Azienda Agricola Fenech – Maddalena IGT Salina 2018 – Ile de Salina – Sicile (0,75L)

100% Malvasia Italie – Sicile

Francesco Fenech (nom d’origine maltaise) est le propriétaire d’un petit domaine familial. Il a repris le domaine il y a près de 30 ans et en 1996 il décide de moderniser l’exploitation. Franscesco a passé toute sa vie à promouvoir dans le monde entier cette petite appellation « Malvasia delle Lipari ». Le domaine de 7ha se situe sur l’île de Salina (comme la plupart des producteurs de Malvasia) et non pas sur l’île de Lipari. La dénomination a conservé le nom de « Lipari » pour des raisons historiques et des guerres de clocher. Dionis a été le 1er à faire découvrir ce domaine en France il y a 20 ans.

Le domaine produit principalement un vin blanc sec (Maddalena) et la Malvasia delle Lipari BIO (moelleux). Francesco a donné le nom de sa fille à la cuvée Maddalena et les 2 D rappellent les 2 sommets volcaniques et l’ancien nom de l’île (Dydime qui signifie jumeaux). La cuvée Maddalena est en conversion Bio et devrait l’obtenir dès l’année prochaine.

La robe est couleur paille. Le bouquet dégage des arômes de figues sèches et d’abricot. En bouche ce vin est chaleureux, aromatique, avec une très belle structure.
Très beau millésime 2018.

Alcool : 13 %/vol

Servir à une température de 14° environ avec du poisson cru, des entrées de la mer, des viandes blanches mais aussi sur un foie gras !

Une grappe de Malvasia

Azienda Agricola Fenech – Malvasia Delle Lipari DOC Passito 2011 Ile de Salina – Sicile (0,50L)

Les conditions de la vendange ont été excellentes et se déroulées vers le 25 Septembre 2011.

Les raisins d’un état sanitaire parfait ont été exposés au soleil de ce début d’automne durant deux semaines. A l’issue de ce processus de concentration, les raisins ont subi une cryo-macération (macération à froid) de 24 heures, afin d’extraire encore plus d’arômes.

Afin de ne pas en altérer la pureté, le moût une fois pressuré, a fermenté en cuve inox et a été élevé durant quelques mois, pour partie en foudre de chêne, le reste en cuve inox. Les deux cuvées sont assemblées au final pour la mise en bouteille. Ce fût un choix délibéré, car l’élevage aurait très bien pu s’effectuer en barriques de chêne pour une durée de deux années, comme le font certains producteurs. Les arômes auraient pris alors un tour beaucoup plus « oxydatifs », ce qui aurait signifié un style très différent, gommant un peu, à notre avis, la grande délicatesse de la Malvoisie.

La quantité totale produite a été de 35,20 hectolitres.

Les éléments analytiques sont les suivants :
•  Alcool acquis : 13,39 %/vol
•  Sucres résiduels : 112,4 g/l
•  Extraits Secs : 42,5 g/L
•  Acidité totale :7,4 ‰

Le vin présente une robe claire à reflets verts, brillante, particulièrement engageante…
Le nez est floral, complexe, avec beaucoup de fraîcheur. En bouche, l’ensemble est savoureux, très fruité, avec dominante de fruits exotiques.
C’est la confirmation du nez, sans aucune évolution, avec une très belle acidité, qui étonne pour une région aussi méridionale. Remarquable équilibre acidité/alcool/sucres résiduels. Ce vin est entièrement construit sur la subtilité de ses arômes et la finesse de sa structure. Grande persistance en bouche.
Vin vraiment magnifique, grand vin de méditation.

Ce vin progresse doucement vers la maturité, qu’il atteindra vers 2016. Il évoluera ensuite positivement sur une quinzaine années et procurera de grandes satisfactions à l’œnophile patient.

Azienda Agricola Fenech – Malvasia Delle Lipari DOC Passito 2005 Ile de Salina – Sicile (0,50L)

Les conditions de la vendange ont été excellentes et se déroulées vers la fin Septembre 2005.

Les raisins d’un état sanitaire parfait ont été exposés au soleil de fin d’été durant deux semaines. A l’issue de ce processus de concentration, les raisins ont subi une cryo-macération (macération à froid) de 24 heures, afin d’extraire encore plus d’arômes.

Afin de ne pas en altérer la pureté, le moût une fois pressuré, a fermenté en cuve inox et a été élevé durant quelques mois, pour partie en foudre de chêne, le reste en cuve inox. Les deux cuvées sont assemblées au final pour la mise en bouteille. Ce fût un choix délibéré, car l’élevage aurait très bien pu s’effectuer en barriques de chêne pour une durée de deux années, comme le font certains producteurs. Les arômes auraient pris alors un tour beaucoup plus « oxydatifs », ce qui aurait signifié un style très différent, gommant un peu, à notre avis, la grande délicatesse de la Malvoisie.
La quantité totale produite a été d’une quarantaine d’hectolitres.

Les éléments analytiques sont les suivants :
•  Alcool acquis : 12.5% vol
•  Sucres résiduels : 120 g/l
•  Acidité totale : 5.3‰

Le vin présente une robe claire à reflets verts, brillante, particulièrement engageante…
Le nez est floral, complexe, avec beaucoup de fraîcheur. En bouche, l’ensemble est savoureux, très fruité, avec dominante de fruits exotiques. C’est la confirmation du nez, avec encore assez peu d’évolution et un remarquable équilibre acidité/sucres résiduels pour un liquoreux du sud de l’Europe. Ce vin est entièrement construit sur la subtilité de ses arômes et la finesse de sa structure. Grande persistance en bouche.

Ce vin qui arrive doucement à sa maturité en 2012 évoluera encore positivement quelques années. Il devrait donner de grandes émotions œnologiques aux amateurs patients.