une subtilité splendide, une complexité sans égale et une longueur extraordinaire. Il est peut-être encore plus précis que les précédents millésimes 2004 et 2005.

    Plus d’infos sur les Vins historiques de Constantia.

    L’été 2006 a été long et sec, conditions idéales pour obtenir un passerillage sur pied des grappes de Muscat à petits grains.

    Informations sur la vinification
    Après la vendange de grappes passerillées, les raisins sont laissés à macérer sur leur peau pour plusieurs jours afin de les ramollir et de favoriser par conséquence l’obtention du jus au pressage. Le nectar ainsi récupéré est mis en fermentation dans des cuves inox et dans des foudres de 500 L.
    La durée d’élevage avant mise en bouteille fût de 4 années pour le millésime 2006.

    Éléments analytiques :
    – Alcool : 13,14 %/vol
    – Acidité totale : 7,3 ‰
    – Sucres résiduels : 170 g/L
    – pH : 3,55

    Robe dorée, profonde avec nuances ambrées. Au premier nez, des notes d’ananas frais avec une touche vanillée et d’amandes grillées. On peut rajouter des senteurs capiteuses où se mêlent la mandarine, la citronnelle et la mangue.
    La bouche est élégante, structurée, avec des saveurs de mangue et d’ananas très mûrs. Sa grande richesse en sucres résiduels allie la complexité à la puissance.

    Dionis possède un vrai trésor oenologique avec une collection de vieux millésimes de 1987 à 2007.


  • EPUISE – Tokaji Aszu 6 Puttonyos 2006 Château de Sárospatak

    Seulement 600 bouteilles disponibles pour cette micro-cuvée de ce millésime exceptionnel.
    Il entrera dans la légende avec les 1993, 1997, 1999, 2002 et 2005.
    Comme tout grand millésime de Tokaji, il est marqué plus par le passerillage que par le botrytis cinéréa. Il faut dire que les conditions climatiques très favorables (anticycloniques) se sont maintenues durant toute la période de maturité. Les vendanges 2006 se sont prolongées jusqu’à la mi-novembre.

    La robe est très claire avec des reflets verts. Le premier nez est marqué par la minéralité et des arômes de fruits exotiques et d’agrumes frais. L’attaque en bouche est impressionnante avec une acidité tranchante qui équilibre magnifiquement la richesse en sucres résiduels.
    La longueur du vin est considérable avec une complexité formidable. Ce vin est taillé pour vivre plus de cinquante ans.

    Avec le réchauffement climatique qui sévit plus fortement depuis une trentaine d’années, la région nous donne hélas beaucoup moins de vins de cette trempe, qu’au cours du XIXème siècle et de la première moitié du XXème.
    Un nectar de ce calibre permet aisément de comprendre, si besoin était, pourquoi le tokaji est considéré historiquement comme le plus grand vin du monde.

    A ce niveau, le vin est bien sur très loin d’avoir finalisé son évolution et il devrait apparaitre dans tout son éclat de pleine maturité d’ici cinq à dix ans.

    Éléments analytiques :
    Sucres résiduels : 170 g/L
    Alcool : 9,82% / vol.
    Acidité totale : 11 ‰

    Ce vin a déjà été référencé par le Georges V, le Royal Monceau, Guy Savoy et ce n’est qu’un début…


  • ÉPUISÉ – Brunello di Montalcino DOCG 2006 Tenuta Il Poggione (0.75L)

    Posté dans par admin

    Dans cette partie du sud de la Toscane, le Brunello di Montalcino peut être considéré comme une « invention » récente. On ne peut pas en effet parler de tradition multiséculaire pour ce vin. C’est vers 1870 que le vigneron Ferruccio Biondi-Santi a commencé à planter un clone spécifique du cépage Sangiove Grosso, connu sous le nom de Brunello. Il avait observé qu’il produisait des grains plus petits et qu’il opposait une plus grande résistance au phylloxera qui ravageait alors les vignobles.
    Contrairement aux traditions locales d’alors, cet innovateur décida de laisser vieillir le vin issu de ce cépage quatre années en tonneau de chêne, cet élevage étant lui-même suivi d’un séjour en bouteille.
    Le premier grand millésime officiel de ce vin est le 1888. Il en resterait parait-il encore quelques bouteilles toujours en forme…
    Le fameux baron Luigi Ricasoli, celui-là même qui a posé les règles d’élaboration du Chianti déclarait lors d’une dégustation en 1930 qu’il lui semblait impossible en Toscane d’atteindre une pareille longévité en dehors de cettre zone de Montalcino .

