News 21 Avril 2011

Orliénas, le 21 avril 2011,

Après plusieurs mois sans quitter l’hexagone, je suis parti une première fois la dernière semaine de février en Italie du sud, dans le Salento (Puglia) en point fixe à côté de Brindisi.
Ce fût l’occasion de sélectionner de nouveaux produits qui ont été validés au cours de mon dernier déplacement du 6 au 18 avril dernier.
Du 7 au 11 avril, c’est le Salon International VINITALY à Verona. Il permet de revoir les différents partenaires avec qui nous travaillons, pour certains, depuis plus de vingt ans.

A noter pour l’anecdote, que nous avons bénéficié de conditions climatiques absolument hors-normes pour un  début avril dans cette région de l’Europe. La température est montée à l’ombre jusqu’à 32°C ! Je crois que c’est sans précédent et assez inquiétant…
De nouveaux vins vont faire leur apparition sur notre listing.

  • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Saro Eloro Pachino 2008 DOC Nero d’Avola.
    Vin présentant une robe grenat assez profond et complexe. La bouche est élégante et précise, sur le fruit noir et une bonne longueur aromatique.  L’élevage est bien réussi et préserve la fraicheur du fruit.
  • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Chardonnay 2010 « Espressione ».
    Produit dans la région de Pachino, Noto et Rossolini, ce vin porte très bien son nom. Il démontre que le cépage Chardonnay est fort bien adapté au climat sicilien.
    C’est une véritable surprise que la dégustation de ce blanc structuré, tendu, délicat et très fruité, inattendu dans cette région de l’extrême sud de l’Europe. Le vignoble est situé à guère plus de 2 km de la mer.
    Vin découverte par excellence.
  • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Moscato di Noto 2010 naturellement doux.
    Zone de production : Rosolini (province de Syracuse), près de Pachino.
    Cépage : Muscat à Petits Grains 100%
    Les raisins ont été vendangés fin septembre 2010 à une maturité optimale leur permettant de conserver une bonne acidité.
    Les raisins ont ensuite subi une macération péliculaire d’environ huit heures, puis ont été pressurés et ont fermenté à une température d’environ 16°C en cuve inox. La fermentation a été interrompue naturellement par un passage au froid et un léger sulfitage lorsque l’on a atteint environ 9,5 % d’alcool /vol, ceci afin de conserver une quantité de sucres résiduels suffisante.
    Le vin a poursuivi son élevage en cuve et a été mis en bouteilles au mois d’avril 2011.
    Éléments analytiques :
    Alcool : 9.5% /vol
    Acidité totale : 6.5‰
    Sucres résiduels : 130g/L
    Ce vin présente une robe or clair dense et brillante.
    Le bouquet frappe immédiatement par une grande fraicheur aromatique où domine des arômes d’écorce d’oranges, de pistache, de rose, de nèfle, de confiture d’agrumes et d’abricots secs.
    En bouche, on est surpris par l’équilibre entre l’acidité et la douceur naturelle du vin. On ne ressent en aucun cas une saturation apportée par sa richesse naturelle en sucres. La finale est longue sur des arômes d’agrumes frais et de fleur d’orange.

    Vraiment formidable dans son style !
  • Domaine Rudini (Pachino – Sicile) : Moscato Passito di Noto 2010 naturellement doux.
    Le même que le Moscato di Noto en quelques sortes, si ce n’est qu’il a subi un passerillage complémentaire d’une huitaine de jours.
    En bouche, avec le même taux d’alcool de 9,5%/vol,  il présente une densité plus importante que le précédent, due à un taux de sucres résiduels atteignant 170g/L.
    Le passerillage complémentaire se révèle apporter une complexité aromatique inattendue à ce vin.
    Un usage de vin de dessert ou de méditation.
  • Domaine Pupillo (Siracusa – Sicile) :
    J’ai profité de l’occasion pour déguster les deux nouvelles références de Moscato di Siracusa naturellement doux 2009 :   

    – Solacium 2009 Moscato di Siracusa. Récolté mi- septembre 2009. La vinification se révèle de plus en plus précise. Avec 14% d’alcool et 100g de sucres résiduels, le vin nous offre un équilibre, un fruit et un moelleux de haute volée. 6 000 bouteilles seulement ont été produites. – Pollio 2009 Moscato di Siracusa. Récolté fin août 2009. Robe or vert clair. Nez sur la finesse et la complexité. Avec 14% d’alcool et 45g de sucres résiduels, c’est un équilibre complètement différent du Solacium. C’est délicieux avec une longue finale et une touche iodée, qui rappelle  que nous sommes extrêmement proches de la mer.

Suite du reportage, la semaine prochaine. En attendant, vous pouvez déjà profiter de la galerie-photo.


Commentaires fermés.