Le Vin du mois : Hamilton Russell Chardonnay 2006

Vin du mois : Avril 2007

CHARDONNAY 2006
Domaine Hamilton Russell (Afrique du Sud)

Situé dans la fraîche vallée « Hemel-en-Aarde » à 100 km au sud est de la ville du Cap, ce vignoble de 52 ha consacré au Chardonnay et au Pinot noir, produit un des meilleurs blancs de type bourguignon de tout l’hémisphère sud.

Crée en 1975 par Tim Hamilton Russell, ce  vignoble passionnant ne cesse de nous étonner d’années en années avec un vin d’un classicisme époustouflant.
Le millésime 2006 a bénéficié de conditions de maturation « fraîches » (pour ce type de zone viticole bien sûr !)
Le rendement a été extrêmement bas (19Hl/Ha), ce qui explique la faiblesse des quantités allouées.

Fermenté intégralement en barriques françaises, (43% barriques neuves, les 57% restants en barriques des 2eme et 3eme vin), ce vin à l’attaque fraîche et « vibrante » offre une délicieuse palette aromatique « briochée » et toastée, tout en laissant percer la minéralité, gage d’un beau terroir. Belle longueur sur les agrumes frais.
La quantité disponible pour notre marché est seulement de 300 bouteilles…

Le premier millésime que nous avons importé en France fût le 1991. Une récente dégustation d’une bouteille de cette année là a révélée un vin ayant préservé toute sa jeunesse et sa fraîcheur aromatique avec une robe restée très claire. Ceci est assez rare pour un vin blanc classique de Chardonnay. Ayant renouvelé l’expérience avec le millésime 1995, nous avons eu la joie de découvrir également un vin demeuré opulent et encore vibrant de jeunesse. Un délice !

Si vous faîtes partie des rares privilégiés à posséder quelques bouteilles de ce délicieux blanc, ne vous empressez pas de les déboucher. Nous évaluons la garde du millésime 2006 à une bonne quinzaine d’années dans une bonne cave, peut-être même plus.

 

Éléments analytiques :
Alcool : 13.06 °/vol
Acidité fixe : 7.20 ‰
Extraits secs réduits : 24.80g/L (ce qui est remarquable pour un vin blanc sec classique, mais directement lié à la modestie du rendement)

A découvrir absolument s’il en reste encore…

Le chais de Hamilton Russell dans son écrin de verdure.

 

Dégustation dans les chais de Hamilton Russell en mai 2005.



Commentaires fermés.