    Le développement de cette appellation est assez récent. Jusqu’à la seconde guerre mondiale, le terme Brunello restait une spécialité exclusive de la famille Biondi-Santi et il faudra attendre les années 70 pour que ce terroir prenne son essor (seulement 65 hectares de vignes plantés à cette époque). La consécration interviendra en 1980 avec la DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita).

    Ce vin est produit exclusivement dans le territoire communal de Montalcino sur des collines qui peuvent atteindre au maximum 667 m d’altitude, ce qui est un facteur qualitatif supplémentaire dans cette région très chaude en été.

    Le terroir est composite (marnes argileuses, sable et même tuf d’origine volcanique etc…).

    Il y a actuellement 270 domaines inscrits pour environ 1 350 hectares plantés. La qualité devrait toujours être très élevée eu égard au prix du vin. Ce n’est pas toujours le cas hélas, certains domaines produisant des vins dilués et indignes de leur catégorie. Ce phénomène n’est malheureusement pas une exception à Montalcino…

    Le Domaine IL POGGIONE situé à Sant’ Angelo In Colle a été fondé à la fin du XIXème siècle. Il couvre actuellement une surface de vignes de 125 hectares. Il est la propriété de Leopoldo et de Livia Franceschi.
    Nous avons le plaisir et l’honneur de collaborer avec ce domaine dont la qualité des vins ne nous a jamais déçue, depuis 1990. Loin du clinquant à l’américaine de certains autres domaines de la région, il est géré maintenant par Alessandro Bindocci et sa soeur Francesca. Les vins sont d’une remarquable régularité, y compris le deuxième vin (Rosso Di Montalcino DOC) dont nous distribuons actuellement le millésime 2011.
    Le millésime 2006 extrêmement bien réussi en Toscane, atteint ici pour le Brunello un niveau « classique ».

    Les chais du domaine Il Poggione.

    BRUNELLO DI MONTALCINO 2006

    Élevé trois ans en foudre de chêne de l’Allier (de 30 à 50 hectolitres de capacité), il présente une robe grenat sombre et brillante. Au nez, ce sont de subtiles tonalités de fruits noirs (myrtille, cassis) et de cacao. On note aussi quelques nuances de cuir de Cordoue. La bouche est imposante, profonde et complexe. Le vin est marqué par des arômes balsamiques et empyreumatiques. Il évoque également les épices, la fourrure et le tabac du Transvaal. Sa puissante structure tannique ne nuit pas à sa remarquable finesse, mais laisse envisager une longue évolution.
    Je classerai le millésime 2006 en Toscane dans les années d’anthologie.

    Alcool : 14,5%/vol

     

     

     

    Les amateurs pressés peuvent déjà commencer à le déguster. Toutefois il gagnera grandement à être oublié quelques années en cave et il devrait évoluer favorablement sur plus de vingt années.

    Une grappe de Sangiovese Grosso – « Brunello »

     

    les vignobles du domaine Il Poggione en Toscane au coeur de l’été.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • ÉPUISÉ – Quinta Dos Roques Reserva 2006 Appellation DÃO (0.75L)

    Assemblage :
    Touriga nacional (55%), Alfrocheiro preto (20%), Jaen (15%), Tinta Roriz (5%) et Tinto Cão (5%)

    Robe grenat profond , brillante.
    Bouquet fruité intense de baies sauvages avec des notes de vanille et de chocolat apportées par l’élevage.
    En bouche, belle concentration et surtout grande complexité aromatique apportée par cette sélection unique des grands cépages autochtones portugais. C’est extrêmement généreux avec des tanins fins mais présents.
    Pleine maturité estimée : 2016.


  • ÉPUISÉ – Moscato di Siracusa « Pollio » 2006 (0.75L) – Sicile

    (mythique et historique Muscat naturellement doux vendangé tardivement)

    de la région de Syracuse.

