Le vin du mois « Le bouquet sicilien » (Italie)

Vin du mois : Juillet 2010

« Le bouquet sicilien »

« Espressione » Chardonnay IGT 2009 – Domaine Rudini
vin blanc sec

Grillo IGT 2009 – Domaine Zabu
vin blanc sec

Nero d’Avola-Merlot IGT 2008 – Domaine Zabu
vin rouge

Eloro Pachino DOC Nero d’Avola 2007 – Domaine Rudini
vin rouge

Scaramazzo Moscato Passito di Noto DOC 2009 – Domaine Rudini
vin blanc moelleux naturellement doux

Solacium Moscato di Siracusa 2008 – Domaine Pupillo
vin blanc mythologique moelleux naturellement doux

« Espressione » Chardonnay IGT 2009 – Domaine Rudini
vin blanc sec

Produit dans la région de Pachino, Noto et Rossolini, ce vin porte très bien son nom. Il démontre que le cépage Chardonnay est fort bien adapté au climat sicilien.
C’est une véritable surprise que la dégustation de ce blanc structuré, tendu, délicat et très fruité, inattendu dans cette région de l’extrême sud de l’Europe.
Vin découverte par excellence.
Vous situez très bien, grâce à cette carte, la région de Noto/Pachino à l’extrême sud-est de l’ile.

Grillo IGT 2009 – Domaine Zabu
vin blanc sec

On doit à cet intéressant cépage autochtone sicilien un célèbre vin historique tombé hélas un peu dans l’oubli, le Marsala.
Ce vin bien structuré et même très légèrement tannique est élaboré à basse température afin d’exalter ses arômes floraux et de fruits exotiques. Il est étonnant par sa fraicheur aromatique, un peu inattendue pour un vin de l’extrême sud de l’Europe.
A découvrir cet été à l’apéritif.
Ce vin est produit dans la région d’Agrigento que vous pouvez situer grâce à la carte ci-dessous.

Nero d’Avola-Merlot IGT 2008 – Domaine Zabu
vin rouge

Ce vignoble avant-gardiste est situé à Sambuca Di Sicilia dans la province occidentale d’Agrigento. Cette cuvée élaborée à 30 000 bouteilles est le fruit de la collaboration entre Michele Villa et Filippo Baccalaro (associé et oenologue du groupe Farnese).

Ce vin est issu de 60% de Nero d’Avola et 40% de Merlot.

De robe grenat, il offre un ample bouquet de baies sauvages, violettes et poivre noir.
Un élevage de six mois en barriques a affiné la structure généreuse du vin. En dépit de sa puissance, il présente en bouche, une belle fraîcheur aromatique, des tanins présents mais souples et une longue finale où l’on retrouve la mûre et l’olive noire bien mure.

Eloro Pachino DOC Nero d’Avola 2007 – Domaine Rudini
vin rouge

Petite appellation d’origine contrôlée, située à l’extrême sud-est de la Sicile.
La zone de production couvre les communes de Pachino, Rossolini et Noto.

Le cépage unique utilisé est le Nero d’ Avola, qui est le plus remarquable cépage autochtone rouge de l’ile.
Les caractéristiques organoleptiques de ce cépage vont d’un rouge plutôt ordinaire (ceci est très souvent fonction du rendement) à de grands vins concentrés, complexes et de bonne garde.

Ce vin présente une robe rubis particulièrement profonde et un nez élégant de fruits rouges et noirs bien mûrs, sans caractère de surmaturité.

La bouche particulièrement savoureuse, présente une structure avec des tanins fins et une bonne longueur.
Ce vin conserve, ce qui est fondamental pour des vins du sud de l’Europe, une bonne fraîcheur aromatique.
L’élevage est très bien conduit, laissant toute sa pureté au vin.

 

Scaramazzo Moscato Passito di Noto DOC 2009 – Domaine Rudini
vin blanc moelleux naturellement doux

Zone de production : Rossolini, Noto et Pachino.
Cépage : Muscat à Petits Grains 100%

Les raisins ont été vendangés fin septembre 2009 à une maturité optimale leur permettant de conserver une bonne acidité.
Par rapport au Baroque Moscato di Noto, les raisins ont subi un passerillage complémentaire d’une huitaine de jours puis une macération péliculaire d’environ huit heures avant d’être pressurés et fermentés à une température de 16°C en cuve inox.
Cette dernière a été interrompue naturellement par un passage au froid et un léger sulfitage lorsque l’on a atteint 9,5 % d’alcool /vol.
Le vin a poursuivi son élevage en cuve et a été mis en bouteilles au mois de février 2010.

Éléments analytiques :
Alcool : 9.5% /vol
Acidité totale : 6.5‰
Sucres résiduels : 160g/L

Ce vin présente une robe or clair dense et brillante.
Le bouquet frappe immédiatement par une grande fraicheur aromatique où domine des arômes d’écorce d’oranges, de pistache, de rose, de nèfle, de confiture d’agrumes et d’abricots secs.
En bouche, on est surpris à la fois par l’équilibre entre l’acidité et la grande douceur naturelle du vin. On ne ressent en aucun cas une saturation apportée par sa richesse naturelle en sucres. La finale est longue sur des arômes d’agrumes frais et de fleur d’orange.

Par rapport au Baroque Moscato di Noto, son usage est plutôt destiné au dessert qu’à l’apéritif, bien que ceci ne soit qu’une question de goût.

Solacium Moscato di Siracusa 2008 – Domaine Pupillo
vin blanc mythologique moelleux naturellement doux

C’est à une vraie surprise que doit s’attendre le dégustateur de ce vin même, si il est expérimenté. En effet, les caractéristiques de ce liquoreux de légende ne ressemblent en aucune manière à celles que l’on trouve dans d’autres muscats à petits grains naturellement doux, à Samos, en Sardaigne ou bien même au Cap de Bonne Espérance par exemple.

La robe de ce vin est très claire, confinant à la pâleur avec des reflets chatoyants. Au nez, nous percevons de fins arômes d’agrumes, comme le citron et le pamplemousse, ainsi qu’un côté floral qui rappelle la fleur de magnolia et surtout la fleur d’oranger. En bouche, c’est la complexité qui domine dans ce nectar. Il nous offre des nuances de miel, d’écorces d’orange et de citron confit.
Ce qui est peut-être le plus frappant, c’est sa grande fraîcheur aromatique, sa minéralité intense et sa subtile acidité, qui en font un des vins les plus digestes que j’ai rencontrés dans ma carrière (déjà un peu longue…) d’œnophile.
Tout cela s’appelle « L’équilibre ». En bouche, il frise la perfection et la longueur est remarquable.

Ce vin est vraiment délicieux à boire tout de suite, mais vu son potentiel, il gagnera énormément à un long développement en bouteille.
Je pense sans trop me tromper que ce vin pourra vivre quelques dizaines d’années.

Éléments analytiques :
– Alcool : 14.5%
– Sucres résiduels : 90 g/L
– Acidité fixe : 5.5 ‰

PLUS d’ INFOS sur le Moscato di Siracusa
(cliquez ici)

Une belle grappe de Nero d'Avola.

Commentaires fermés.