    Moscato di Siracusa "Pollio" 2006Ce vin reprend le nom du mythique Pollio du temps de la « Grande Grèce » et des tyrans de Syracuse. (il y a 25 siècles)

    C’est un vin d’une complexité exceptionnelle, à la robe vieil or ambré et au nez minéral intense. La bouche offre une palette où l’on retrouve nettement cette minéralité qui est la marque de ce vin. Elle est intense, persistante, fruitée (abricots secs) avec une longue finale sur les herbes aromatiques.
    C’est vraiment un vin de méditation pour initiés. Il est à boire pour lui-même mais accompagnera également parfaitement des fromages à pâte dure.

    Alcool : 14,5%/vol
    Sucres résiduels : 45g/L

    Plus d’infos sur le domaine Pupillo : cliquez ici

     

     


  • EPUISE – Santa Ema Cabernet-Sauvignon Reserva 2006 (0.75L)

    SANTA EMA CABERNET-SAUVIGNON RESERVA 2005 et 2006Issu de la vallée de la Maipo au sud de Santiago, un classique du genre, avec concentration, équilibre et une longue finale fruitée, légèrement épicée.
    Nous aimerions goûter souvent des Bordeaux de ce type…

    This is one of our most traditional and best-known lines and features perfect harmony from delicate aging in French oak barrels plus the additional complexity that comes with bottle aging.
    Origin :
    Maipo Valley, Isla de Maipo, Chile.
    Variety :
    100% Cabernet Sauvignon.
    Harvest :
    From early to late April.
    Aging :
    100% in oak barrels (10 months). Bottle aged at least 6 months.
    Color :
    Deep violet-ruby-red.
    Aroma :
    Elegant, sophisticated, and complex, with fruity notes that blend cherries, prunes, tobacco, and roasted coffee.
    Palate :
    Well-rounded and very well structured, with ripe tannins and plenty of texture. Long finish.
    Pairing Suggestion :
    Drink with coal-roasted red meats, well-seasoned dishes, stews, casseroles, and ripe cheeses.

  • EPUISE – Legado De Martino Carmenere Reserva 2006 (0.75L)

    LEGADO DE MARTINO CARMENERE RESERVA 2006La ligne des vins Legado exprime les legs, l’héritage, la tradition, au sens de ce que le Domaine peut nous apporter de meilleur.
    Le millésime 2006 est issu de 90% de Carmenere et 10% de Cabernet Sauvignon, tous deux produits sur le Cru Santa Ines.
    Le terroir est formé de sols alluviaux, mélange de sable, d’argile et de gravier, ayant permis un enracinement très profond des ceps.
    Les vendanges sont manuelles, la fermentation s’effectue en cuve inox et l’élevage en barrique française de 12 mois.

    Le vin présente une robe grenat très profonde, aux reflets violacés.
    Ce qui frappe immédiatement au nez, c’est la grande maturité, la complexité et l’élégance. On trouve des arômes de fruits rouges biens mûrs, d’épices et une harmonieuse touche vanillée.
    La bouche est riche, dense mais parfaitement équilibrée avec des tannins soyeux de haute maturité.
    Très bonne maîtrise de l’élevage préservant bien le fruit. Longue finale.


  • EPUISE – « I Pini » Rosso Dei Colli della Toscana Cent. IGT 2006 Fattoria di Basciano (0,75L)

    "I PINI" ROSSO DEI COLLI DELLA TOSCANA CENT. IGT 2006

    Création très intéressante de Paolo Masi, en assemblant à parts égales les plus belles grappes de cabernet-sauvignon, merlot et syrah de son domaine.
    La robe de ce vin hors-normes est grenat, presque noire. Le nez nous entraine dans un univers voluptueux. Beaucoup d’élégance en bouche, de fruité et de concentration.
    Bref : Délicieux !


  • ÉPUISÉ-Golser Sankt Laurent 2006 Domaine Lunzer (0,75L)

    GOLSER SANKT LAURENT 2006Provenant peut-être d’une mutation du Pinot noir (cépage génétiquement instable), le Sankt Laurent a été identifié autrefois en Alsace. Il n’est de nos jours, plus cultivé qu’en basse Autriche et dans le Burgenland.

    Cette cuvée de 2006 de Sankt Laurent présente une robe rubis, grenat intense.

    La bouche est concentrée, marquée par les petits fruits rouges. C’est aromatique, original, typé.

    Ce vin présente un taux d’alcool naturel de 13%, gage d’une excellente maturité du raisin. Proche du Pinot noir, les dernières dégustations de 2013 nous présente un vin resté dans tout l’éclat de sa fraîcheur aromatique grâce à une acidité naturelle suffisante. Il devrait évoluer sur des arômes de maturité, proche des bourgognes issus du Pinot Noir .


  • EPUISE – Tokaji Sarga-Muskotaly – vendanges tardives 2006

    Micro cuvée de 280 litres élaborée à partir d’un petit vignoble du sud de l’appellation, dans les environs de Tarcal.
    Le «Sarga Muskotaly» est tout simplement le muscat à petits grains, qui compte pour environ 5% de la zone d’appellation Tokaji. Il peut être vinifié en vin sec et plus rarement en vin liquoreux lorsque les conditions le permettent.

    Cette cuvée a été vinifiée pour partie comme un «Aszu» et pour partie comme un Szamorodni doux .
    Deux «tris» de raisins ont été effectués, le premier fin Octobre 2006 avec un exceptionnel choix de grains secs (Aszu de pur muscat), ramassés grains par grains et le second dans la deuxième quinzaine de Novembre, avec une sélection de grappes entières de muscat toujours, très « botrytisées », presque complètement «aszutées».
    Le premier tri de grains aszu a fait l’objet d’une macération traditionnelle dans du moût en fermentation composé de Furmint et de Harslevelu, puis pressuré immédiatement après.
    Le second tri a été pressuré avec une petite presse, puis assemblé au moût du premier tri.
    L’assemblage ainsi constitué a continué paisiblement ses fermentations et a poursuivi son élevage en cuve inox durant six mois.
    Le vin a été mis en bouteille au mois de mai 2007.
    (Probablement le meilleur depuis 2004).

    Éléments analytiques :
    Sucres résiduels : 115.5 g/L
    Alcool : 13.17%/vol
    Acidité totale : 9.8 ‰
    pH : 3.28


  • EPUISE – Vesevo Bianco Irpinia IGT 2006 (0.75L) – Campanie

    VESEVO BIANCO IRPINIA IGT 2006Ultime création du domaine en matière de vin blanc de prestige. Assemblage de trois cépages autochtones : Fiano, Greco muscio et Coda di Volpe.
    Ce remarquable vin blanc présente à la fois complexité aromatique, concentration , minéralité et grande fraîcheur. Un délice !

  • EPUISE – Ruster Spätlese Gewürztraminer 2006 Domaine Landauer (0.75L)

    RUSTER SPÄTLESE GEWÜRZTRAMINER 2006– Richesse du moult à la vendange : 21.5 °KMW (21.5% de sucres en masse volumique)
    – Alcool : 10.2%
    – Sucres résiduels : 76.3g/L
    – Acidité fixe : 4.9 ‰

    Vendangé courant octobre 2006 avec une parfaite qualité de raisins en sur-maturité, le cépage a bénéficié des excellentes conditions climatiques de la première et de la dernière partie de l’été. Un mois d’août relativement frais a permis de garder au raisin tous ses arômes et de ne pas perdre l’acidité.


    Cette vendange tardive présente en bouche toute une palette de fruits exotiques, dont la mangue et le litchi. Délicatement aromatique et équilibré, il sera parfait à l’apéritif ou avec un dessert peu sucré.
    Très bon rapport Qualité / Prix.


  • EPUISE – Vesevo Greco di Tuffo DOCG 2006 (0.75L) – Campanie

    (un vin blanc sec historique d’exception)

    VESEVO GRECO DI TUFFO DOCG 2006Provenant de l’antique cépage d’origine grecque, appelé Greco, cultivé sur les sols volcaniques de la zone de production d’Avellino, le domaine d’une surface de 10 hectares produit environ 60 000 bouteilles d’un vin vigoureux, minéral, au fruité intense et à la longue persistance aromatique.
    Il est une bonne illustration du renouveau des grands vins blancs de l’Italie méridionale, dynamiques et rafraichissants, à l’opposé des clichés que l’on peut avoir de vins méridionaux lourds et pâteux.

    Éléments analytiques :
    Alcool : 13.5%/vol
    Acidité totale : 6.2‰
    Sucres résiduels : 3g/L
    Extraits secs : 25g/L